Vers la fin de la chute des cryptomonnaies ?

/
bitcoin cryptomonnaies

Pour ceux qui ont vendu le Bitcoin ou les altcoins le vendredi 4 février, ce fut une mort subite. Alors qu’un niveau majeur de hausse a refait surface après une absence de deux semaines. Bitcoin (BTC) a atteint les 40 000 $ pour la première fois en deux semaines le 4 février, la volatilité à Wall Street s’étant avérée favorable aux taureaux BTC (investisseurs pariant à la hausse).

100 millions de dollars liquidés en 2 heures

Les données de Cointelegraph Markets Pro et TradingView ont montré que le BTC/USD a soudainement dépassé les 40 000 $ le 4 février, deux heures seulement après l’ouverture de Wall Street. La paire a augmenté de 3 000 $ en deux heures, une performance étonnamment forte qui a naturellement causé beaucoup de pertes aux vendeurs à découvert. Selon les données de Coinglass, une ressource de surveillance des blockchains, 50 millions de dollars en BTC ont été liquidés au cours des quatre heures qui ont suivi et les liquidations inter-crypto-monnaies ont dépassé 100 millions de dollars.

Les analystes surveillent de près la zone de test et de support de 39 600 $, qui est sans surprise tout aussi haussière. “Eh bien, je pense que les gens commencent à se sentir FOMO”, a commenté Michaël van de Poppe, contributeur de Cointelegraph. FOMO, ou Fear of missig out, représente la crainte de louper une opportunité d’investissement, de rater le train. Bitcoin a montré une forte corrélation avec le Dow Jones et le Nasdaq Composite ces dernières semaines. Ce dernier vient d’afficher un gain de 2%, ce qui a certainement aidé Bitcoin à revenir au-dessus de 41 400 $. Alors que les chiffres d’Amazon contrastaient fortement avec ses performances boursières, le grand mouvement initié en début de journée à Wall Street avec de nouveaux gains a contribué à alimenter le rally de la crypto-monnaie.

Dans un environnement à court terme déroutant, beaucoup en ont profité pour réitérer leurs objectifs de prix à long terme. “Je doute qu’il y ait des BTC au comptant à vendre à 40 000 $. Le BTC qui sera vendue s’est déjà vendue dans une tendance à la baisse de deux mois limitée à la panique macro”, a poursuivi le compte Twitter populaire Light. “Des acheteurs suspects dans la zone de 30 000 $ ont également acheté et vendu ici. À bien des égards, similaire au niveau de 6 000 $ en 2019. ” La volatilité reste élevée avec BTC/USD atteignant 40 450 $ sur Bitstamp avant que la phase de consolidation ne commence en grand.

Ethereum en hausse de près de 30 % par rapport aux plus bas de janvier

Les altcoins ont suivi, avec l’éther (ETH) en hausse de plus de 10 % sur la journée pour atteindre la barre des 3 000 $. ETH se négocie plus haut au-dessus de la résistance de 2 880 $. Il a franchi la barre des 3 000 dollars et s’est accéléré, gagnant 2 % en un jour et près de 18 % en une semaine. Il fait maintenant face à une résistance proche de 3 080 $. La prochaine résistance clé est proche de 3 120 $ et les haussiers devraient monter à 3 350 $.

Solana (SOL) a franchi la résistance de 112 $ et s’est approchée du niveau de 120 $. S’il y a une cassure à la hausse au-dessus de 120 $, le prix pourrait augmenter vers les niveaux de 125 $ et 132 $. Binance Coin (BNB) a dépassé la résistance majeure à 400 $.

Il se consolide maintenant au-dessus de 420 $. Si les haussiers poursuivent leur action, le prix pourrait atteindre les niveaux de résistance de 445 $ et 450 $. Le prix du XRP a augmenté de 8 % en une journée, notamment au-dessus de 0,70 $. La prochaine résistance majeure est proche de 0,750 $, au-dessus de laquelle le prix pourrait accélérer vers 0,80 $.

 

Précédent

Loi Lemoine, pour une assurance de prêt immobilier flexible

Suivant

Les plafonds de loyers, bientôt obligatoires sur les annonces de location

Derniers articles de Crypto