Vente forcée des titres EDF…

/

On en a peu parlé et notamment dans les médias, mais les banques usent parfois de pratiques commerciales qui sont parfois criticables, voire même sanctionnables par les gendarmes de la finance. En l’occurrence, ce sont des titres EDF qui avaient été proposés par la Société Générale et par BNP Paribas à des clients qui les ont souscrits sans les avoir demandés au préalable. Au terme de trois années d’enquête, ces deux banques se sont vu attribuer chacune un avertissement et une amende de 500 000 €uros.

Des sanctions clémentes pour des banques ayant pratiqué des placements abusifs qui ont été réalisés dans le cadre de la mise en Bourse précipitée par l’Etat de 15 % du capital du fournisseur d’électricité. Le gendarme dont les sanctions peuvent atteindre dans certains cas 10 millions d’€uros a donc fait preuve de mensuétude et a sans doute considéré qu’il y avait des circonstances atténuantes…

L’avenir sera donc synonyme de grande prudence dans le cas des ventes de titre. Les banques ne s’y laisseront pas prendre à deux fois…

Default thumbnail
Précédent

Nouveaux sauvetages de banques...

Default thumbnail
Suivant

Un rachat de crédit auto peut souvent s'avérer utile...

Derniers articles de News

Praesent justo dolor mattis dolor. Donec libero eleifend felis