Banque publique en Ukraine : le PDG est suspendu à cause de son agression envers les journalistes

/
banque Ukreximbank
Banque Ukreximbank, Ukraine - ©Ukreximbank, CC BY-SA 3.0

En Ukraine, le PDG d’Ukreximbank, la 3e plus grande banque du pays, a montré un comportement agressif envers un cameraman et s’est emparé de force de son matériel. Face à ce geste, le conseil d’administration a pris la décision de le suspendre afin de préserver l’image de la banque.

Le PDG, suspendu de ses fonctions

Levguen Mestger est le PDG d’Ukreximbank qui est le 3e établissement bancaire le plus important en Ukraine. Durant une interview réalisée dans son bureau, il a agressé un cameraman. Suite à une réunion où le conseil d’administration y participait, celui-ci a pris la décision de suspendre le dirigeant, le temps de réaliser une enquête. Pour apaiser la tension, la banque a annoncé cette prise de décision dans un communiqué de presse. Le responsable de l’institut bancaire a mentionné dans ce dernier son excuse face à l’agressivité du dirigeant de la banque.

Le déroulement de l’altercation

L’altercation a eu lieu lundi dernier pendant une interview du PDG concernant l’émission d’enquêtes journalistiques Skhemy de Radio Free Europe. Ce dirigeant s’est montré agressif envers le cameraman après une question gênante posée. Celle-ci concerne un crédit que propose la 3e banque du pays à des entreprises qui présentent une liaison avec les séparatistes prorusses se trouvant en Ukraine.

Le PDG n’a pas apprécié la séance de question et a immédiatement coupé l’entretien. Il a demandé au cameraman d’éteindre la caméra et d’effacer tout ce qui a été enregistré. En refusant de faire cela, le cameraman a été par la suite agressé. Selon les informations de RFERL, de nombreux employés de la banque se sont mis à emparer la caméra de force. Plusieurs d’entre eux ont également agressé le journaliste.

La police entre en  jeu

La banque a tout d’abord nié ce geste d’agressivité et accuse les journalistes de provocation. C’est mardi soir que l’institut a mentionné dans un communiqué son excuse face à l’agression. À savoir que la présidence a déclaré mercredi que ce geste était inacceptable. C’est la raison pour laquelle la police va lancer une enquête concernant le fait.

Source Capital

Précédent

Cardano sur le point d’exploser, des rapports la suggèrent sous-côté

Suivant

A16z ou la « société de cryptomonnaie la plus appréciée » de l’Inde reçoit un financement de la part de Coinbase

Derniers articles de Banques