Browse Tag

NFT

Cette société de Tungsten met aux enchères son plus grand cube avec les NFT

/

Midwest Tungsten Service accepte des offres pour un cube de 14 centimètres carrés sur la plateforme OpenSea NFT. Un fabricant connu sur le marché a l’habitude de manier le tungstène, un métal lourd de couleur gris-acier blanc, très dur et très lourd. Midwest Tungsten Service alimente l’engouement pour le tungstène sur Twitter et vend aux enchères un NFT lié au plus grand cube de tungstène jamais fabriqué.

Tout savoir sur le plus gros cube de tungstène

Le titre de la NFT nous en dit déjà beaucoup :

Le cube de tungstène – 14 pouces, ~ 1 784 lb cube détenu à Willowbrook, Illinois, États-Unis par Midwest Tungsten Service

Le directeur du commerce électronique, Sean Murray Les enchères sur OpenSea commencent ce vendredi. Selon la description sur OpenSea, le NFT accorde à son détenteur des droits de visite une fois par an pour le cube d’une densité extrême.

Aujourd’hui en France, un cube de 3,8 cm2 de tungstène qui pèse au demeurant 1 kilogramme, a une valeur de 170,03 euros. Par contact, le tungstène peut irriter les yeux et la peau. De plus, les poumons peuvent être gravement affectés en cas d’inhalation.

Le fabricant de tungstène devient populaire

L’arrivée de ce NFT est la pure conséquence d’une saga de mèmes qui a duré une semaine et a transformé le fabricant de métaux dont on n’entendait plus parler, en la célébrité improbable de crypto twitter, tout ceci en raison des cubes d’une extrême densité.

Les commerçants, journalistes, tweeters et les moonbois ont tous acquis ces babioles de bureau pour des centaines de dollars ou plus. Garder le cube de 14 pouces au QG de Midwest Tungsten n’est qu’une simple nécessité.

Sean Murray avait précédemment déclaré que Midwest Tungsten envisageait de créer un cube extrêmement lourd, mais ne savait pas trop comment organiser son transport. Il avait également promis de garder Midwest Tungsten concentré sur les métaux et non sur les NFT. Mais une semaine de fortes ventes a changé la donne.

Je voulais vous faire savoir d’abord que nous allons essayer un NFT. Sortir de notre voie, je suppose. L’enthousiasme de la communauté crypto twitter pour la cryptomonnaie et les NFT est contagieux.

Source CoinDesk

Les inscriptions à l’application Dreamr augmentent de 1600 % sur la place de marché Bittrex

/

Le produit phare de Dreamr Labs, l’application Dreamr, continue de gagner du terrain en ce qui concerne les inscriptions de nouveaux utilisateurs, un mois après le lancement du jeton DMR. La feuille de route est accélérée pour répondre à la demande des consommateurs pour les technologies Dreamr.

Qu’est-ce que Dreamr ?

Dreamr (DMR) est la plateforme communautaire créée pour que les utilisateurs poursuivent leurs rêves personnels et entrepreneuriaux. La plateforme aide les intéressés à élaborer des communautés de soutien pour la réalisation de leur projet.

Les émetteurs du projet mettent au premier plan les caractéristiques de leur projet et dispose d’un messager crypté Dreamr détient des outils financiers décentralisés dans son programme afin d’aider les utilisateurs à surmonter les inévitables obstacles monétaires qui pourraient empêcher tout développement.

Les utilisateurs peuvent gagner des jetons DMR en utilisant l’application Dreamr pour déclarer leur rêve et se connecter avec d’autres utilisateurs sur la plateforme poursuivant leurs propres ambitions et objectifs. Le jeton DMR est important, les détenteurs qui réussissent à en obtenir un bon nombre ont la possibilité de s’exprimer pour apporter des modifications au programme de développement de Dreamr.

Dreamr a également divulgué des plans dans son livre blanc pour transformer le contenu et les histoires des rêves des utilisateurs en NFT pour donner aux membres de la communauté la propriété et la valeur tout en poursuivant leurs rêves.

Quelques avantages majeurs de l’appli Dreamr

Dreamr s’est hissé au 18e rang des meilleurs classements de l’App Store d’Apple dans l’onglet Lifestyle.

  1. Le jeton DMR est à +30% de son prix d’inscription malgré la volatilité globale du marché.
  2. Le Dream Machine Tour philanthropique de la plateforme génère du contenu viral mettant en vedette l’application Dreamr et son actif numérique natif (DMR). Le contenu de la tournée a généré plus de 100 millions de vues sur les réseaux sociaux au cours des 30 derniers jours. Le contenu original produit à partir des efforts philanthropiques de Dreamr est utilisé pour développer sa base d’utilisateurs avant la monétisation prévue.
  3. Les grands rêves des utilisateurs de l’application Dreamr se sont concrétisés lors du Dream Machine Tour, attirant des mentions dans les médias de publications de divertissement comme Billboard, E News et Newsweek.
  4. Dreamr vient de sortir son 3e baisse de sa série NFT communautaire, qui sont uniques à un grand rêve qui se réalise et seulement remis (gratuitement) aux membres de la communauté qui ont directement contribué à faire de ce rêve une réalité.

Les attentes du PDG sont comblées

Le PDG de Dreamr, Chris Adams, a déclaré que dépasser les attentes est le meilleur scénario pour tous les PDG ;

Je suis heureux d’annoncer que nous faisons exactement cela et que nous nous donnons des mois d’avance sur plusieurs objectifs commerciaux. L’augmentation constante des téléchargements d’applications est gratifiante, cela signifie que nos investissements marketing portent leurs fruits.

