Rachat de crédit immobilier : 100 % des prêts à moins de 3.5 % !

dans News/Rachat de crédit

On savait déjà que la conjoncture des prêts immobiliers était devenue particulièrement favorable aux emprunteurs depuis maintenant 3 années consécutives. Mais on ne cesse de s’étonner de la baisse des taux d’intérêts qui bat des records coup sur coup. Les récentes statistiques publiées par l’Observatoire Crédit Logement / CSA font apparaitre que 100 % des prêts immobiliers sont désormais accordés à un taux moyen inférieur à 3.5 % !

Un rachat de prêt immobilier à 2.36 % en moyenne

On en oublierait presque que le taux moyen établi par le célèbre observatoire s’est fixé en décembre 2014 à 2.36 %…. Une valeur plancher bien évidemment historique qui permet aux emprunteurs d’envisager une opération en primo-accession ou bien en rachat d’un crédit immobilier existant à des conditions exceptionnelles. Rappelons que l’achat d’un bien aujourd’hui représente mathématiquement un gain de près de 15 % pour les acquéreurs par rapport au même objet immobilier il y a encore 4 ans. Cet effet majeur de la baisse des taux d’intérêts est par ailleurs amplifié par la baisse de l’immobilier dans de nombreuses régions de l’Hexagone de sorte que devenir propriétaire est plus que jamais intéressant.

Pour autant, l’information essentielle ne réside pas aujourd’hui dans les taux records qu’ils soient dans le neuf ou l’ancien (2.36 % dans les deux branches), mais bien dans le fait que 100 % des prêts immobiliers sont désormais financés et accordés à moins de 3.5 % sur toutes les durées confondues. Du jamais vu !

Le regroupement de prêts moins cher lui aussi

Bien entendu, il convient de rappeler que la dénomination générique de « rachat de crédit immobilier » caractérise à la fois la renégociation de prêt habitat existant ainsi que le rachat de plusieurs encours dont généralement un crédit immo sous la forme d’un prêt hypothécaire. Ces dernières opérations ne font pas tout à fait l’objet des mêmes conditions de financement, mais ont elles aussi connu de nettes baisses ces dernières années. Pour envisager une baisse de ses mensualités et donc réaliser un gain de pouvoir d’achat, le moment est lui aussi propice.

Rappelons que des taux de l’ordre de 3 à 3.5 % en fixe sont aujourd’hui envisageables sur le marché !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*