Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Rachat de crédit, prêts et emprunts d’état…

dans News/Rachat de crédit

Parmi les personnes sollicitant un rachat de crédit, certaines possèdent des prêts à taux zéro ou encore des prêts à l’accession sociale, appelés encore PTZ et PAS. Très souvent, l’opinion publique et le commun des mortels ignorent que PTZ et PAS sont en réalité des produits certes proposés par des banques, mais en accord avec l’état qui est en réalité à l’origine de ces financements par le biais de mécanismes complexes. Un prêt à taux zéro est en fait une sorte de prêt ou d’emprunt d’état. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que rachat de crédits, prêts et emprunts d’état sous leurs diverses formes se rencontrent parfois. Lorsque c’est le cas, certains points sont soulevés. Est-il par exemple judicieux de racheter dans une enveloppe un prêt à taux zéro ?

En réalité, tout dépend de ce que l’on recherche et de la nature d’éventuelles garanties des prêts en question. Un prêt à taux zéro qui ne fait l’objet d’aucune prise de garantie permet par exemple aux emprunteurs de le conserver tout en faisant un prêt hypothécaire, puisque le bien n’est pas encore hypothéqué. Encore faut-il que les calculs d’endettement fassent apparaitre des chiffres recevables par les banques.

A l’inverse un prêt à taux zéro qui est hypothécaire exclut toute possibilité de le laisser en place. Il faut alors s’orienter vers un prêt personnel de rachat de crédit ou vers la reprise du PTZ. Certes, mettre un taux d’intérêt sur un produit à taux 0 % est ennuyeux, mais c’est parfois le prix à payer pour que la restructuration soit envisageable et bien souvent cette dernière génère une baisse de mensualité de 30 à 50 %. Reprendre prêts et emprunts d’état dans son rachat de crédit peut donc parfaitement se justifier dans certains cas…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

vulputate, id consectetur efficitur. id, Aenean felis venenatis, commodo in risus
Retour en haut