À peine 25 jours après le début de la tournée, Charlie et l’équipe Dreamr ont pu réaliser plusieurs grands rêves. Par conséquent, le résultat est démontré par un certain nombre de contenus extrêmement viraux, totalisant bien plus de 100 millions de vues sur les plateformes de réseaux sociaux, offrant une grande visibilité à la marque Dreamr et à son actif numérique natif, le DMR.

La réalisation de rêves sur la Dream Machine Tour 21 #DMT21 a fait appel à des collaborations de grandes marques telles que Shopify, Bella Canvas, Ben Newman Companies et Quality One Wireless.

Source NewsBitcoin

Les 30 ans de la création de la blockchain sont fêtés par les créateurs

/

Les inventeurs de la technologie de la blockchain se sont joints à une équipe de partenaires créateurs pour commémorer la naissance de ce programme qui, si ce n’est pas déjà fait, est sur le point de révolutionner le monde du numérique.

Les co-créateurs Drs. Stuart Haber et W. Scott Stornetta souhaitent mettre un point d’honneur sur le travail qui pu être effectué par le passé, tout en appréciant le présent de la technologie et enfin, savourer la vision d’avenir qui pourrait bien être prometteuse. L’événement célèbre la communauté crypto qui a permis ce travail et l’élaboration du concept, mais aussi le voyage durant lequel les hauts et les bas se sont additionnés.

Une célébration de longue date, qui prend effet grâce au BTC

Il y a exactement 30 ans jour pour jour que la blockchain, aussi appelé « la chaine de bloc de la genèse », a été publié pour la première fois, marquant le 30e anniversaire de la plus ancienne blockchain au monde fonctionnant en continu.

La célébration prendra fin le 03 janvier 2022 alors que la genèse de la blockchain ayant constitué le point d’effet de la technologie, que l’on connait parfaitement sous le nom de Bitcoin, fête ses 13 ans. Pour garantir la protection de toutes les transactions Bitcoin, Satoshi Nakamoto a utilisé le mécanisme du Drs. Stuart Haber et W. Scott Stornetta décrit dans son livre blanc, « Bitcoin : A Peer-to-Peer Electronic Cash System ». Il y a trois références aux documents techniques de Satoshi Nakamoto dans ses huit notes de bas de page.

Le cadeau d’anniversaire de la blockchain révélé : quelques jetons NFT

Une collection de NFT commémorera l’histoire de la blockchain et honorera les innovateurs, les leaders d’opinion et les fondateurs de la communauté qui ont permis ce partage. Les NFT seront mis aux enchères par un certain nombre de chaînes de blocs différentes fonctionnant au niveau de la première couche de liaison (layer-1 level) et incluront un certain nombre de communautés différentes.

Jason Bailay prend la parole et adule les fondateurs de la blockchain

Le leader mondial d’opinion NFT et fondateur d’Artnome.com et ClubNFT, Jason Bailey, déclare clairement que sans les travaux de Stuart Haber et Scott Stornetta, les NFT n’existeraient pas, le Bitcoin encore moins et la blockchain n’aurait sans doute jamais vu le monde.

Je suis ravi qu’ils profitent de cette opportunité pour créer un NFT dans le but d’unifier tout le monde au sein de l’écosystème blockchain d’une manière que je pense qu’eux seuls peuvent.

dit-il.

Le cofondateur et PDG de la blockchain Kadena et de la plateforme de contrats intelligents (Smart Contract), Stuart Popejoy explique qu’ils sont ravis et honorés de participer à la célébration de la blockchain par Immutable Record.

En outre, le service NFT d’Immutable Record permet à l’industrie NFT de se développer grâce à son approche multiprotocolaire, qui exploite également les avantages uniques de Kadena, tels que la provenance de qualité institutionnelle, la frappe en chaîne et les marchés personnalisés.

Source CoinQuora

Crypto : Arcana network bénéficie d’un financement de 2,3 millions de dollars pour renforcer sa plateforme

/

La société émergente de blockchain Arcana Network a réussi à lever 2,3 millions de dollars lors d’un financement participatif auprès d’investisseurs renommés. Les fonds ont été levés auprès d’investisseurs connus dans le milieu comme Republic Crypto et Woodstock Fund.

La collecte de fonds a également révéler la participation de LD Capital, SHL.vc (Sahil Lavingia) et Fenbushi Capital. Le début de la campagne de financement a pris effet au mois de juillet pour terminer ce mois-ci avec une belle récolte.

Arcana prévoit d’étendre ses opérations

Selon Arcana, les fonds levés seront utilisés pour accroitre les fonctionnalités et renforcer les portefeuilles de produits de la plateforme crypto. La startup vise également à créer une communauté de développeurs d’applications pour tirer parti des différents outils mis à disposition afin de développer des projets sécurisés. Arcana a dressé une liste d’attente pour tester son SDK (ensemble d’outils de développement logiciel pour la création de logiciel), et plus de 300 développeurs ont souhaité participer.

Arcana Network expose ses projets

La plateforme émergente prévoit également de lancer bientôt le XAR, futur symbole du réseau. Récemment, Arcana a annoncé la première série de partenaires de projet qui rejoindront le lancement d’Alpha Testnet le 21 octobre.

Une utilisation de la plateforme beaucoup plus intelligible

Le co-fondateur Aravindh Kumar a révélé que le partenariat avec les investisseurs aiderait l’entreprise à atteindre ses objectifs. En outre, 60 % des fonds levés seront consacrés au développement d’une communauté solide qui aidera les développeurs à créer des moyens d’authentifications pratiques pour une utilisation de la plateforme beaucoup plus intelligible. De plus, les utilisateurs pourront interagir avec les applications, partager et gérer l’accès aux données de façon pratique.

