Thaïlande : Malgré la pandémie Covid-19, les banques restent solides

/
banque bangkok
Banque de Bangkok, Thaïlande - ©Kango Traveler, FlickR Creative Commons

La pandémie covid-19 a causé la crise sanitaire et économique à travers le monde et a touché presque tous les secteurs y compris la banque. Pourtant, malgré la propagation de Covid-19 en Thaïlande, les banques qui s’y trouvent sont restées solides. Ce fait a été prouvé ce lundi par la Banque centrale.

Une forte propagation de la pandémie

Depuis le mois d’avril, la Thaïlande a été victime d’une propagation rapide d’une forte épidémie de Sars-CoV-2, alors qu’une phase de reprise est fortement attendue. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a pris la décision de mettre en place de mesures adéquates, notamment un confinement. Pourtant, la pandémie a fait régresser l’activité économique.

Des mesures adéquates

Comme les banques européennes, la crise n’a pas pu causer de difficulté pour celles des Thaïlandais. D’après la banque centrale, ces dernières ont adopté des stratégies qui leur permettent d’être particulièrement solides face à la propagation de la Covid-19.

Lors du second trimestre de cette année 2021, les banques disposent de niveaux élevés de fonds en capital ainsi que de provisions pour pertes sur prêts. Ces stratégies ont été adoptées pour gérer de manière efficace l’impact de la crise de la pandémie. Face à cela, les créances douteuses se montrent stables.

Pour mieux gérer davantage la crise, des mesures supplémentaires ont été approuvées par la banque centrale. Cela est bien évidemment dans le but d’aider les débiteurs fortement touchés par l’épidémie.

Une solidité du système bancaire thaïlandais

Face à la crise, le secteur bancaire a pris la décision d’adopter de stratégies adéquates. Lors du deuxième trimestre de l’année 2021, les instituts bancaires permettent d’afficher une ration d’adéquation des fonds propres qui est de l’ordre de 20%. Pour ce qui est de la ration de couverture des prêts non performants ou NPL, sa valeur est de 152,2%.

En ce qui concerne les prêts improductifs, sa valeur augmentait à 3,09% du total des prêts en juin. Par rapport au mois de mars, l’évolution reste moindre. D’après la Banque de Thaïlande ou BOT, cette montée est sans doute due aux différentes mesures d’aides financières. Les assouplissements effectués dans la classification des prêts restent aussi une cause majeure de celle-ci.

À savoir que la solidité du système bancaire est assurée après l’annonce de l’Agence de protection des dépôts mentionnaient qu’une régression de la garantie de protection va avoir lieu.

Source Lepetitjournal

Précédent

Arnaque crypto : Google supprime de fausses applications de minage sur le Playstore

Suivant

PayPal poursuit l’ouverture des paiements en cryptomonnaies

Derniers articles de Banques