Le pirate d’un vol de 600 millions de dollars en cryptomonnaies affirme l’avoir fait « pour le fun »

/
hacker crypto
Hacker crypto - ©Geralt, CC0 Creative Commons

Une personne qui prétend être le hacker à l’origine de l’un des plus grands hold-up de crypto-monnaies de tous les temps affirme que le vol a été fait « pour le fun ».

Plus de 600 millions de dollars de crypto ont été volés dans la cyberattaque, qui a visé une plateforme de finance décentralisée appelée Poly Network.

La finance décentralisée est un espace à croissance rapide au sein de l’industrie de la crypto qui vise à reproduire les produits financiers traditionnels comme les prêts et les échanges sans l’implication d’aucun intermédiaire.

S’il a attiré des milliards de dollars d’investissements, l’espace DeFi a également donné lieu à de nouveaux hacks et arnaques. Par exemple, un jeton soutenu par l’investisseur milliardaire Mark Cuban a récemment chuté de 60 dollars à plusieurs millièmes de centimes dans une apparente « ruée vers la banque ».

La plateforme Poly Network s’est fait piraté

Poly Network est une plateforme qui cherche à connecter différentes blockchains afin qu’elles puissent fonctionner ensemble. Une blockchain est un registre numérique des transactions tenu par un réseau distribué d’ordinateurs, plutôt que par une autorité centrale.

Mardi, un pirate informatique a exploité une faille dans le code de Poly Network pour dérober les fonds. Selon les chercheurs de la société de sécurité blockchain SlowMist, Poly Network a perdu plus de 610 millions de dollars dans cette attaque.

Poly Network a alors supplié le pirate de rendre l’argent et, comme par hasard, près de la moitié du butin en crypto-monnaie a été rendue mercredi. Jeudi matin, 342 millions de dollars d’actifs avaient été restitués, selon Poly Network.

Un piratage dans un but d’amusement

Dans une question-réponse intégrée à une transaction en monnaie numérique mercredi, une personne prétendant être le hacker anonyme a expliqué le raisonnement derrière le piratage « pour le plaisir ».

En repérant le bug, j’ai eu un sentiment mitigé

a déclaré la personne.

Je me suis demandé ce qu’il fallait faire si l’on était confronté à une telle fortune. Demander poliment à l’équipe de projet pour qu’elle le corrige ?

« Je ne peux faire confiance à personne ! » poursuit la personne. « La seule solution que j’ai trouvée est de l’épargner sur un compte de confiance tout en restant anonyme et en sécurité. »

La personne a également donné une raison pour retourner les fonds, affirmant :

C’est toujours le plan ! Je ne suis pas très intéressé par l’argent ! Je sais que ça fait mal quand les gens sont attaqués, mais ne devraient-ils pas apprendre quelque chose de ces piratages ?

Tom Robinson, scientifique en chef de la société d’analyse blockchain Elliptic, a déclaré que la personne qui rédigeait les questions-réponses était « certainement » le pirate à l’origine de l’attaque Poly Network.

« Les messages sont intégrés dans les transactions envoyées depuis le compte du hacker », a déclaré Robinson à CNBC. « Seul le détenteur des actifs volés aurait pu les envoyer ».

CNBC n’a pas pu vérifier de manière indépendante l’authenticité du message, et le hacker, ou les hackers, n’ont pas été identifiés. SlowMist a déclaré que ses chercheurs avaient retrouvé des informations sur l’IP et l’email de l’attaquant. Dans les questions-réponses, le pirate a affirmé avoir pris soin de s’assurer d’être « intraçable »…

Source CNBC

Précédent

Une tendance haussière attendue de la Bourse de Paris

Suivant

Secteur automobile : Evalutation de l’action du constructeur chinois NIO face à Tesla, VW et Ford

Derniers articles de Crypto