Browse Tag

Tokyo

Bourse de Tokyo : La tendance haussière continue

/

La Bourse de Tokyo a ouvert la séance du mardi dans la hausse. Cette montée est accompagnée d’une attente de la renaissance de la politique économique gouvernementale. Celle-ci aura lieu ce vendredi  prochain où le Premier ministre japonais va être retiré.

Une légère progression pour les indices

La progression se poursuit pour l’indice vedette Nikkei après 6 séances successives de montée. Le mardi matin vers 01h15, cet indice montait de 0,71% à 29 869,12 points. Aussi, l’indice élargi Topix, quant à lui, gagnait de 0,91% à 2 059,81 points.

Pour ce qui est de la consommation des ménages nippons, une augmentation a également été constatée. La hausse annuelle correspond à  0,7% pour ce mois de juillet. Pourtant, d’après les chiffres publiés ce mardi, avant l’ouverture de la Bourse, une baisse sur un mois a été aperçue. Ce fait est expliqué par la propagation rapide du variant Delta Covid-19.

Aujourd’hui, les échanges les plus populaires consistent à l’achat sur fond d’attentes. À savoir qu’un nouveau gouvernement sera établi. Celui-ci va sans doute mettre en place un plan de relance économique. D’après SBI Securities, une prise de bénéfices peut avoir lieu et reste en mesure de provoquer une crainte de surchauffe.

Les valeurs de la Bourse de Tokyo

Presque la totalité des valeurs sur le Nikkei a connu une tendance haussière. C’est en effet le cas du jeu vidéo Nintendo qui gagnait +1,17% à 55 790 yens. Aussi, les groupes technologiques Keyence montaient en valeur avec un pourcentage de +4,64%  à 72 480 yens. Pour Murata, la progression est de +5,14 %  à 10 265 yens. Ces 3 entreprises commencent spécifiquement à se démarquer dans leur domaine. En principe, elles intégreront la grande famille de l’indice Nikkei  à partir du 1er octobre.

Qu’en est-il des devises et du pétrole ?

La valeur du Yen augmentait par rapport au dollar. Effectivement, vers  06h45 GMT, un dollar correspond à 109, 75 yens si celui-ci a été de 109,86 yens lundi soir. Aussi, le yen demeure être stable face à l’euro.

Une diminution du prix a été constatée pour le baril de WTI américain. Pourtant, le coût du Baril de Brent de la mer du Nord a gagné 0,04% à 72,25 dollars.

La Bourse de Tokyo progresse poussée par Wall Street

/

Avec la propagation du variant Delta au Japon, la Bourse de Tokyo, il y a quelques jours, a diminué en valeur. Pourtant, ce lundi, elle a démarré la séance dans le vert. Cette progression est sans doute venue de Wall Street qui a terminé la séance du vendredi dernier à la hausse qui reste plutôt un signe encourageant pour les Bourses.

Une montée en valeur malgré la propagation du Covid-19

Ces dernières séances, le marché Nippon a été victime d’une baisse. Cela a sûrement été causé par la propagation rapide de la pandémie Covid-19 au Japon. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les jeux paralympiques de Tokyo se sont déroulés ce mi-août à huis clos. Bien évidemment, celle-ci reste la cause majeure de la régression de l’économie du monde entier.

Cependant, même face à la montée des personnes testées positives au coronavirus, la Bourse de Tokyo a démarré lundi à la hausse.

Du côté des indices

Les indices de la Bourse de Tokyo progressent malgré la crise sanitaire et économique causée par la Covid-19.

À commencer par l’indice vedette Nikkei, vers 00h35 GMT ce lundi, il gagnait 1,19%. De cette manière, il est actuellement à 27.333,69 points. Celui-ci a déjà connu une augmentation depuis la semaine dernière. Pour ce qui est de l’indice élargi Topix, il a pu gagner 1,45%, c’est ce qui lui a permis d’être à 1.908,00 points. Il y a aussi l’indice Nasdaq qui se distingue considérablement avec sa grande concentration technologique. La montée de ces indices a été poussée par Wall Street.

Pourtant, le Nikkei progresse au ralenti

Pour le cas de Nikkei, malgré sa hausse du lundi, il a achevé la semaine précédente avec une valeur très basse. Celle-ci figurait au plus bas niveau depuis la fin de l’année 2020. Pourtant, malgré la santé de l’économie qui reste encore incertaine, un signe plutôt positif est venu de Wall Street. Ce dernier a terminé vendredi avec une bonne note. Celui-ci ne cesse de connaître une progression malgré la crise économique que provoque  le variant Delta.

