Rachat de crédit immobilier négociable comme un prêt immobilier ?

dans News/Rachat de crédit

Si vous êtes actuellement à la recherche d’un rachat de crédit assorti d’une garantie pour reprendre dans la même enveloppe à la fois des encours immobiliers et des prêts à la consommation, vous vous demandez peut-être s’il est possible de négocier le taux proposé par les prêteurs en contre-partie d’une hypothèque puisque c’est après tout le jeu auquel se livrent les banques de dépôt lorsqu’elles commercialisent des crédits immobiliers classiques…

Le problème pour répondre à cette question réside dans le fait que les opérations de rachat de crédit n’ont précisément que peu de rapports avec les prêts immo standards. Même si la réforme du crédit à la consommation – qui touche en partie le rachat de crédit – tend à faire évoluer les choses en ce sens, il existe encore de nettes différences entre ces prêts. Il faut savoir que les taux proposés en rachat de crédit correspondent à des critères définis en fonction de l’endettement des demandeurs et de la qualité de la couverture immobilière. A tel profil correspond donc tel taux.

C’est une règle fondamentale à laquelle, il est extrêmement difficile de déroger à de rares exceptions près. Parmi celles-ci, on peut noter une grille de lecture variant chez certaines banques avec le commissionnement de l’intermédiaire : moins ce dernier prendra de frais, plus le taux sera attractif pour l’emprunteur. Il n’y a a priori pas de corrélation apparente entre ces deux données, mais c’est un principe que certains acteurs pratiquent. Il arrive aussi parfois qu’un courtier ayant un gros volume d’affaires dans une banque puisse faire profiter ses clients de taux préférentiels, mais c’est là encore de plus en plus rares…

C’est pour toutes ces raisons que vous devez impérativement porter toute votre attention sur des détails tels que l’assurance ou encore les frais de dossier qui peuvent eux améliorer le coût de votre crédit. Demandez-les quand vous faites une simulation de rachat de crédit en ligne !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*