Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Subtilités du crédit immobilier à taux variable !

dans Banques/News

On l’entend sur toute les ondes et on peut le lire partout sur le web : le crédit immobilier à taux variable a redoré son blason depuis que l’écart entre taux fixe et révisable est supérieur à 1 point. Les patrons des grandes enseignes de courtage en ligne le répètent lors de chaque interview. Pour autant, la méfiance des emprunteurs à l’égard des crédits immobiliers reste de mise en raison des amalgames générés par la crise des subprimes. L’occasion de refaire un point sur les subtilités du crédit immobilier à taux variable qui le rendent si attractif en ce moment.

Contracter un crédit immobilier à taux révisable est intéressant, car il permet d’acheter l’argent moins cher. Cette réalité n’a d’intérêt que si elle s’isncrit dans le temps, d’où la nécessité d’avoir des garde-fous. Le taux doit être avant tout plafonné, si possible à 1 point de plus : on dit qu’il est capé 1. C’est tout à fait possible d’obtenir un tel produit, mais vous devez relire vos offres de prêts préalables pour vous assurer que les modes de calcul sont conformes à cette disposition. D’ailleurs, votre banquier doit impérativement vous fournir des exemples chiffrés.

Votre attention doit donc se concentrer sur les conditions de révision des taux, mais aussi sur les modalités de passage à taux fixe. C’est la seconde condition sine qua none avant de contracter un prêt immobilier à taux variable. Cet aspect de modularité du prêt est très important et ses clauses doivent être claires pour tout le monde, car ce sont des considérations qui sont source de litige et de contentieux entre banquier et emprunteurs.

Vérifiez aussi que votre crédit immobilier à taux variable est assortie d’une clause vous permettant de ne pas payer de pénalités en cas de remboursement anticipé du prêt.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Banques

risus. tempus libero Curabitur ut ut libero. velit, pulvinar felis
Retour en haut