Mayur Relekar, fondateur et PDG d’Arcana, a déclaré que la confidentialité et la sécurité des données devraient être la priorité de chaque application. Les développeurs ne doivent pas lésiner sur la nécessité d’accroitre la confidentialité et la propriété des données pour le bien des utilisateurs. Il a déclaré que les développeurs DeFi ont besoin d’outils faciles à utiliser pour créer des applications sécurisées et pouvant contourner au maximum les hacks.

Arcana fait le point sur les défauts du réseau pour parfaire ses services

L’équipe d’Arcana développe le réseau depuis plus de deux ans dans le but d’utiliser la plateforme pour résoudre les principaux problèmes auxquels les développeurs sont confrontés dans cet espace décentralisé.

Selon Himanshu Yadav du Woodstock Fund, le manque d’options de stockage de données, la confidentialité et les identités d’utilisateur invérifiables sont les problèmes importants auxquels l’écosystème est confronté. La structure d’Arcana compte bien s’attaquer à ces problèmes et accélérer le développement des DApps.

Arcana est une plateforme basée sur Ethereum Virtual Machine (EVM) qui fournit des options de stockage décentralisées, la sécurité et la confidentialité des données pour les développeurs DApp. La société a été fondée en 2019 par Mayur Relekar, Aravindh Kumar et Abhishek Chaudhary pour sécuriser les données des utilisateurs et maximiser la confidentialité.

Création de NFT bientôt disponible avec Arcana

Avec ce bagage, les utilisateurs peuvent effectuer un chiffrement du début à la fin, gérer leurs codes, vérifier l’accès des personnes qui souhaitent utiliser la plateforme sans autorisation et avoir accès à la création de leurs NFT. Cependant, les dispositions relatives à la création de NFT n’ont pas encore été dévoilées. L’équipe d’Arcana a révélé qu’elle travaillait à l’inclure dans un avenir proche.

Le livre blanc d’Arcana, complet et détaillé

Arcana a conçu son livre blanc pour permettre aux développeurs de créer des applications sécurisées avec des outils faciles à utiliser. Son livre blanc est compréhensible, expliquant en détail le véritable objectif de la technologie et ce qu’elle entend offrir aux développeurs et aux utilisateurs. Selon Arcana, il s’agit d’une feuille de route fournie pour guider les développeurs sur la manière d’exécuter des projets à l’aide du protocole. Ceci, à son tour, les aide à comprendre comment fonctionne la blockchain et toutes les possibilités de créations.

Sept concepts clés reposent sur le livre blanc d’Arcana : abstrait, manifeste, conception, gestion du stockage/de l’identité et des accès/chiffrement de bout en bout, architecture, XAR et travaux futurs.

Source CoinQuora

Visa adopte les NFT, programme présenté par le créateur de la série NFT Aku

/

Pour son nouveau programme Visa compte s’associer avec l’ancien joueur de baseball Micah Johnson. Le géant du paiement a annoncé son lancement de projet qui viserait à aider les créateurs de contenu à fabriquer et à vendre des jetons non fongibles (NFT).

Surfer entre la crypto et les paiements traditionnels

Visa prévoit de sélectionner un groupe de créateurs afin de parrainer les membres de groupe et de fournir des services de conseil adéquats. Ceci vise également à établir des liens entre les créateurs de NFT et le propre réseau de partenaires de paiement.

Le responsable de la cryptomonnaie de Visa, Cuy Sheffield, a noté que la société aiderait les participants à surfer entre les différentes possibilités de paiements à savoir, entre le système de paiement en crypto et le système traditionnel.

Visa associé à Micah Johnson

Visa s’associera à l’ancien joueur de la MLB (Ligue Majeure de Baseball) Micah Johnson, créateur de la série Aku NFT, pour la gestion du programme. La série a vendu 2 millions de dollars de jetons lors d’une vente aux enchères qui a duré 28 heures, cette année-ci. Le personnage principal d’Aku, un jeune astronaute noir avec un casque spatial surdimensionné, a été sélectionné pour le cinéma et la télévision en avril.

Micah Johnson explique que les NFT lui ont permis de créer une communauté de personnes intéressées à soutenir son travail, d’une manière qui va bien au-delà du simple fait d’aimer ou de partager les efforts liés au quotidien.

Les réussites de NFT

Visa a récemment acheté un CryptoPunks NFT pour sa propre collection d’artefacts financiers pour 150 000 $. Cette annonce laissait entendre que Visa introduirait de nouveaux services NFT tels que celui annoncé aujourd’hui.

La nouvelle intervient également peu de temps après que l’échange de crypto Coinbase a annoncé qu’il créerait un marché NFT. D’autres sociétés, dont Ripple et TikTok, ont également annoncé leurs propres plans NFT.

Source CryptoBriefing

Cryptoviru$ : Eldiablo vient de lancer sa première collection de NFT

/

Auteur des séries cultes Les Lascars et les Kassos, Eldiablo est un artiste qui a toujours su mettre en avant les cryptomonnaies. C’est sur cela que récemment il a sorti sa première série de NFT qui est connue sous le nom de Cryptoviru$. La sortie de ce dernier s’est faite sur OpenSea.

Des jetons non fongibles pour mettre en évidence son art

L’intérêt d’Eldiablo pour les jetons non fongibles ou NFT a sans doute pour but de créer un nouveau public. C’est pour lui une option efficace pour s’exprimer ouvertement tout en assurant la diversification de son public.

