Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Surendettement et rachat de crédit sont-ils l’apanage de la France ?

dans News/Rachat de crédit

Depuis que le Sénateur Philippe Marini a proposé son projet de loi relatif à « l’encadrement du crédit renouvelable et des rachats de crédits » afin de mieux lutter contre le paupérisme et le surendettement et que Christine Lagarde, notre ministre de l’économie, a accusé réception du rapport Athling faisant état du nombre et de l’usage des crédits revolving dans l’Hexagone, d’aucuns se demandent si surendettement et rachat de crédit ne sont pas l’apanage de notre seul pays ?

La réponse est évidemment non. Il suffit de se demander quelle est l’origine des restructurations financières et de faire un petit tour d’horizon mondial pour se rendre compte que les phénomènes de regroupements de crédits sont à la fois originaires et bien plus nombreux dans les pays anglo-saxons que chez nous ! Il n’y a pas si longtemps encore, certaines banques restructuraient très régulièrement des clients : en Angleterre par exemple, les britanniques pratiquaient la chose tous les trois ans, c’est à dire que l’endettement devenait de nouveau surendettement et qu’il fallait retrouver du disponible mensuel. Et les organismes du rachat de crédit suivaient…Ils suivaient parce que l’immobilier était fleurissant et qu’année après année, les valeurs de biens couvraient la nouvelle créance et surtout que les limites des prêts étaient sans cesse repoussées faisant fi de critères plus traditionnels (30 % d’endettement, etc…). Aujourd’hui, on sait ce qu’il en est, subprimes, crise du crédit, etc…

Mais outre les anglo-saxons, d’autres pratiquent -ils l’endettement et le rachat de crédit par voie de conséquence ? La réponse est oui ! Et dans des pays auxquels on ne pense que peu : par exemple le Canada. Un quotidien québécois vient de publier un article selon lequel 1 Québécois sur 5 avouerait être désormais plus endetté qu’en 2008. Si l’on compare les dettes d’un ménage à son revenu disponible, en seulement 20 ans, le taux d’endetement d’un ménage a doublé dans ce pays pour atteindre 114.7 %…Ce chiffre est d’ailleurs dépassé aux Etats-Unis ou en Angleterre où l’endettement du revenu disponible ateint souvent 120 à 130 % ! C’est aussi le cas d’un autre pays du vieux Continent, à savoir l’Espagne qui connait des heures sombres avec des endettements record…Non, endettement et rachat de crédit ne sont pas le seul apanage des Français. Au contraire, les critères d’attribution des prêts à la consommation ou des rachats de crédits ont certes été repoussés dans certaines limites, mais pas aussi loin que chez d’autres !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

eget commodo libero at accumsan lectus Donec elit. Sed id,
Retour en haut