Une tendance baissière pour la Bourse de Tokyo ce jeudi 19 août

/

Depuis ce week-end, la plupart des marchés boursiers se trouvent en baisse. C’est d’ailleurs le cas de la Bourse de Tokyo. Comme Wall Street, elle a terminé jeudi en baisse. Ce fait a sans doute été causé par la minimisation du soutien de la FED à l’économie américaine ainsi que la régression de la production de Toyota.

Du côté des indices

En 6 séances successives, l’indice vedette Nikkei a connu une régression en 5 fois. Pour la dernière perte, il cédait 1,1% à 27 281,17 points. En ce qui concerne l’indice élargi Topix, il perdait 1,39% de sa capitalisation. Il est maintenant à 1.897,19 points. Cette tendance baissière est sans doute due aux décisions prises lors de la dernière réunion de la Réserve Fédérale Américaine (FED). Avant la clôture de la Bourse de New York ce mercredi, cette dernière publiait qu’une réduction des achats d’actifs de cette année peut avoir lieu.

Qu’en est-il des valeurs

À commencer par Toyota, ce géant de l’automobile perdait 4,42% de sa valeur, ce qui lui induit de se retrouver à 9.295 yens. A cause de cette réduction, l’enseigne doit réduire sa production qui est de l’ordre de 40% pour ce septembre. De plus, d’après la publication du quotidien Nikkei, une pénurie de semi-conducteurs a actuellement lieu.

Ensuite, pour le titre du groupe pharmaceutique Shionogi, il a connu une montée qui lui permet de gagner 4,05%. La valeur de sa capitalisation est désormais 6.786 yens. Pour gagner en notoriété, l’entreprise va réaliser des essais cliniques de grande envergure.

Pour les devises et le pétrole

Ce jeudi vers 07h00, le Yen régressait face au Dollar. Si ce mercredi à 21h00, un dollar correspond à 109,77 yens, ceci est ce jeudi devenu 109,94 yens. Par contre, l’euro a connu une baisse face au yen.

Pour ce qui est du marché du pétrole, suite à la publication concernant les stocks d’essence, le prix du baril diminuait de 2,14%. Ceci est actuellement à 64,06 dollars. En ce qui concerne le coût du baril de Brent de la mer du Nord, une diminution de 1,61% à 67,13 dollars est constatée.

Source Lefigaro

Bourse de Tokyo : une baisse constatée ce mardi

/

Avec une tendance haussière pendant quelques semaines, la Bourse de Tokyo a démarré ce mardi avec une régression en valeur. Cela a sans doute été causé par les conséquences économiques que peut provoquer la grande propagation du Covid-19 au Japon. Les indices ont été victime d’une baisse considérable.

Une forte propagation de la pandémie Covid-19

Le nombre des personnes contaminées de Covid-19 ne cesse de monter au Japon. C’est pourquoi la population se prépare le mardi à une prolongation de l’état d’urgence qui est mis en place depuis le mois de juillet. La propagation de la pandémie Covid-19 touche de nouveaux départements japonais. Cela va concerner, jusqu’à mi-septembre, 13 départements dont la capitale en fait partie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les organisateurs des Jeux paralympiques ont pris la décision de réaliser ceux-ci à huis clos. Effectivement, cela est dans le but de limiter la propagation de la pandémie. C’est d’ailleurs la même décision prise pour les Jeux Olympiques.

Une régression des indices

L’augmentation du nombre de Covid-19 recensé au Japon reste la cause majeure de la baisse de la Bourse de Tokyo. Effectivement, la propagation de la pandémie présente un grand impact sur l’économie. C’est sans doute pour cela qu’une régression des indices a eu lieu, malgré la hausse du début de séance.

À commencer pour l’indice vedette Nikkei, celui-ci a perdu 0,36. Il est donc actuellement à 27.424,47 points. Cette perte a été constatée en 4 séances consécutives. Il en est de même avec l’indice élargi Topix. Pour ce dernier, il a lâché 0,49%. C’est ce qui amène l’indice à 1.915,63 points.

Une baisse pour les indices se trouvant en Chine

Ce n’est seulement pas l’indice de Tokyo qui a démarré la semaine dans le rouge. En Chine, une perte d’environ  2% a été constatée pour l’indice Hang Seng de Hong Kong. Il en est de même pour les indices composites de Shanghai et Shenzhen. D4ailleurs ce n’est pas que la bourse qui est en berne, l’immobilier au Vietnam est un autre exemple de l’instabilité économique actuelle.

