Le sommet du G20 a commencé le 30 octobre avec des thèmes différents

/
G20 Emmanuel Macron
Emmanuel Macron, G20 - ©Youtube, Elysée

Samedi 30 octobre à Rome, le sommet du G20 s’est officiellement ouvert. Réchauffement climatique, plan de relance de l’économie mondiale, lutte contre la pandémie, de nombreux thèmes vont être abordés pendant ce dernier auquel de nombreux chefs d’État vont participer. Des membres du gouvernement de certains pays vont également y contribuer.

Le G20 pour mettre en avant de nombreux thèmes

Le sommet G20 a commencé ce samedi 30 octobre et met en avant de nombreux thèmes comme la stratégie de relance de l’économie mondiale ainsi que la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19. Celle-ci consiste à une réunion internationale à laquelle a participé des chefs d’État ainsi que des gouvernements des pays membres. Certains des dirigeants ont profité de l’évènement pour faire un retour en présentiel après la pandémie. C’est pour eux une solution pour favoriser une rencontre en comité.

Le G20 a repris certains dossiers qui étaient auparavant évoqués. Pourtant, d’autres nouveaux thèmes sont mis en avant. C’est en effet le cas de la relance du nucléaire iranien pendant une réunion entre le président des États-Unis Joe Biden et celui de la France Emmanuel Macron. La Chancelière allemande Angela Merkel ainsi que le Premier ministre britannique Boris Johnson sont également intervenus durant cette réunion.

Emmanuel Macron a participé au G20

Le G20 permet en effet de favoriser le multilatéralisme d’après le Président de la France Emmanuel Macron. Il ajoutait que cet évènement permet d’afficher des résultats ainsi que de l’efficacité. Le président s’est bien évidemment rendu à Rome, le pays où va se dérouler la réunion. À savoir qu’Emmanuel Macron a pu aider l’Afrique en mettant en avant le vaccin ainsi que la transition climatique.

Des objectifs bien définis

Le projet de communiqué final convient parfaitement aux objectifs de la réunion. Cela concerne par exemple l’engagement à stopper le recours au charbon d’ici 2030. Cela consiste également à ne plus favoriser la subvention des énergies fossiles à moyen terme. Un des  projets consiste à mobiliser 100 milliards de dollars par an pour venir en aide les pays en développement.

Malgré la bonne préparation du G20, les présidents chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine n’ont été pas présents durant la réunion. Pourtant, ils participent par visioconférence.

Source Rfi

Précédent

Gaming crypto : Guild of Guardians, le RPG multijoueur où vous pouvez gagner des récompenses NFT

Suivant

Assurtechs : l’assurance en ligne intéressent de plus en plus les Français

Derniers articles de Finance