Cette tendance à vendre des dessins de singes en NFT a été en vogue depuis la réussite de la vente de Beeple. Cette dernière a pu gagner jusqu’à 70 millions de dollars. C’est la fameuse maison Sotheby’s qui a contribué à la réussite de la vente des jetons non fongibles. C’est d’ailleurs une bonne cause qui a poussé l’artiste à la mise en place de la première collection de NFT.

nft papillovirus
CRYPTOVIRU$ : Papillovirus de El Funky Diablo via OpenSea.io

Une équipe complète

Il a travail avec SwissCryptoCat, un galeriste des NFT, lors du lancement de son jeton fongible. Le partenariat a commencé au moment où cette enseigne était à la recherche d’un artiste pour créer une galerie en ligne avec des NFT. Eldiablo profite du moment pour lancer le Cryptoviru$. C’est cette firme qui lui a aidé à s’occuper de la partie technique.

Des NFT au mode viral

La première collection des NFT sortie par Eldiablo est baptisée Cryptoviru$. Celle-ci a comme thème le Coronavirus. Le choix de ce dernier est par pur amusement en offrant un côté positif au virus qui ravage le monde entier pendant 2 ans.

À savoir que le coût du jeton non fongible est fixé à 2 éthers qui correspondent à 6 000 dollars. Ce prix n’est bien évidemment pas pour toutes les bourses. Par contre, l’artiste assume le prix élevé dans l’espoir de plaire à de nombreux investisseurs. Le coût élevé des jetons fongibles est surtout destiné aux acquéreurs potentiels. À savoir que ce NFT est directement accessible sur OpenSea.

Source Cryptonews

Les NFT pourraient marquer une résurgence dans les galeries d’art

/

Depuis des décennies, des galeries d’art et des expositions de musées à travers le monde ont facilité la présence d’une éducation culturelle, d’interactions sociales et de moments visuels d’admiration.

La Chapelle Sixtine de Michel-Ange, Black Iris III de Georgia O’Keeffe et la Femme qui pleure de Picasso ont tous inspiré des générations d’amateurs d’art dans leurs propres quêtes de vie, créatives ou autres.

Cependant, depuis le début du siècle – fortement impacté par les changements sismiques dans les comportements numériques, les incertitudes économiques et les plaintes persistantes d’exclusivité – les galeries d’art se sont apparemment dépréciées en sociétal faire appel.

Une pièce d’Arts Professional à la fin de 2017 a exposé la baisse du nombre de visiteurs dans les attractions artistiques les plus importantes de Londres, un paradoxe accablant pour le tourisme record de l’année dans la ville.

Après que la pandémie de l’année dernière a victimisé la convergence humaine vers les environnements physiques, cette fortune décourageante ne peut qu’être conclue davantage.

Malgré cela, une forme d’art naissante émergeant rapidement dans le courant dominant pourrait être la promesse d’une résurgence dans tout le secteur. Et cette forme d’art est, bien sûr, les jetons non fongibles (NFT).

Fondée sur des principes de décentralisation, de provenance vérifiée et d’autonomie spatiale, cette communauté pourrait bien devenir le principal moteur derrière la prochaine génération de vitrines artistiques.

Ces créatifs habitent un monde où l’art est pixelisé, les cadres sont virtuels, les valeurs aberrantes et les non-conformistes sont adoptés comme la norme, et les punks sont considérés comme autant que les Picasso.

Né en 2017, Crypto Punks est devenu le pionnier de la culture NFT, imprégnant le courant dominant pour représenter des symboles modernes de statut et d’estime sociale.

Au cœur de l’iconographie d’Internet, ces avatars avant-gardistes ont désormais inspiré des descendants tels que Bored Ape Yacht Club et Cool Cats, entre autres.

Les NFT ont émergé à une époque de frontières floues entre nos mondes physique et numérique. Un débat souvent posé est de savoir si l’art appartient aux galeries physiques, aux écrans en ligne ou même au métaverse virtuel. Il s’agit d’une conversation qui continuera d’évoluer chaque jour, à mesure que de nouvelles opinions et idées façonnent le paysage culturel.

L’espace NFT a connu une croissance parabolique au cours des douze derniers mois. Le principal marché NFT OpenSea a enregistré un volume de transactions colossal de 4 milliards de dollars en août 2020 et aurait hébergé 98% de l’ensemble des transactions du marché avec seulement 37 membres du personnel.

Les NFT ont déjà attiré une pléthore de géants de l’entreprise, dont Visa, Nike et la NBA, ainsi que les stars mondiales du sport Tom Brady, Steph Curry et Lionel Messi. Un badge punk a même été présenté au Met Gala la semaine dernière sur les vêtements du co-fondateur de Reddit, Alexis Ohanian.

Avec cette appréciation renouvelée de l’expression artistique et de l’enthousiasme pour le potentiel de son médium, les galeries d’art et les musées qui cherchent à adopter l’innovation pourraient se retrouver à l’aube d’une renaissance.

Cointelegraph s’est entretenu avec Elio D’Anna, le fondateur de HOFA – une galerie londonienne imprégnée d’histoire de la cryptographie – pour discuter de l’importance culturelle d’inviter l’art non fongible dans les espaces traditionnels.

Le fait que les artistes travaillent avec des supports numériques pour créer des visuels, des rendus et de l’art généré par ordinateur ouvre vraiment une toute nouvelle couche à la façon dont nous percevons l’art et le monde.

La galerie ouvrira une vitrine publique au cours des prochaines semaines en collaboration avec Studio37 pour afficher 64 millions de dollars d’art NFT, dont six de vingt-quatre CryptoPunks ultra-rares. Les pièces seront imprimées en lithographies 41 x 41 cm et signées par John Watkinson, le co-fondateur de Larva Labs.

En plus de l’impression – qui est estampillée d’un sceau d’approbation punk rouge – la pièce contiendra une phrase de départ de 12 mots accordant à l’acheteur l’accès au jeton numérique ERC-721.

