La SEC intente un procès envers l’USDC Stablecoin Backer Circle

/
Stable Coin USDC
Stable Coin USDC par Circle - ©surf-finance.com

Une des cryptomonnaies les plus connus pour sa particularité unique, l’USD Coin répond à la plus grosse problématique dans le monde de la monnaie virtuelle ; la volatilité du cours. Le Stablecoin numérique (ou cryptomonnaie stable) indexé sur le dollar américain nommé USD Coin, a été lancé par la société Backer Circle en 2013.

Une enquête secrète lancée par l’organisme américain de contrôle des marchés financiers

La société a déclaré qu’elle coopérait à l’enquête lancée par la SEC, Securities and Exchange Commission, pour régler un litige dont elle refuse de préciser la portée. Ce lundi, la société de services financiers basée à Boston révèle qu’elle fait l’objet d’une enquête auprès de la US Securities and Exchange (SEC). En effet, des documents ont révélé l’assignation d’enquête reçue par Backer Circle, datant du mois de juillet 2021. Le dossier indique que l’assignation réclame des documents et informations concernant les avoirs, programmes clients et opérations diverses de la société.

L’enquête à lieu peu après le lancement d’un produit révolutionnaire selon les apparences

Backer Circle coopère pleinement à l’enquête pour ne pas réveiller de soupçons et n’a pas sollicité des commentaires auprès de la presse. L’assignation est arrivée un mois après l’accord d’entreprise signé pour le lancement de son premier produit à rendement élevé ; le Circle Yield.

Ce produit de lancement « règlementé, offrant protection et tranquillité d’esprit » avec des taux d’intérêt à haut rendement est garanti au profit des clients. Backer Circle vante les mérites de sa crypto entièrement sécurisée auprès des entreprises américaines, lors d’une annonce ultérieure pour un produit détenant des licences Bermudiennes.

Coinbase, un des membres du groupement d’entreprise des centres d’émission de l’USDC, n’aurait pas pu mieux racoler alors que la SEC a gelé son programme de prêt prévu par la bourse le mois précédant.

La SEC cherche à renforcer la sécurité des marchés

Gary Gensler, patron du gendarme américain de la Bourse, s’est focalisé sur la crypto tout au long de l’année, plaidant à plusieurs reprises pour renforcer les règlementations liées à ces types de transaction. En effet, Backer Circle a d’abord révélé l’existence de l’enquête, passée totalement inaperçue, dans un dossier datant du mois d’août. Ce n’est donc pas la première confrontation divulguée de la société avec la SEC alors qu’elle se prépare à entrer en bourse dans le cadre d’un accord SPAC (Special Purpose Acquisition Company ou société d’acquisition à usage spécial) valorisant la société à 4,5 milliards de dollars.

Backer Circle a déclaré au mois d’août qu’elle avait accepté de payer à la SEC plus de 10 millions de dollars pour régler les frais selon lesquels sa plateforme d’échange Poloniex, fonctionnait comme un échange d’actifs numériques non immatriculée.

Source CoinDesk

Précédent

Donald Trump ne souhaite pas voir que la crypto nuise au dollar américain

Suivant

Après Evergrande, le promoteur immobilier chinois Fantasia, n’arrive pas à rembourser sa dette

Derniers articles de Crypto