Un réfugié ukrainien s’enfuit avec une clé USB contenant ses économies en Bitcoins

/
ukraine crypto

Alors que l’invasion de l’Ukraine par la Russie approche de sa cinquième semaine, les crypto-monnaies ont prouvé qu’elles aidaient les réfugiés ukrainiens de plusieurs façons après qu’ils aient été chassés de chez eux.

Bitcoin pour déplacer ses économies facilement

Les crypto-monnaies ont permis aux particuliers de faire des dons d’une valeur de dizaines de millions de dollars au pays, tout en permettant à certains Ukrainiens de transporter leurs économies de l’autre côté de la frontière.

L’un d’eux, un homme de 20 ans qui porte le pseudonyme “Fadey”, a réussi à échapper à la guerre et a voyagé à travers la Pologne avec 40% de ses économies en bitcoins (BTC) dans une clé USB, a rapporté NBC Finance en mars.

Son aventure a commencé avec l’invasion, lorsqu’il a réalisé qu’il devrait bientôt fuir sa ville natale et qu’il aurait besoin d’argent. L’argent est impossible à transporter. Cependant, il avait une clé USB contenant environ 2 000 dollars en bitcoins, soit environ 40 % des économies de Fadey.

Il peut accéder aux fonds présents sur sa clé USB avec un code d’accès unique, lui permettant de payer pour survivre dans un autre pays. Non seulement les cryptos aident des individus comme Fadey à prendre leurs économies lorsqu’ils fuient la guerre, mais cela les protège également du vol grâce au fait qu’elles sont liées à leurs propriétaires par un mot de passe.

Son expérience met en évidence certaines des caractéristiques les plus importantes du Bitcoin et de la blockchain : il est valable au-delà des frontières, ne nécessite aucune banque et est cryptographiquement lié à son propriétaire, ce qui le rend plus difficile à voler que l’or.

Près d’un quart de la population ukrainienne a été expulsée de son domicile au cours des quatre dernières semaines et la guerre a mis à rude épreuve le système financier du pays. Au fur et à mesure que l’invasion progresse, les guichets automatiques à travers le pays ont commencé à manquer d’argent, certains faisant la queue pendant des heures pour se retrouver devant un distributeur avec une limite de 33 $ par transaction.

Les transferts depuis des comptes bancaires nationaux ont également été suspendus après que la banque centrale du pays a stoppé les transferts électroniques d’espèces le jour où la Russie a envahi le pays. Combiné avec des frontières fermées, une monnaie qui se déprécie rapidement et la menace imminente de la mise en place du rouble par la Russie pour remplacer la hryvnia ukrainienne, c’est un cas d’utilisation parfait pour les crypto-monnaies.

L’Ukraine, un pays crypto-friendly

En général, l’utilisation des crypto-monnaies par les personnes fuyant l’Ukraine emmener leurs économies est répandue. Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les dons de crypto-monnaies ont afflué vers gouvernement, l’armée et les organisations d’aide du pays assiégé. Bien que ces dons aient considérablement ralenti après la phase initiale, ils sont toujours impressionnants, totalisant plus de 91,31 millions de dollars au 23 mars, selon des graphiques et des données partagés par la société de sécurité blockchain SlowMist.

L’Ukraine était l’une des juridictions les plus avancées de la planète en matière de cryptomonnaies bien avant que la guerre ne donne aux Ukrainiens une raison de se tourner vers le Bitcoin.

Le pays, qui se classe au quatrième rang mondial en matière d’adoption d’actifs numériques, a adopté une loi légalisant les crypto-monnaies au début du mois. L’Europe de l’Est en général est riche en actifs numériques, et l’Ukraine en particulier est un hotspot technologique bien connu, a déclaré Gladstein à CNBC. “Il existe des tonnes d’échanges ukrainiens, d’entreprises et même de développeurs”, explique Gladstein. “Ils ont tous des téléphones portables. C’est un pays très connecté et très axé sur l’informatique, probablement plus que l’Américain moyen”.

Dans les heures qui ont suivi l’attaque par la Russie, le système financier du pays a commencé à montrer des signes de tension, beaucoup d’ukrainiens comme Fadey se sont tournés vers les crypto-monnaies pour payer les nécessités quotidiennes en raison de leur incapacité à déplacer des fonds à l’étranger.

Précédent

Les banques françaises suspendent leurs activités en Russie, sauf la Société Générale

Suivant

Solana va accueillir les studios de PUBG pour lancer des jeux sur la blockchain

Derniers articles de Crypto