Parmi tout le battage médiatique et les applaudissements récents, l’une des acquisitions les plus cruciales du marché des jetons non fongibles a été une reconnaissance égale contre ses contemporains vénérés.

C’est pourquoi ce fut un moment décisif pour assister à l’immersion du public de la prestigieuse maison de vente aux enchères Sotheby’s dans l’espace. Ils sont devenus la première maison de vente aux enchères à accepter les paiements de BTC et d’ETH en mai et ont continué à faciliter les événements NFT tels que la vente du code source du World Wide Web.

Plus récemment, Sotheby’s a organisé une collection de vente de 101 Bored Apes et de six sérums mutants pour 24,39 millions de dollars, une valeur qui a défié toutes les attentes de la nuit.

Au cours de notre conversation, la fondatrice de la galerie HOFA, D’Anna, a également commenté le choix des NFT Punk, Ape et Fidenza au sein de l’exposition et pourquoi il était important de sélectionner des œuvres « de premier ordre ».

Ils sont une création historique de pièces uniques dont on parlera pendant des années. Avoir l’un des tout premiers objets de collection de ce nouveau monde NFT est rare, et c’est en partie la raison pour laquelle les gens sont si désireux de les collectionner.

L’exposition « Portrait d’une époque » sera accessible en personne, en ligne via l’application mobile HOFA, ainsi que via la réalité virtuelle.

Les technologies virtuelles et augmentées cherchent à offrir au public une expérience tridimensionnelle immersive unique dans une multitude de secteurs de divertissement visuel.

Le Museum of Crypto Art est une galerie métaverse qui a ouvert ses portes en avril 2020 dans Somnium Space sur la blockchain Ethereum. Il présente une vaste collection d’art symbolique que les connaisseurs de musées ont acheté en tant que jetons non fongibles.

Le musée s’est classé 20e sur la liste annuelle 2020 de Cointelegraph des personnalités les plus influentes de la crypto et de la blockchain, et en mai de cette année, a lancé un jeton natif sur Polygon pour encourager la gouvernance dans l’espace.

Vers la fin de notre conversion, D’Anna a partagé ses réflexions sur la montée du métavers et l’impact potentiel qu’il pourrait avoir sur les galeries d’art et les musées du monde entier.

Je pense que nous devons toujours être ouverts d’esprit, et en tant que tel, je suis très intéressé par toutes les nouvelles créations et expressions du monde de l’art. Des métavers vont émerger, mais je pense toujours que l’art physique réservera toujours une place très spéciale dans la collection de chacun.

Source Cointelegraph

Gagnez gratuitement 10 000 NFT avec le projet crypto ICP

/

Gagner des NFT au grand nombre, quel profil d’investisseur n’en rêve pas ? Avec Internet Computer Price ou ICP, cela se révèle être possible.  Les NFT disponibles sont inspirés du duo musical de hip-hop des années 90 Insane Clown Posse ainsi que du premier NFT ICPunk. Pour en bénéficier, il faut patienter jusqu’à mercredi 8 septembre à 20 heures UTC.

Zoom sur Internet Computer Price (ICP)

Ayant vu le jour en 2015, le projet Internet Computer Price a rapidement su se développer grâce à des levées de fonds réalisées. Celles-ci comptent les 195 millions de dollars. Le but principal de ce projet est de permettre aux utilisateurs de créer des applications, des sites web et tout ce qui peut concerner l’activité numérique comme les réseaux sociaux également.

ICP a depuis le mois de mai connu une belle montée en valeur. En seulement 5 jours après son lancement, le token ICP se classait dans le top 4 des meilleures  cryptomonnaies en matière de capitalisation boursière.

À savoir que son listing sur Coinbase l’ICP s’achète à 630 dollars. Sur Binance, le coût peut atteindre les 3 100 dollars. Sur l’HitBTC, le prix s’élève à 407 dollars. La différence des tarifs est expliquée par la volatilité propre au trading d’ICP.

La chasse au NFT sera ouverte ce mercredi

Le projet crypto ICP a lancé la chasse aux NFT dans le lancement est organisé par Dfinity. Effectivement, cela est dans le but de faire connaître aux traders le jeton ICP. Les surprises ne s’arrêtent pas là. Le projet promet la présence d’acteurs intentionnels majeurs notamment Andressen Horowitz.

Une dizaine de milliers de NFT à gagner

Les jetons non fongibles NFT ne cessent cette année d’épater les utilisateurs du projet ICP. Juillet dernier, ceux-ci ont pu bénéficier de plus de 3 milliards de dollars de ventes.

Dfinity va offrir aux usagers d’ICP 10 000 NFT dont 3 000 parmi ceux-là sont actuellement déjà disponibles. Cela correspond à un jeton non fongible par utilisateur. Il est conseillé par les usages d’ITC de réclamer leurs NFT mercredi prochain à 20 heures UTC.

Cette annonce a déjà fait effet auprès de nombreux utilisateurs. Plus de 89 000 utilisateurs ont déjà décidé de s’enregistrer sur le site internet dédié à cela.

Attention cependant à la volatilité du marché crypto. Formez vous, effectué vos allocations sur divers types d’investissement pour ministre les risques. On ne vous le répétera jamais assez !

Source Journalducoin

Crypto : Un mois record à 3 milliards de $ pour les NFT

/

La saison estivale a plutôt été bonne pour les jetons non fongibles (NFT) concernant ces actifs cryptographiques actuellement en pleine expansion. Avec une très bonne performance, ils sont devenus les principaux consommateurs des frais sur le réseau du géant Ethereum. Ils ont pu clôturer un mois d’août record à 3 milliards de dollars.

