/

Taxe foncière : pourquoi des hausses ?

Depuis maintenant un trimestre, de nombreux quotidiens et journaux économiques évoquent une plus que probable hausse des taxes foncières et autres taxes d’habitation un peu partout dans l’Hexagone.

Cette hausse sera sans doute disparate en fonction des régions et des communes et devrait d’ailleurs être plus prononcée en Ile de France qu’en province. Le tout est de comprendre pourquoi la taxe foncière devrait connaitre une évolution aussi significative.

Beaucoup de gens ignorent que les communes touchent des revenus provenant des transactions immobilières qui sont réalisées sur leur territoire administratif. C’est ce que l’on appelle les droits de mutation qui sont loin d’être négligeables dans les budgets de ces collectivités et constituent même des recettes conséquentes. La crise actuelle de l’immobilier engendre une baisse des transactions, donc une chute des droits de mutation perçus par les communes. L’UNPI, l’Union Nationale de la Propriété Immobilière, considère que la baisse de ces revenus devrait atteindre 10 % des recettes actuelles.

Or les communes vont devoir faire face à leurs frais de fonctionnement courant, à leur endettement croissant ainsi qu’au prochain RSA (Revenu de Solidarité Active), d’où une hausse certaine de la taxe foncière…

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Default thumbnail
Précédent

Fiscalité : ISF et bouclier fiscal en débat au Sénat !

Default thumbnail
Suivant

Comment fait-on un rachat de crédit conso ?

Derniers articles de News

dapibus Praesent vulputate, libero consequat. ipsum ipsum