Rachat de crédit : les taux fixes au rendez-vous !

dans News/Rachat de crédit

Il n’y a pas que le marché de la renégociation des taux immobiliers qui est au beau fixe. Les taux proposés par les banques spécialisées en rachat de crédit, encore appelé restructuration de prêt, sont eux aussi significativement à la baisse depuis plusieurs mois. S’il ne faut malgré tout pas s’attendre à des valeurs analogues dans les deux cas, les consommateurs peuvent désormais obtenir des produits assortis de taux fixes sous la barre des 4 % ! Et dans ces conditions, le choix entre taux révisables et taux fixes est rapidement fait…

Rappelons brièvement qu’en renégociation de taux immobilier (rachat du seul prêt habitat) ou bien en financement d’une primo-accession, les taux mis à la disposition des emprunteurs oscillent aujourd’hui en fixe entre 2.5 % et 3 % en fonction de la durée. A taux révisable, on rencontre fréquemment des valeurs comprises entre 1.5 et 2 % en raison de la faiblesse des Euribor : 0.006 % pour le 1 mois à titre d’exemple…Le rachat de crédit ne bénéficie pas de tels produits, mais s’en rapproche bien plus qu’auparavant.

Ainsi, certains acteurs du marché de la renégociation de prêt proposent-ils aujourd’hui des taux fixes compris entre 3.5 % et 4 %, du jamais vu dans ce domaine. Certes, les chiffres exacts varient avec la durée proposée et la proportion d’immobilier à racheter ou non. Si cette quote-part dépasse les 60 %, le taux fixe sera effectivement compris dans cette fourchette en particulier pour des durées allant de 10 à 15 ans. Pour du 20 à 25 ans, il faudra s’attendre à quelques dizaines de points de plus, mais en conservant toutes ses chances de demeurer sous le seuil de 4 % pour de bons profils !

Alors que dire des taux révisables dans ce contexte de taux fixes créant des conditions de crédit attractives ? Et bien qu’ils ne sont pas particulièrement intéressants en rachat de crédit. On se retrouve en effet au mieux avec des valeurs comprises entre 2.65 et 3 % qui ne constituent pas un écart significatif avec les fixes pour convaincre le consommateur. Il est vrai que l’argent est « acheté » un peu moins cher, mais avec d’une part une mensualité variant peu comparativement à celle des fixes et d’autre part le risque de voir en revanche cette dernière augmenter dans le temps en cas de hausse des taux. Nombreux sont ceux qui se décident pour du fixe actuellement.

En ce qui concerne les taux des prêts personnels de rachat de crédit, la tendance est elle aussi quelque peu à la baisse ces derniers temps. Dans les meilleurs cas, on se situe sous la barre des 7 % sur des durées longues, à savoir 12 ans. Ces chiffres peuvent aller jusqu’à 8.5 % environ en fonction de la qualité du dossier. Bien sûr, on est loin des valeurs des prêts hypothécaires qui font la différence en raison de la prise de garantie, mais rappelons que ces prêts conso permettent d’éluder le passage chez le notaire…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*