Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Regroupement de pret : quelle option choisir ?

dans News/Rachat de crédit

Pour son regroupement de prêts, plusieurs possibilités sont envisageables : du rachat de crédit avec et sans hypothèque en passant par le prêt cautionné.

Dans la perspective d’un rachat de crédit, il est essentiel de peser le pour et le contre des divers produits qui sont commercialisés sur le marché. Ainsi coût du crédit, TEG et autre couverture d’assurance sont à étudier avec soin afin de jauger de l’intérêt de votre restructuration. Faut-il privilègier un prêt hypothécaire, un prêt cautionné ou bien plutôt un regroupement de pret sous forme de prêt personnel ?

Un regroupement de prêt sous forme de prêt personnel :

Autant de questions qui trouvent pourtant des réponses bien précises. Par exemple, si vous êtes locataire, vous n’aurez d’autre choix que de solliciter un prêt personnel pour réaliser votre regroupement de pret. Ce manque d’alternative s’explique par le fait que n’ayant pas de bien à proposer en garantie, une banque ne pourra pas vous proposer de produits de restructuration sur du long terme à des taux plus bas qui sont les corollaires des prêts assortis d’une garantie. Toutefois, si vous êtes locataire et que vous ne pouvez donc a priori pas prétendre à un prêt hypothécaire, il existe une autre solution parfois proposée par certaines banques : le cautionnement hypothécaire. Il s’agit en fait de proposer à l’organisme de rachat de crédit un bien en garantie appartenant à un proche. Si les calculs d’endettement le permettent, le regroupement de pret sera envisageable.

Lorsque vous êtes propriétaire, la donne est bien entendu très différente. Diverses options s’offrent alors à vous et vous êtes en mesure d’opter pour la stratégie qui vous semble la plus appropriée. Si votre crédit immobilier est en fin de course ou à un taux imbattable, vous aurez intérêt à opter pour un prêt personnel. Ce dernier vous dispensera des frais de prise d’hypothèque et des émoluments notariés correspondants. A moins que l’articulation ne soit pas envisageable pour des raisosn d’endettement encore trop élevé, auquel cas, il vous restera la possibilité de demander un prêt hypothécaire de second rang. Ce dernier vous permettra toujours de conserver l’encours immobilier actuel et de ne faire racheter que les crédit à la consommations et autres prêts personnels, mais sur des durées plus longues et à des taux plus bas que ceux des prêts personnels purs…

D’autres cas peuvent encore se présenter. Si par exemple, vous avez des créances fiscales ou de très gros besoins en trésorerie, les banques vous proposeront alors plutôt un prêt assorti d’une prise de garantie. SI les créances s’accompagnent d’impayés ou de rejets, alors un prêt hypothécaire de premier rang sans concurrance sera demandé. EN revanche, si votre situation ne comporte aucune problématique particulière, alors vous pourrez solliciter un prêt cautionné qui vous évitera de donner votre immeuble en garantie. C’est alors une société de cautionnement mutuel qui se portera garante pour vous.

Dans tous les cas, faites une simulation de regroupement de pret en ligne : elle vous donnera un aperçu des possibilités offertes par les courtiers en ligne !

Autres articles :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

quis accumsan mi, Lorem libero elit. elementum
Retour en haut