Tendances actuelles de la bourse de Wall Street

/
Bourse de Wall Street
Bourse de Wall Street - ©lo lo, CC0 Creative Commons

Ce lundi, un nouveau record est atteint par la Bourse de New York avec le Nasdaq et le S&P 500. Cette montée a lieu avec le ton prudent ainsi que le retour de la préférence pour les valeurs technologiques. Par contre, la Bourse de Toronto a connu une tendance négative à la fin de la séance du lundi.

Du côté des indices

Les indices de la Bourse de Wall Street ont connu de la fluctuation. Certains ont bondi, d’autres ont connu de la régression.  Pour le cas de S&P/TSK de Toronto, il perdait jusqu’à 49,67 points. Cette perte correspond à 0,24%. Il est actuellement à 20 594,97 points. Par contre, du côté de la Bourse de New York, le S&P 500 gagnait 19,42 points. Cette montée correspond à un pourcentage de 0,43%, ce qui lui permet d’être à 4 528, 79 points.

En ce qui concerne le Nasdaq, une augmentation de 136,39 points a été constatée. Cette hausse consiste à 0.90%. Cet indice est actuellement à 15 265,89 points. Le Dow Jones a été victime d’une baisse de 55,96 points qui correspond à 0,16% de perte. De cette manière, il est actuellement à 35 399,84 points.

Le Huard pour sa part gagnait 0,10% à 0,7934 dollar américain. Le prix du pétrole a aussi connu une hausse qui est de 0,45 dollar américain. Cet actif est aujourd’hui à 69,19 dollars américains. Pour finir, l’or a perdu 7 dollars américains.

Une bonne semaine pour la Bourse de Paris

Le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell a permis l’avancement du marché des actions. Ce fait permet effectivement d’augmenter les taux d’intérêt. Jerome Powel a ajouté qu’il est possible de réaliser des injections de liquidités à commencer de cette année. La date exacte concernant cela n’est encore pas mentionnée. Cependant, il est tout de même nécessaire d’améliorer le marché du travail.

Pourtant, cette semaine s’annonce plutôt bien étant donné qu’elle sera riche en indicateurs. Une régression des promesses de ventes de logements aux États-Unis a lieu dès le mois de juillet. Cette tendance se poursuit pour ce mercredi.

Selon les analystes, le taux de chômage va diminuer grâce aux nombreux emplois qui vont être créés.

Source Lesaffaires

Précédent

La Russie souhaite que les 9 milliards de $ de réserves de la Banque Centrale Afghane soient débloqués

Suivant

Banque d’Angleterre : les portraits d’anciens directeurs accusés dans la traite d’esclave ont été enlevés

Derniers articles de Finance