Août : une performance historique pour les NFT

Les NFT a ce mois d’août enregistré un nouveau record. Ils sont effectivement plus des 300 millions de dollars. Ceci reste proche de la montée historique du mois de mars 2021 où ils ont pu générer 315 millions de dollars.

D’après les données de The Block et celles de DappRaddar, un coût de 3 milliards de dollars de ventes a été constaté pour ces 30 derniers jours. Certes, le mois d’août reste spécifiquement historique pour la performance des NFT.

Une montée considérable en performance

Ce n’est pas seulement le prix de vente qui a connu une augmentation pour les NFT, mais aussi le nombre de transactions. Le projet Cryptopunks vient de franchir la barre du milliard de dollars de ventes. Effectivement, les Punks ne cessent d’augmenter en popularité. C’est grâce à leur performance que le géant bancaire Visa a décidé d’en acheter afin d’optimiser sa collection d’objets liés au commerce numérique.

Bien évidemment, les punks augmentent en valeur continue et deviennent très chers. Le moins onéreux est à 445 000 dollars. À savoir que le CryptoPunks reste le second projet NFT qui a su atteindre un milliard de dollars. Jusqu’à ce jour, un volume de 1,6 milliard de dollars est constaté.

Des stratégies bien rodées

Si les NFT sont devenus performants, c’est grâce à la création de NFT intelligent sur les plateformes de trading. C’est effectivement le cas des iNFT d’Alethea qui sont spécifiquement en mesure de converser avec le public. Ceux-ci ont réalisé une levée de fonds de 16 millions de dollars.

Aussi, OpenSea a connu une popularité grandissante ces 2 derniers mois. Effectivement, la grande partie des ventes réalisées se déroule sur la place de marché OpenSea. Il est entièrement possible de visualiser la dominance de celui-ci sur le graphique de The Block.

Source Journalducoin

Crypto : WAX explose sa performance de 116% en 24 heures

/

Il n’y a pas que le dépassement de la barre des 50 000 dollars du Bitcoin qui a à l’heure actuelle est remarquée dans le monde de la cryptomonnaie. Il y a également le projet crypto Wax qui met en évidence une meilleure performance en faisant son listing sur Binance. Cette cryptomonnaie a augmenté de 116% sur seulement 24 heures.

En plus de son incroyable performance, la cryptomonnaie WAX bénéficie d’un volume d’achat impressionnant qui a augmenté de 22 124,89% en 24 heures. D’après les données de CoinMarketCap, plus de 147 millions de dollars ont été dépensés par les utilisateurs de Binance. La plateforme WAX a aussi permis aux usagers de l’exchange chinois d’enregistrer jusqu’à 151 millions de dollars.

Focus sur le projet WAX

Le Worldwide Asset eXchange indique qu’il s’agit d’une cryptomonnaie qui a pour unique but de faciliter le trading des actifs virtuels. Ces derniers consistent en collectibles, metaverses et tout ce qui concerne les catégories de NFTs. En somme, le Wax consiste à un marketplace pour les actifs virtuels.

D’après DappRadar.com, WAX a pu gagner la première place dans le domaine des NFT. Cela consiste aussi bien le nombre d’utilisateurs que le nombre de transactions réalisées sur le réseau. C’est pourquoi il est spécifiquement connu sous le nom de roi des NFTs.

Afin de satisfaire les besoins de ses utilisateurs, WAX opte pour le protocole DPOS  qui permet d’améliorer la vitesse ainsi que la scalabilité de la blockchain.

Le WAXP en bourse

En bourse, la cryptomonnaie a connu de bons débuts. Effectivement, elle a pu vendre jusqu’à 64 750 000 de jetons pour un prix de 9,6 millions de dollars. Elle a su conserver une tendance haussière qui lui a permis de trouver une grande valeur. Ceci s’est déroulé au mois de mai 2018. Pourtant, WAX a connu une phase de correction qui lui a fait chuté de manière drastique en bourse.

Ce n’est qu’en mars 2021 que la crypto a regagné à la hausse pour progresser en bourse. Sa montée va de pair avec l’augmentation historique de mars. Depuis mars 2021, la crypto fluctue et est volatile comme la plupart des cryptos. Pourtant en général, elle progresse. Dernièrement, WAX a explosé les compteurs et présente une performance jamais vue.

Mise en garde : Le marché des crypto est très volatile et très risqué même pour des professionnels du secteur. Formez vous, faites vos allocations pour limiter les risques. Cet article n’est absolument pas un conseil en investissement.

Source Cryptonaute

Alibaba propose une plateforme NFT basé sur la blockchain pour protéger les oeuvres des créateurs

/

Le géant technologique multinational chinois, Alibaba Group, a lancé une place de marché de jetons non fongibles (NFT). Cette plateforme NFT d’Alibaba offre non seulement aux clients la possibilité d’acheter et de vendre des NFT, mais la place de marché basée sur la technologie blockchain permet également aux utilisateurs d’obtenir des licences pour vendre leur propriété intellectuelle.
Son concurrent Américain, Amazon à quant à lui abandonné son projet de cryptomonnaie.

Le marché NFT d’Alibaba propose un service de droits d’auteur par blockchain

Alibaba est une grande entreprise chinoise spécialisée dans les services Internet, la technologie et les solutions de commerce électronique. L’entreprise, fondée en 1999, s’est rapidement catapultée pour devenir l’une des plus grandes au monde avec 257 milliards de dollars d’actifs dans son giron. Alibaba a engrangé 21,8 milliards de dollars de revenus jusqu’à présent en 2021 et l’entreprise est impliquée dans les solutions de crypto-monnaie et de blockchain depuis des années maintenant.