Source Lefigaro

Bourse de Tokyo : prête à accueillir la publication des prix à la consommation aux États-Unis

/

Il y a quelques semaines, la Bourse de Tokyo était toujours en hausse. Elle a pu garder une tendance haussière grâce à des nouvelles stratégies adoptées. Ce mercredi, celle-ci a commencé la séance avec une bonne valeur. Cela est sans doute dû à des gains réalisés à Wall Street en ce qui concerne le plan massif d’investissements dans les infrastructures. C’est une nouvelle réglementation imposée par le président américain Joe Biden.

Des augmentations de valeur constatées

Ce mercredi, la Bourse de Tokyo a également connu une augmentation. À commencer par l’indice vedette Nikkei, celui-ci gagnait 0,06% à 28.056,70 points. Pour ce qui est de l’indice élargi Topix, son gain est de 0,85% à 1.952,67 points. Cette tendance a sans doute été causée par la baisse du Yen face au dollar, qui reste une condition favorable pour les exportateurs japonais.

La cause de la montée de la Bourse de Tokyo

Cette montée est loin d’être un simple hasard.  Des sénateurs américains ont approuvé la mise en place d’un programme de 1.200 milliards de dollars qui sont destinés à l’amélioration des infrastructures aux États-Unis.  C’est de cette manière que les investisseurs à Tokyo ont pu se réjouir. Il s’agit pour eux de la réussite du plan d’investissements de massifs. Selon l’AFP, Toshikazu Horiuchi, courtier chez IwaiCosmo Securities, c’est la raison pour laquelle la Bourse de New York est en hausse.

Des conditions favorables pour la publication de ce mercredi

Avec la légère progression de la Bourse de Tokyo, celle-ci est bien évidemment prête face à la publication des prix à la consommation aux États-Unis en juillet. Celle-ci doit avoir lieu ce mercredi  et est très attendue par les marchés financiers mondiaux. Face à cela, de nombreux investisseurs se posent la question sur la tendance adoptée pour la politique monétaire de la FED. Ce mardi, celle-ci a été affectée de manière négative sur l’indice Nasdaq.

Source Lefigaro

Bourse de Tokyo : le Covid 19 l’a fait rechuter

/

Depuis quelques années, la Bourse de Tokyo s’est particulièrement trouvée dans les hauts tarifs. Pourtant, suite à la pandémie Covid-19 qui a fait ravage au Japon, une baisse de celle-ci est constatée. Il n’y a pas que le coronavirus qui est influent la valeur de la Bourse de Tokyo. Le changement du tarif a aussi causé une rechute de celle-ci après la réunion de la Réserve fédérale américaine.

Une grande montée de nouveaux cas testés positifs en Japon

Le Covid-19 ne cesse de répandre à travers le monde. Pour le cas de Tokyo, celui qui accueille actuellement les Jeux olympiques pour ce 2021, le taux de nouveaux cas recensés est de 2.848 en une journée. Ce chiffre a atteint son double en seulement sept jours. Cette montée de personnes contaminées par le virus reste  le facteur qui a fait rechuter la bourse de Tokyo, surtout l’indice Nasdag.

Effectivement, comme pour la bourse de New York, le marché de la capitale du Japon a été victime d’une pénalisation par des prises de bénéfices. Cela concerne spécifiquement les valeurs technologiques.

Une baisse remarquable des valeurs

La rechute de la bourse de Tokyo a été constatée par la forte augmentation du titre de grand constructeur automobile Mitsubishi. La différence des valeurs a atteint les 8,42 % à 309 yens. De son côté, Nissan met en évidence une montée de prix de 3,88% à 563 Yens. Pour le cas de la grande entreprise qui se spécialise dans les investissements dans les nouvelles technologies SoftBank Group, il a aussi été victime de la baisse du titre. Celle-ci est bien évidemment de l’ordre 4,83% à 6.745 yens.

Qu’en est-il pour les  devises et le pétrole ?

La montée des nouveaux cas de Covid-19 à Tokyo reste également influente concernant le cours de la devise. Pourtant, le changement n’est pas remarquable étant  donné que la modification est assez légère. Pour un 109,79 yens pour un dollar, ceci a rechuté de 109, 78 yens. Il en est de même pour l’Euros. Selon cet article, c’est également le cas de la Bourse de Paris.

En ce qui concerne le marché du pétrole, un recul a été constaté suite à l’évolution croissante de la pandémie.

Source Lefigaro