Les ventes de petits châteaux et demeures rurales en forte hausse en 2021

/
chateau

Avec la crise sanitaire, les français à la recherche de bien immobilier se tournent de plus en plus vers une nouvelle typologie de bien : les petits châteaux et les demeures rurales. Évitant les trop grandes surfaces, et limitant leur budget à 800 000 euros (voir 500 000), ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter acquérir ce type de bien.

Devenir le propriétaire d’un château : un rêve qui devient réalité

Alors que les Français recherchent de la verdure, de l’espace, du calme et même de l’autosuffisance pour produire leurs fruits et légumes et posséder leur poulailler, tout cela semble viser à promouvoir le marché des châteaux. Certains Français semblent préférer l’immobilier de caractère avec des budgets parfois inférieurs à 500 000 €. Les ventes de maisons de luxe, de maisons de campagne, de maisons fortifiées et autres ont augmenté au cours de la dernière année.

Le Figaro fait état d’une hausse de 22 %. Le budget le plus populaire tourne autour des 500 000 € même s’il grimpe parfois à 800 000 €. Olivier de Chabot-Tramcourt précise que la raison de cette tendance est que ses clients souhaitent acheter une belle propriété en zone rurale ou périurbaine au même prix qu’un appartement urbain. Les acquéreurs souhaitent s’offrir le rêve d’être un nouveau noble aventureux, le plaisir et l’espace sont devenus des valeurs fondamentales.

“Dans ce cas, afin de s’en tenir à une surface “raisonnable”, pas si difficile à entretenir, et ces budgets compris, une grande partie des clients se tournent vers des “maisons de luxe” de campagne : manoirs, manoirs, maisons solides, etc. .Le dernier exemple en date est un moulin de charme, de plusieurs hectares, encore en parfait état, à l’ouest de Chantilly, à environ 50 km de Paris. Résultat : 50 appels téléphoniques avant de vendre le château à un jeune entrepreneur en quelques jours après 20 visites.

Il souhaite rénover le bâtiment tout en conservant une résidence proche de la capitale. Selon Olivier de Chabot-Tramcourt, si le marché “reste dynamique et attractif, les attentes et les types de produits les plus prisés ont changé”. Alors qu’en 2019 elles représentaient 20% des transactions réalisées sur ce marché, en 2021 les ventes de plus de 2 millions d’euros sont tombées à 11%. Ceux dont les budgets oscillent entre 1 et 2 millions de dollars sont passés de 35 % à 29 %. Quant aux opérations dont le budget est compris entre 800 000 € et 1 M€, elles représentent désormais 22 %, contre 15 % en 2019.

Le crowdfunding, une nouvelle offre pour les propriétaires de château

Le crowdfunding est une méthode de plus en plus populaire de financement participatif. Il permet aux porteurs de projets, particuliers ou entreprises de récolter des fonds en appelant aux dons. Le financement participatif fait partie du processus de désintermédiation des banques alternatives. Les plateformes en ligne spécialisées dans le crowdfunding vous facilitent le lancement de votre campagne.

Le crowdfunding est un excellent moyen pour les particuliers qui acquiert des biens immobiliers inscrits au patrimoine historique de bénéficier de fonds pour financer les travaux. De nombreuses structures permettent d’investir par le biais de ces plateformes. Comme par exemple le projet de Dartagnans qui propose de devenir co-châtelain en acquérant une partie de différents châteaux situés en France notamment. « C’est un lieu magique et méconnu.

Très peu de monde le connaissait avant qu’on lance l’opération il y a quelques semaines », nous explique Romain Delaume, cofondateur de Dartagnans. L’entreprise a lancé une cagnotte en ligne dans l’espoir de récolter 500 000 € : « Cette somme nous permettra d’acheter le lieu. » Cependant, si le crowdfunding est un excellent moyen de récolter des fonds, mieux vaut le considérer comme un complément budgétaire plutôt que comme la seule source de financement.

Précédent

La blockchain Cardano atteint les 1000 contrats intelligents sur son réseau

Suivant

Marine Le Pen obtient un prêt de 10,6 millions d’euros pour financer sa campagne présidentielle

Derniers articles de Immobilier