Une condition de l’éco-prêt à taux zéro souvent oubliée : l’ancienneté du bien…

dans Banques/News

Tout le monde connait l’éco-prêt à taux zéro qui permet de réaliser certains travaux en empruntant à moindre coût. Parmi les conditions requises figure l’ancienneté du bien qui doit généralement être antérieure au 1er janvier 1990. Mais ce n’est pas la seule date à retenir…

eco-prêt à taux zéroPour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, il faut réaliser des travaux concourant à l’amélioration de l’isolation du logement ou bien en installant un mode de chauffage à énergie renouvelable. Le tout devant se faire a priori dans un bien antérieur à 1990. C’est une nuance insuffisante aux yeux de l’administration fiscale…En effet, l’attribution de l’éco-prêt dépend aussi des travaux qui sont eux-mêmes dépendant de dates plus précises.

Construction du logement avant le 1er janvier 1990 ou entre 1948 et 1990 ?

Si vous décidez de réaliser des travaux d’isolation ou bien de remplacer une vieille chaudière par une source d’énergie renouvelable, alors tout logement construit avant le 1er janvier 1990 est concerné par l’éco-prêt. En revanche, si vous envisagez des travaux qui ont été définis dans le cadre d’une étude thermique près précise afin d’abaisser la consommation énergétique, alors vous ne profiterez de ce prêt qu’à la condition qu’il ait été construit entre le 1er janvier 1948 et le 1er janvier 1990. toute construction antérieure ou postérieure à cette date n’ouvre pas droit à éco-prêt.

Autres articles :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*