Taux de charges sociales d’une autoentreprise ?

dans Questions

Quel est le taux des charges sociales quand on s’installe en tant qu’autoentrepreneur ? Est-il unique ou bien varie-t-il avec l’activité ?

Le taux global des charges sociales supporté par un autoentrepreneur varie effectivement avec la nature de l’activité. Les artisans-commerçants ayant une activité de ventes de marchandises et qui sont soumis aux bénéfices industriels et commerciaux doivent s’acquitter d’un taux forfaitaire de cotisations de 12 % s’ils sont soumis au régime du micor social auxquels il faut rajouter 1 % de versement libératoire de l’impôt sur le revenu à taux forfaitaire : d’où des charges de 13 % en tout.

Les artisans-commerçants ayant une activité de prestations de services devront eux s’acquitter des deux mêmes taux forfaitaires que ceux cités précédemment, mais avec des valeurs de respectivement 21.3 % et 1.7 %, soit 23 %.

Enfin, les autres prestations de services relevant du RSI, c’est à dire faisant l’objet d’une déclaration en 2035 via des bénéfices non commerciaux devront eux payer des charges de 21.3 % + 2.2 %, c’est à dire 23.5 % en tout.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*