L’US Bank annonce un nouveau service de garde Bitcoin 

//
US Bank stadium
US Bank stadium - ©jpellgen, CC0 Creative Commons

La banque américaine compte bientôt lancer son nouveau service de garde de Bitcoin, dans un contexte d’intérêt progressif pour les actifs numériques. US Bank, étant la cinquième banque d’opération bancaire destinée aux particuliers, annonce dans un communiqué de presse son projet pour un service de garde de Bitcoin.

Les grandes banques s’ouvrent au service de garde de la cryptomonnaie

L’US Bank, qui détient actuellement 8 600 milliards de dollars d’actifs, proposera dans un premier temps des services de garde de Bitcoin. Au fil du temps, les services s’étendront pour accueillir le Bitcoin Cash, le Litecoin, l’Ethereum et d’autres actifs, selon le vice-président au service de la santé du management et des investissements, Gunjan Kedia.

Gunjan Kedia prédit un avenir certain pour les crypto

Ce mouvement suggère que les institutions financières américaines et leurs clients sont de plus en plus intéressés par la cryptomonnaie.  Dans une interview, Gunjan Kedia déclare :

Nos clients prennent très au sérieux le potentiel des cryptomonnaies en tant que classe d’actifs diversifiée […]. Je ne pense pas qu’il y ait un seul gestionnaire d’actifs qui n’y pense pas en ce moment.

Alors que les gestionnaires de fonds peuvent acheter eux-mêmes des actifs numériques, nombreux sont ceux qui souhaitent que les institutions financières, qui protègent déjà des milliers de milliards d’actifs, sécurisent leurs actifs pour eux.

Le service sera donc proposé en partenariat avec NYDIG, une filiale Bitcoin de Stone Ridge Asset Management.

La crypto devient populaire et prend sa place auprès des banques privées américaines

Bank of New York Mellon (BNY Mellon)

En conséquence, d’autres banques proposent des services similaires à celui-ci. Au mois de février dernier, BNY Mellon (la banque privée Bank of New York Mellon) a annoncé qu’elle offrirait à ses clients la garde de Bitcoin. Roman Regelman, PDG de la banque Asset Servicing et Head of Digital, a reconnu que les actifs numériques se démocratisent et de plus en plus banalisés.

Goldman Sachs

Au mois de mars, la banque Goldman Sachs annonce qu’il lancerait une gamme complète de produits d’investissement dans les actifs numériques. Mary Rich, vice-présidente des actifs numériques de Goldman, a alors déclaré que la perspective que la blockchain soit « l’aube du nouvel Internet » pourraient expliquer l’intérêt de leurs clients.

State street

De plus, au mois d’avril State Street annonce la mise en ligne de sa propre plateforme de trading avec un programme de routage de garde intelligent. Plus tard dans le mois, JP Morgan (leader su service financier américain) a fait une annonce pour son propre fonds Bitcoin ainsi que des services de garde.

Finalement, au fil des mois des centaines de banques à travers les États-Unis s’étaient déjà inscrites au programme de garde de cryptomonnaie du New York Digital Investment Group (NYDIG). Le président de NYDIG Yan Zhao, a averti que les banques perdraient des clients au profit de nouvelles sociétés comme Coinbase, Square, Paypal et Robinhood si elles ne fournissaient pas de services liés à la cryptomonnaie.

L’exposition à la crypto s’accentue

Une enquête menée en août auprès d’investisseurs institutionnels et gestionnaires de fortune britanniques, a révélé que près de 75 % d’entre eux cherchaient à augmenter leur exposition à la cryptomonnaie d’ici 2023. Certaines grandes banques déploient des infrastructures considérables pour faciliter la tâche des institutions.

Source CryptoBriefing

Précédent

Le Bitcoin tire profit de 50 000 dollars dans un contexte de grande volatilité des prix

Suivant

Les banques françaises vont étudier la mise en commun de leur automate bancaire

Derniers articles de Banques