La société milliardaire a lancé sa place de marché NFT cette semaine, selon un rapport publié le 17 août par le South China Morning Post. Il convient de noter que le géant technologique basé à Hangzhou est également propriétaire du SCMP. Le rapport indique que les NFT émis sont frappés sur ce que l’on appelle la « New Copyright Blockchain » et qu’ils sont gérés par le Sichuan Blockchain Association Copyright Committee.

L’un des services de la place de marché NFT d’Alibaba s’appelle « Blockchain Digital Copyright and Asset Trade » et permet à tout créateur de contenu de déposer un copyright sur la blockchain et de vendre également les droits (jetons). Le droit d’auteur est en fait un jeton, et seul le propriétaire du jeton est réellement propriétaire du contenu, selon la page d’introduction de la place de marché NFT d’Alibaba. Josh Ye, journaliste au SCMP, explique que la plateforme NFT d’Alibaba « compte déjà de nombreux produits », mais qu’ils ne seront pas mis aux enchères avant le mois prochain.

NFT : Non Fungible Token
NFT : Non Fungible Token – ©Amhnasim, CC0 Creative Commons

South China Morning Post, Tencent & Ant Group lancent des NFT

Josh Ye note également que l’un des objets est une illustration de la Guerre des étoiles et une représentation peinte de la Tour de la Perle de l’Ouest du Sichuan.

Chaque enchère commence à 100 yuans (15 dollars) et un dépôt de 500 yuans est nécessaire pour enchérir

note le rédacteur de SCMP. Le journaliste précise également que SCMP émettra des jetons non fongibles similaires à ceux des magazines américains tels que TIME, USA Today et Fortune.

Outre Alibaba, Ant Group, filiale de la société spécialisée dans les technologies financières, se lance dans le secteur des NFT et le marché des NFT d’Alibaba est également lié à Tencent Holdings. Sur le terrain de jeu mondial, Alibaba devra faire face aux défis d’autres marchés qui ont levé des millions de dollars cette année, comme Rarible, Opensea et Makersplace. En outre, les places de marché NFT de Crypto.com et FTX seront également des concurrents d’Alibaba.

Source Bitcoin.com

Des milliers de cryptomonnaies créées en 2021

/

Au cours du premier semestre de 2021, la plateforme CoinMarketCap a ajouté 2 655 nouveaux actifs cryptographiques à sa base de données, portant le nombre total de jetons répertoriées à 10 810, selon les données partagées avec CoinDesk.

À titre de comparaison, en 2018, au plus fort du boom des opérations de financements par émission de jetons (ICO), CoinMarketCap a répertorié son 2 000e actif sur son site Web.

Cette année a vu une explosion cambrienne de nouveaux actifs cryptographiques en grande partie en raison de plusieurs vents arrière

a déclaré Aaron Khoo, responsable des inscriptions chez CoinMarketCap, en référence à l’événement évolutif qui a eu lieu il y a 541 millions d’années, lorsqu’un grand nombre de nouveaux organismes ont apparemment éclaté.

2000 nouveaux actifs crypto en 2021

Comme CoinMarketCap, deux autres agrégateurs de données ont également ajouté 2 000 nouveaux actifs ou plus à leurs bases de données en 2021. CoinGecko, dont le siège est à Singapour, a répertorié 3 064 nouveaux actifs sur son site Web, tandis que la plateforme de données et de recherche sur les crypto-monnaies Coinpaprika, plus petite et basée en Pologne, a répertorié 2 000 nouveaux actifs. Wojciech Maciejewski, responsable du développement commercial chez Coinpaprika, a déclaré que la plateforme est actuellement inondée de nouvelles demandes d’inscription de pièces.

Nous n’avons pas assez de personnel pour passer en revue toutes les nouvelles demandes d’ajout de crypto

a déclaré Maciejewski.

Les représentants de CoinMarketCap, CoinGecko et Coinpaprika s’accordent à dire que l’envolée des nouveaux actifs cryptographiques en 2021 est due à une combinaison de l’action haussière des prix, de l’afflux d’institutions financières traditionnelles, d’influenceurs et de célébrités dans l’espace tel qu’Elon Musk avec Tesla et SpaceX, ainsi qu’au boom des jetons non fongibles (NFT) et à la montée en puissance des crypto-monnaies voir même certaines surnommé les « shits-noins » comme le dogecoin, le shiba et le safemoon.

Tous les projets crypto ne valent pas

Mais ce n’est pas la première fois que l’espace crypto est témoin d’un afflux spectaculaire de nouveaux actifs. Après le coup d’envoi du boom des offres initiales de pièces de monnaie (ICO) en 2017, de nouveaux actifs cryptographiques ont afflué sur le marché à peu près de la même manière. Cependant, plus des trois quarts de ces ICO se sont révélées être des escroqueries, tandis que près de la moitié n’ont pas réussi à lever des fonds.

Et si l’histoire est un indicateur, parmi les milliers de nouveaux actifs crypto qui ont explosé sur le marché en 2021, seuls quelques-uns survivront.

Nous n’avons pas de données pour étayer cela, mais nous nous attendons à ce que les nouveaux actifs soient plus ou moins similaires au cycle d’ICO de 2017, où seule une poignée a réussi à rester après l’engouement initial.

a déclaré Sze Jin Teh, chef de produit principal chez CoinGecko, dans un courriel.

Voici un exemple de projet crypto assez récent.

La ruée vers les mèmes

Selon Kho, le pourcentage le plus élevé de demandes reçues chez CoinGecko concerne les monnaies mèmes.

La popularité et l’augmentation du prix des monnaies mèmes telles que le dogecoin et la pièce shiba inu ont inspiré de nombreuses personnes à créer leurs propres monnaies mèmes dérivées dans l’espoir de capturer le succès des deux premières.

a déclaré Kho.

