L’assurance vie défiscalisée après 12 ans ?

dans Brèves/News

L’univers de l’assurance vie serait-il en passe de connaitre une profonde mutation de sa fiscalité ? A en croire les récentes déclarations du Président de la Fédération Française des Sociétés d’Assurances, Bernard Spitz, une telle option n’est peut être pas à écarter dans les temps à venir. Défiscaliser l’assurance vie au bout de 12 ans serait-il vraiment judicieux ?

Evoquée lors de la récente conférence de presse donnée par le Président de la FFSA, le rallongement de la période fiscalisée de l’assurance vie aurait des vertues selon les professionnels de la chose. Ces derniers considèrent que ces produits d’épargne sont devenus fort complexes à gérer pour le consommateur qui se perd bien souvent dans les méandres fiscaux des plus-values et autres taxes qui dépendent de la durée de vie des contrats.

La proposition de la FFSA est simple : rallonger la durée de fiscalité de l’assurance vie en la passant de 8 à 12 ans. En contre-partie de cet engagement, l’épargnant serait alors en totalité exonéré de plus-value sur les gains, à savoir aujourd’hui 4 600 €uros pour un célibataire et le double pour un couple. Donc plus d’impôt d’aucune sorte au bout de 12 ans, mis à part les traditionnels prélèvements sociaux.

Une propostion qui soulève pour autant quelques points : 12 ans est une durée fort longue pour les épargnants qui subiraient des pénalités en cas de retraits incontournables. Par ailleurs, c’est peut-être aussi un moyen pour les compagnies d’assurance de « cadenasser » leurs encours de façon plus durables et d’éviter des retraits massifs en fonction de la conjoncture comme on a pu l’observer lors des 4 % de rendements du Livret A…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*