Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Rachat de points de retraite.

dans Brèves/News

Il faut désormais comptabiliser plus 41 annuités de travail et avoir plus de 60 ans pour prétendre à sa retraite et cet état de fait ne va probablement pas s’arranger compte-tenu du vieillissement de la population. Le gouvernement évoque d’ailleurs déjà un passage à 42 annuités de travail à partir de 2012…

Pour autant, tout le monde n’est pas de cet avis et d’aucuns envisagent tout à fait sérieusement de racheter des points de retraite afin de prendre un repos souvent bien mérité avant l’âge. Petit focus sur les possibilités qui s’offrent à vous en matière de rachat de points de retraite.

Combien de points de retraite peut-on racheter ?

Qu’il s’agisse de l’ARRCO ou de l’AGIRC (caisses des salariés du privé et des cadres), il est envisageable de racheter 70 points maximum de points par année d’études. Sur ce point, les cadres sont quelque peu favorisés par rapport aux salariés puisqu’ils peuvent cumuler les points auprès des deux caisses, ou bien chez l’une, puis chez l’autre. Ils peuvent même obtenir des points sur des périodes différées dans le temps : des avantages donc non négligeables !

Combien ça coûte ?

Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, le point de retraite ARRCO a une valeur de 1.1648 € tandis que celui de l’Agirc a une valeur de 0.4132 €. On notera d’ailleurs que ces points ont été revalorisés de 1.46 % depuis 1 an environ.

Pour savoir exactement quel est le montant dont vous devrez vous acquitter dans le cas d’un rachat, il faut multiplier le nombre de points par leur valeur de l’année en cours, puis par le coefficient correspondant à votre âge. Pour cela, nous vous suggérons de consulter les tableaux de coeffiscients de rachats qui sont disponibles sur les sites des caisses de retraite.

Vous devrez faire la demande de rachat, si vous remplissez les conditions requises auprès de la Sécurité Sociale, puis des différentes caisses. Au prélable, nous vous invitons aussi à faire une simulation de retraite en ligne en cliquant sur le lien suivant : simulation de retraite.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Brèves

justo nunc non ut dolor. luctus
Retour en haut