Sinic : autre promoteur immobilier chinois en difficulté

/
immobilier Chine
Immobilier en Chine, Shangai - © xuanzi86410527, CC0 Creative Commons

Le marché de l’immobilier chinois plonge dans l’inquiétude étant donné qu’un 3e géant de l’immobilier est victime de problèmes d’endettement. Récemment, Sinic, un promoteur de l’immobilier doté d’une grande réputation en Chine, a déclaré qu’il n’avait plus les possibilités de rembourser ses dettes.

Le secteur de l’immobilier en Chine a de quoi à s’inquiéter

La grande famille des promoteurs chinois qui n’arrive pas à payer ses dettes ne cesse d’augmenter. Après Evergrande et Fantasia, c’est actuellement le tour de Sinic. Il a déclaré que le groupe n’a pas les capacités de rembourser un emprunt par fautes de liquidité.

Le secteur de l’immobilier en Chine se trouve actuellement dans une grosse inquiétude. Fantesia, un géant de l’immobilier qui n’a pas encore trouvé des solutions pour ses dettes a été abandonné par ses 2 directeurs. Effectivement, c’est l’effondrement du mastodonte de l’immobilier Evergrande qui a fait chambouler ce secteur.

Sinic n’arrive plus à payer ses dettes

Le groupe Sinic a déclaré qu’il ne présente plus les moyens pour rembourser son emprunt de 250 millions de dollars, soit 216 millions d’euros.  L’échéance de sa dette sera pour lundi 18 octobre. Pourtant, face à son incapacité, le prometteur va chercher de meilleurs moyens pour régler le problème. Il va sans doute lancer une négociation avec les créanciers et les autres parties prenantes pour régler  convenablement  les modalités de paiement.

Selon un communiqué mardi, le promoteur affirme de ne pas disposer suffisamment de liquidités pour payer la totalité de l’emprunt. Outre cette somme, le groupe va devoir rembourser un autre 250 millions pour janvier et 210 millions en juin prochain.

Le mois dernier, Sinic a attiré l’attention de la presse avec la perte de 87% de l’action à la Bourse de Hong Kong. Cela reste une des conséquences du grand endettement du géant de l’immobilier Evergrande. Cette régression a fait perdre au gérant de Sinic jusqu’à 1 milliard de dollars. Selon Forbes, le groupe ne participe plus à la cotation à la Bourse de Hong kong.

Ces différents problèmes ont généré de grosses inquiétudes en Chine. Effectivement, le secteur de l’immobilier joue un rôle capital dans la croissance de l’économie mondiale. Effectivement, la faillite du géant de l’immobilier Evergrande menace grandement les marchés financiers mondiaux.

Source Lexpress

Précédent

Visa adopte les NFT, programme présenté par le créateur de la série NFT Aku

Suivant

Crypto : Arcana network bénéficie d’un financement de 2,3 millions de dollars pour renforcer sa plateforme

Derniers articles de Immobilier