Il a ajouté que la facilité de création d’un simple jeton permet à n’importe qui de lancer une monnaie mème et de demander son inscription sur CoinGecko.

Source CoinDesk

Messi quitte le Barça pour le PSG : une montée considérable de la crypto du PSG

/

Le départ de Messi du Barça pour le PSG a marqué le monde du football. Et il n’y a pas que cela ! Cette décision du grand footballeur a considérablement affecté le marché des cryptomonnaies. Ces dernières 24 heures, le volume des échanges des monnaies cryptées est de plus de 300 millions de dollars. Cela a fait grimper la valeur du jeton de 43% en seulement une journée.

Le volume d’échange de la crypto PSG atteint son record

Selon la source de CoinGecko, la crypto du club du Paris Saint-Germain a connu une forte augmentation depuis que Messi a quitté le Barça. En effet, c’est la montée historique que la valeur du jeton PG Fan a connu depuis son lancement. Celle-ci a pu dépasser la hausse d’il y a plus d’un an qui a eu lieu pendant la qualification de l’équipe à la première finale de la Ligue des champions de l’UEFA. C’est durant ce moment que l’équipe du Paris Saint-Germain a été contre le Bayern. Durant cette période, l’augmentation était de 20%.

La collection de NFT de Messi

La grande montée de la valeur du jeton du PSG Fan est sans doute causée par le fait que Messi a mis en place sa propre collection de jetons non fongibles (NFT) sur la plateforme Ethernity.  À savoir que ceci est actuellement hébergé sur la Blockchain Ethereum. Il est possible d’acquérir les jetons non fongibles à partir du jeton Ethernity Chain ou ERN. Depuis que le grand footballeur a annoncé cette tendance, le volume d’échange des cryptomonnaies a progressé et dépasse les 95 millions de dollars.

Les raisons du fort engouement de la crypto de PSG

À savoir que les jetons de supporters offrent à ceux-ci le privilège de profiter de nombreux avantages qui sont en liaison avec le club et l’organisation. Parmi les atouts à cela, vous avez accès à diverses promotions ainsi que les différentes réductions. Il est également possible de gagner des prix ou encore des récompenses uniques comme des billets gratuits ou de l’insertion aux membres VIP.

Source Mon-livret

Facebook : Mark Zuckerberg souhaite transformer son réseau social en une « entreprise métaverse »

/

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a rendu publics ses projets de transformer son géant des médias sociaux en « entreprise métaverse », ce qui pourrait avoir un impact sur les projets de Diem stablecoin.

Dans une interview accordée à The Verge, Zuckerberg a affirmé « qu’une bonne vision du metaverse n’est pas celle qu’une entreprise spécifique construit », mais plutôt celle qui a un « sens de l’interopérabilité et de la portabilité. »

Qu’est-ce que la Metaverse

Le Metaverse est expliqué comme un espace collectif virtuel partagé, créé par la convergence de la réalité physique virtuellement améliorée et de l’espace virtuel physiquement persistant, y compris la somme de tous les mondes virtuels, de la réalité augmentée et de l’Internet.

Zuckerberg a déclaré :

Vous avez déjà votre avatar et vos biens numériques et vous voulez pouvoir vous téléporter n’importe où. Vous ne voulez pas que vos affaires soient liées à une seule entreprise. Ce système doit être portable et interconnecté pour bien fonctionner.

Il a dit qu’il imaginait un Internet décentralisée qui ne serait pas géré de manière centralisée, mais qui serait exploité par de nombreux acteurs différents de manière « décentralisée ».

Selon Business Insider, un porte-parole de Facebook a affirmé que Zuckerberg « ne pensait pas que le métaverse était quelque chose qu’une entreprise pouvait construire ou gouverner seule ». Au lieu de cela, le porte-parole a noté que « c’est un mouvement collaboratif qui doit prendre en compte les développeurs et les communautés de créateurs pour réussir. »

Les partisans du Metaverse ont spéculé pendant des années sur le rôle que les crypto, les monnaies de jeu, la technologie blockchain et les jetons non fongibles (NFT), pourraient jouer dans le développement futur.

Et alors que les régulateurs mondiaux ont déjà forcé Facebook et ses partenaires pour la crypto Diem (anciennement Libra) à abandonner leurs projets de monnaie stable mondiale en faveur d’une version réduite, le géant des médias sociaux pourrait déjà être en train d’envisager un nouveau prix alors que les architectes de métaverse cherchent une monnaie numérique dominante à utiliser dans l’espace.

Sur le sous-groupe Reddit « CryptoCurrency », certains ont exprimé des doutes, et l’un d’entre eux affirmant que Facebook devenait rapidement sans intérêt car il était désormais largement peuplé de « Boomers toxiques qui se crient dessus ».

Cependant, tous n’étaient pas négatifs. Redditor One a affirmé que Facebook avait « les meilleurs développeurs du monde » et « la plus grande équipe travaillant dans la réalité virtuelle, et de loin. »

« Ils sont tellement en avance sur le jeu, je n’ai aucun doute sur le fait qu’ils contrôleront le premier métaverse majeur. Avec leurs poches, ils auront également des accords exclusifs,avec des réalisateurs de films et des musiciens, par exemple ».

Sur Twitter, Miko Matsumura (fondateur d’Evercoin et associé général de Gumi Cryptos Capital) a également conseillé la prudence.

Un enthousiaste de la crypto à l’esprit positif a affirmé que le mouvement était inévitablement un gros deal pour le monde des NFT, le protocole blockchain Ethereum sur lequel la plupart des NFT sont lancés et la crypto en général.

Source CryptoNews