Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Un rachat de crédit est aussi un rachat de soulte !

dans News/Rachat de crédit

Tout le monde ne le sait pas toujours, mais un rachat de crédit est aussi un rachat de soulte dans certains cas, tout comme il est parfois un rachat de dette. La vie réserve de temps à autre de mauvaises surprises et de nos jours personne n’est à l’abri d’un divorce qui engendre bien souvent des difficultés matérielles, car la séparation est aussi synonyme de liquidation de la communauté…Et lorsque l’un des deux ne peut pas racheter les parts de l’autre, il s’avère par exemple impossible de conserver le bien acquis pendant la communauté. Un autre cas de figure est aussi fréquent : celui d’une soulte à verser par l’une des deux parties à l’autre par décison du tribunal et consignée dans le Jugement de divorce.

Dans les deux cas, comment faire lorsqu’on ne dispose pas de certaines liquidités ? Le rachat de crédit peut être une réponse à cette problématique. La part immobilière à racheter par celui qui désire conserver le bien immobilier peut à ce moment être regroupée avec le crédit immobilier dans la même enveloppe en y incluant le cas échéant d’éventuels crédits à la consommation. Bien entendu, le principe ne peut fonctionner qu’à la condition que le seul revenu du nouvel emprunteur constitue une endettement raisonnable et que la couverture immobilière soit suffisante.

Les variantes sont légion en la matière et il arrive aussi que celui qui désire conserver le bien doive à la fois racheter la part immobilière de son ex-conjoint , mais aussi lui verser une soulte sous forme de prestation compensatoire. Dans ce cas, il est possible de rajouter cette somme dans l’enveloppe globale. Là encore, les données mathématiques doivent rendre l’opération viable…

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

Retour en haut