Un prêt familial ouvre droit à crédit d’impôt ?

Est-il vrai qu’un prêt familial destiné à financer un bien immobilier ouvre droit à réduction d’impôt pour le prêteur ?

Oui, mais à certaines conditions. Il ne s’agit pas d’un crédit d’impôt ou d’une réduction d’impôt, mais d’une forme d’exonération d’impôt sur le revenu. Pour qu’un prêteur familial puisse bénéficier de ces dispositions fiscales, il doit respecter les critères suivants :

  • durée maximale du prêt de 10 ans
  • le montant du prêt doit être limité à 50 000 euros
  • les prêts doivent avoir été accordés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2007
  • le prêt doit financer un descendant direct

Default thumbnail
Précédent

Simulation prêt à taux zéro ?

Default thumbnail
Suivant

Commerce mondial : - 12 % en 2009 !

Derniers articles de Questions

Praesent ante. commodo dolor. libero. Praesent pulvinar eget