Vers la reprise de l’économie française

/
économie française
économie française - ©Matt Hardy, CC0 Creative

Après la terrible crise qu’elle a traversée, l’économie française est sur la bonne voie pour se remettre en forme. Effectivement, la croissance économique du pays s’est un peu améliorée. Il faut toutefois rester très prudent avec la quatrième vague de la pandémie qui touche actuellement le pays. Car de nouvelles mesures sanitaires pourraient engendrer un ralentissement de cette progression.

Une nette progression

Après les nombreux mois où l’économie française était au point mort à cause de la pandémie. Elle semble être actuellement en passe de se remettre en marche. Effectivement dans ce deuxième trimestre de l’année 2021, elle a enregistré une croissance de 0,9 %. Il est d’ailleurs important de souligner que seuls deux mois de ce trimestre ont été réalisés en dehors de la période de confinement. Et que c’est la suppression progressive des restrictions à la moitié du mois de mai qui a permis d’optimiser ses activités. Ce qui permet à l’économie selon Europe 1 de se rapprocher un peu de son niveau avant la crise sanitaire.

Actuellement, elle n’est plus qu’à 3,3 % en mois du niveau économique du dernier trimestre de l’année 2019. Le gouvernement pense d’ailleurs à une croissance de 6% du PIB cette année. Cette nette amélioration est aussi enregistrée au niveau du taux de chômage qui a connu une certaine baisse de 0,5 %. Soit moins de 6 millions de personnes au chômage.

Prudence par rapport à la pandémie

La prudence est toujours de mise avec la crise sanitaire qui est à sa quatrième vague actuellement risque de tout remettre en question. Effectivement, l’indice de propension des clients à consommer a de nouveau chuter ce mois de juillet avec l’arrivée de la quatrième vague. Sans oublier le manque de main-d’œuvre qui peut entraver la progression de l’économie française.

Toutefois, un plan de relance économique a été mis en place afin de relever l’économie du pays. En effet, la somme de 100 milliards d’euros a été réservée pour cette relance. La relance est d’ailleurs déjà lancée depuis déjà un an et couvre 3 domaines : l’écologie, la cohésion et la compétitivité.

Source Latribune

Précédent

Les actions chinoises ont toujours la côte malgré l’effondrement du marché boursier chinois

Suivant

Amazon abandonne son projet de cryptomonnaie

Derniers articles de Finance