Vers une interdiction de miner des cryptomonnaies cet hiver ?

/
électricité bitcoin russie

La Commission européenne a appelé les États membres à prendre des mesures pour réduire la consommation d’électricité causée par l’extraction de crypto-monnaie. L’institution a même évoqué la possibilité d’un arrêt complet des activités minières en cas de délestage sur le réseau.

Suspendre le minage de crypto en cas de coupure électrique

Suite aux sanctions contre les russes de l’UE par rapport au conflit ukrainien et à la destruction de deux gazoducs Nord Stream, l’Europe connaîtra certainement de graves pénuries d’énergie cet hiver.

La Commission européenne vient de publier un document sur les politiques énergétiques mises en œuvre par les États membres le 18 octobre 2022. Dans un document de questions et réponses lié au plan d’action, nous avons constaté au point 3 que la crypto-monnaie, une cible franchement nommée, est l’une des nombreuses contraintes de puissance qui arrivent.

Citant la crise énergétique actuelle dans l’UE, la Commission exhorte donc vivement les États membres à mettre en œuvre des mesures ciblées pour réduire la consommation d’électricité par les mineurs de Bitcoin et d’autres crypto-monnaies dans la preuve de travail (PoW).

« Compte tenu de la crise énergétique actuelle et des risques accrus pour l’hiver prochain, la Commission invite instamment les États membres à mettre en œuvre des mesures ciblées et ambitieuses pour réduire la consommation d’électricité des acteurs cryptos. (…) S’il est nécessaire de procéder à des délestages dans les systèmes électriques, les États membres doivent également être prêts à stopper (sic) le minage de crypto-actifs. (…) »

Si un délestage est nécessaire, y compris la suspension de la fourniture d’énergie aux particuliers ou aux entreprises, la Commission européenne va plus loin, « Les États membres doivent également être prêts à arrêter le minage de crypto-actifs. »

Prendre des mesures pour l’avenir

À long terme, la Commission estime qu’il est crucial de mettre fin aux allégements fiscaux et autres mesures fiscales actuellement en place dans certains États membres qui profitent aux mineurs de crypto-monnaie.

De plus, la Commission européenne ne fournit actuellement pas plus de détails sur le sujet, mais prévoit de collaborer avec d’autres agences internationales et de s’appuyer sur l’expertise technique des organismes de normalisation pour développer des étiquettes d’efficacité énergétique pour la blockchain.

L’impact de ces mesures sera-t-il suffisant pour mettre fin à la crise énergétique que traverse actuellement l’UE ? C’est peu probable. L’activité de minage est encore minoritaire parmi les pays membres et utilise essentiellement de l’énergie provenant de sources renouvelables telles que l’hydroélectricité.

Reste à savoir si les Etats membres prendront effectivement des mesures concrètes – et notamment sous quelle forme – dans les prochaines semaines.

Le délestage électrique : ultime recours pour cet hiver

Voici la dernière solution qui peut être déployée cet hiver : une coupure d’électricité chez les particuliers, aussi appelée « délestage électrique».

Cet outil est à disposition du gestionnaire du réseau à haute tension français RTE. Notez que la même expression est utilisée pour le gaz. Le but de l’exercice : éviter un effondrement du système, c’est-à-dire une coupure de courant qui plongerait tout le territoire dans le noir.

Ce risque est principalement lié à l’impossibilité technique de stocker de l’électricité en grande quantité. Ainsi, à tout moment, l’énergie injectée dans le réseau doit être approximativement égale à l’énergie extraite. Cependant, la capacité de production est en difficulté et de nombreux réacteurs nucléaires français sont à l’arrêt.

Pendant les périodes froides, la demande augmente, notamment pour faire fonctionner les appareils de chauffage. Par conséquent, le réseau doit “se délester” de certaines zones pour rétablir l’équilibre.

Avant d’en arriver là, heureusement RTE dispose d’autres outils. Tout d’abord, un appel à faire des économies. Entre autres, les particuliers sont priés de ne pas activer tous les appareils électroménagers le matin et le soir en même temps.

Si cela ne suffit pas, le courant peut être coupé dans certains sites industriels à forte consommation. Autre possibilité : réduire la puissance sur le réseau. Ensuite, le délestage électrique pourrait être utilisé en dernier recours, pour une durée maximale de deux heures.

Précédent

La blockchain Aptos a lancé son mainnet, son token APT va être listé

Suivant

Crédit immobilier : le nombre de prêts accordés en chute libre, les taux et durées moyennes en hausse constante

Derniers articles de Crypto