Tornado Cash désormais interdit aux USA

/
hacker crypto
Hacker crypto - ©Geralt, CC0 Creative Commons

L’industrie américaine des services de renseignement ne plaisante plus sur les crypto-monnaies, en particulier en matière de blanchiment d’argent. La sanction de l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du Département du Trésor des États-Unis est tombé sur le mélangeur Tornado Cash cette fois-ci.

Le mélangeur aurait permis de blanchir 7 milliards de dollars

Cette décision devrait créer des difficultés aux futurs hackers de la finance décentralisée (DeFi). Le mélangeur de crypto-monnaies Tornado Cash, très utilisé pour couvrir les pistes lors de hacks, vient d’être mis sur liste noire aux États-Unis.

Les États-Unis ont imposé lundi des sanctions au mélangeur de monnaie virtuelle Tornado Cash, l’accusant d’aider des hackers, dont la Corée du Nord, à blanchir le produit de leur cybercriminalité.

Tornado Cash est l’un des plus grands mélangeurs identifiés par le département du Trésor comme problématique depuis sa création en 2019, a déclaré un haut responsable du Trésor, qui aurait blanchi plus de 7 milliards de dollars de monnaie virtuelle.

L’Office of Foreign Assets Control (OFAC), l’agence sous le contrôle du département du Trésor américain chargée d’imposer les sanctions américaines dans le secteur financier, a ajouté diverses adresses Ethereum associées aux mélangeurs à sa liste de ressortissants spécialement désignés (SDN). Ce dernier est utilisé pour désigner des individus ou des entreprises pour geler leurs fonds et empêcher les citoyens américains de traiter avec eux.

Suite à cette mise en application, Tornado Cash est devenu le deuxième mélangeur de crypto-monnaie à être interdit par les États-Unis, après Blender.io, qui a imposé les mêmes sanctions en mai dernier. Dans les deux cas, ils étaient accusés de faciliter certaines activités cyber malveillantes, notamment lors d’attaques de piratage à grande échelle.

Par exemple, Tornado Cash a agi en tant qu’intermédiaire dans le plus grand piratage de crypto-monnaies à ce jour, la sidechain Ronin en mars dernier, pour un montant de plus de 624 millions de dollars.

Le groupe Lazarus, un groupe de piratage bien connu soutenu par le gouvernement nord-coréen, a commis de multiples violations de données pour des raisons politiques et parfois financières, blanchissant au moins 455 millions de dollars via Tornado Cash, a déclaré le département du Trésor. Lazarus Group est sanctionné par les États-Unis.

Est-il possible d’interdire un code open source ?

Le gouvernement a déclaré que l’activité criminelle se poursuivait malgré les appels à Tornado Cash pour apporter des changements, ce qui a conduit à la décision de sanctionner le mélangeur.

« Malgré ses dires publics du contraire, Tornado Cash a échoué à plusieurs reprises à imposer des contrôles efficaces destinés à empêcher des cyberacteurs malveillants de blanchir des fonds (…). Le Trésor continuera à mener des actions agressives contre les mixers qui blanchissent des devises numériques pour les criminels et ceux qui les aident. » a expliqué Brian E. Nelson, sous-secrétaire au Trésor pour le terrorisme et le renseignement financier.

Bien que la décision visant objectivement à dissuader le piratage de masse soit la bienvenue, Tornado Cash est un projet entièrement décentralisé dont le code est disponible en open source sur GitHub afin qu’il puisse être répliqué. De plus, le protocole pourrait simplement apparaître avec un nouveau nom et une nouvelle adresse, ou même simplement être remplacé par un projet similaire.

Par le passé, l’un de ses fondateurs a également déclaré que la ratification d’un protocole décentralisé était «techniquement impossible» en raison de sa structure.

Cependant, certaines entreprises spécialisées dans la blockchain semblent être en mesure de “décomposer” les transactions via des mélangeurs de crypto-monnaie. Par exemple, Elliptic a utilisé cette technique pour retrouver tous les fonds volés dans le piratage d’Horizon Bridge qui sont retournés au groupe de piratage nord-coréen Lazarus.

Précédent

Coca fête ses un an dans le web3 avec une collection de NFT

Suivant

Baisse attendue des résultats de Nvidia

Derniers articles de Crypto