Malgré le télétravail, le marché de l’immobilier de bureau reste constant

/
Télétravail, workspace, co-working
Télétravail, workspace ou co-working - ©myHQ Workspaces, CC0 Creative Commons

Depuis la propagation de la pandémie, de nombreuses entreprises se lancent dans le télétravail. Pourtant, malgré cela, les besoins en interaction sociale sont relativement hauts. C’est la raison pour laquelle le marché de l’immobilier de bureau est maintenu à la bonne ligne pour les centres-ville. Par contre, ceci est en baisse pour les villes se trouvant en périphérie.

Le marché de l’immobilier de bureau en bonne santé

Malgré le fait que de multiples entreprises s’organisent en télétravail, le marché de l’immobilier de bureau est dans le vert, surtout concernant la demande en espaces modernes dans les centres-villes. Ce fait garantit le succès de Zurich avec ses 40 000 m² destinés pour l’accueil des entreprises. Le Prime Tower abrite une longue liste d’entreprises qui se spécialisent dans la finance, l’informatique et le recrutement.

L’espace de travail particulièrement réduit

Le recours à un espace destiné au bureau reste relativement important. Pourtant, de multiples locateurs ont pris la décision de réduire le m² de leur espace de travail. En prenant  l’exemple du gestionnaire d’actifs GAM, si avant il occupait 2 étapes, il a réduit son espace de travail à seulement un étage. Cette décision permet à l’enseigne de s’adapter aux nouvelles méthodes de travail flexible. Ce phénomène a été affirmé par la porte-parole de la société.

Pour le cas du Deutsche Bank, l’enseigne a aussi réduit ses espaces de travail afin de s’adapter à de nouvelles formes de travail. C’est pour la banque allemande une solution pour optimiser l’usage ainsi que les émissions.

Les employés suisses veulent retourner au bureau

En Suisse, le télétravail s’impose de plus en plus et les employés suisses ont une préférence particulière sur la flexibilité qu’offre cela. Pourtant, le retour en bureau leur permet de retrouver leur collègue. Selon les sondages faits sur le géant de l’intérim Adecco, plus de 58% des salariés veulent trouver leurs collègues. C’est pourquoi le marché de l’immobilier en Suisse reste particulièrement stable. Celui-ci se montre particulièrement dynamique étant donné que les nombreuses entreprises sont à la recherche de nouveaux locaux. Avant de conclure tout contrat de location, celles-ci nécessitent l’évaluation des futurs bureaux.

Source Agefi

Précédent

Bruno de Seguins : le nouveau président d’Astoria Finance

Suivant

Royaume-Uni en crise : Boris Johnson va proposer une économie post-Brexit de meilleure qualité

Derniers articles de Immobilier