Quel est le meilleur compte pour épargner ? - ©Adeolu Eletu, Unsplash Creative Commons

Quel est le meilleur compte pour épargner

Lorsqu’une décision d’épargner se manifeste, on espère tous bénéficier d’une ouverture rapide, de la liquidité des fonds, de la simplicité des modalités de fonctionnement et surtout d’un régime fiscal clément. Avant de pouvoir choisir le meilleur compte pour épargner, il faut songer à comparer, peser le pour et le contre, s’informer et au bout d’un certain temps on trouve enfin notre bonheur.

Quelles sont les différentes catégories d’épargne ?

Le marché français dispose d’un large éventail de produits d’épargne pour protéger les agents économiques comme les livrets, les comptes, les contrats d’assurance-vie, les actions, les investissements locatifs, etc. Sans connaître les particularités et avantages procurés par d’autres produits disponibles, les épargnants se heurtent souvent sur les livrets, les plans et les comptes épargnes. Pourtant, les placements financiers ne sont pas aussi stricts en termes de souscription et de durée de détention ; de plus les risques ne sont pas aussi dangereux que certains ne puissent penser.
Le catalogue des produits d’épargne propose en fait 3 catégories d’épargne :

  • L’épargne classique qui se présente sous forme de liquidités comme les livrets, encore sous forme d’investissement comme l’assurance vie, les valeurs mobilières, etc.
  • L’épargne solidaire comme le livret d’épargne solidaire, l’OPCVM solidaire, les produits d’investissement solidaire comme le FCP, le SICAV, etc.
  • L’épargne collective qui rassemble l’épargne salariale comme le PEE, le PERCO, le PEI ou le CET et l’épargne de retraite.

Quels sont les différents types de livrets d’épargne ?

D’une manière générale, les banques tendent à proposer les mêmes produits en termes de livrets d’épargne. Exceptés les livrets règlementés, les livrets d’épargne proposés par les banques se diversifient quant aux clauses des contrats, notamment sur les frais de dossier, les frais d’entrée, l’accompagnement, le support, le bonus, le taux boosté ainsi que la promotion. C’est effectivement à l’instar de ces conditions qu’émane la concurrence, une banque se démarquera de la concurrence en fonction des avantages de ses offres.
Il existe en fait deux types de livrets d’épargne : le livret d’épargne règlementé d’une part et le livret d’épargne non règlementé d’autre part.
Le livret réglementé est une épargne de précaution dont le capital est placé à court terme et il reste disponible à tout moment sous forme de liquidité. En plus, il est exempté de frais et est entièrement garanti. Le livret est dit qu’il est règlementé, car son taux est fixé par l’État. Le livret est plafonné et n’est pas cumulable puisque la détention de plusieurs livrets règlementés est interdite par la loi.
Le livret règlementé est aussi appelé super livret. Étant non règlementé, il n’est pas soumis aux conditions financières fixées par l’État. Ses caractéristiques varient d’une institution bancaire à une autre. C’est sur ces livrets non règlementés que les banques se font de la concurrence avec ce type de livret que l’on peut mettre en concurrence les établissements bancaires. Bien que les livrets non règlementés soient fiscalisés, leur plafond de dépôt ainsi que leur taux d’intérêt dépassent largement ceux d’un livret règlementé et son ouverture est accessible à tous.

Comment choisir son livret d’épargne ?

Avant d’entreprendre toutes procédures correspondantes à l’ouverture d’un livret d’épargne, il est déterminant de définir ses besoins en termes de capital, de projet et d’envies. Il est également recommandé de ne pas trop se fier aux offres promotionnelles puisqu’elles cachent souvent des pièges.
Le meilleur moyen de choisir son livret d’épargne repose sur le fait de prendre le temps de calculer le rendement généré par un livret après prélèvements sociaux et impôts. Le but étant la comparaison entre les rendements produits par les livrets non règlementés comme le livret ou le LDDS, mais aussi des comptes à terme telle que l’assurance vie.

Quel compte épargne règlementé rapporte le plus ?

Les livrets règlementés principaux concernent :

  • le livret A,
  • le livret A enfant,
  • le LDDS ou livret de développement durable et solidaire,
  • le LEP ou livret d’épargne populaire,
  • le PEL ou plan d’épargne logement, et
  • le CEL ou compte épargne logement.

Le livret A est destiné aux ménages, son plafond de dépôt est de 22950 euros et son taux de rémunération a été fixé à 0,5% depuis le 1er février 2020. Le livret A est entièrement défiscalisé puisque le taux d’intérêt de 0,5% est net.
Le livret A enfant n’est autre qu’un livret A souscrit par un parent pour son enfant dès la naissance ou les enfants de bas âges. Son plafond de dépôt est le même que celui du livret A classique qui est de 22950 euros, il en est de même pour son taux d’intérêt ainsi que ses conditions fiscales.

Le livret de développement durable et solidaire ou LDDS a un taux d’intérêt similaire à celui du livret A. Il est destiné aux particuliers qui sont domiciliés en France et éventuellement soucieux de l’environnement, car les fonds récoltés servent à rendre les logements plus écologiques. Le plafond des fonds déposés est de 12.000 euros par épargnant.

Le LEP ou livret d’épargne populaire s’adresse aux ménages à revenus modestes désireux de mettre de l’argent de côté et de maintenir leur pouvoir d’achat. Le plafond de dépôt autorisé est de 7700 euros et son taux de revenus est toujours majoré de 0,5% de celui du livret A, depuis le 1er février 2020 le taux d’intérêt d’un LEP est de 1%.
Le plan d’épargne logement ou, dont le taux d’intérêt et de 2 % avec un plafond de dépôt de 61200 euros, est destiné aux personnes voulant placer de l’argent de côté pour pouvoir réaliser de l’acquisition immobilière. Ce type de livret est soumis aux règlementations de prélèvements sociaux et fiscaux.

Le compte épargne logement ou CEL a les mêmes modalités de fonctionnement qu’un PEL par rapport aux clients ciblés et des prélèvements sociaux et fiscaux. Mais ces deux types d’épargne logement diffèrent de par leur plafond de dépôt et leur taux d’intérêt. Le plafond de dépôt pour le CEL est de 15300 euros et son taux de rémunération est de 0,50%.

Dans quelle banque trouver les produits d’épargne les plus avantageux ?

Cartes bancaires de compte épargne – ©BeforBank

Presque tous les établissements bancaires proposent tous différents produits d’épargne puisque certains ne proposeront que des PEL et CEL. Les causes de cette situation dépendent de chaque banque. De nos jours, il existe des comparatifs accessibles à tous en ligne permettant aux épargnants de faire la différence entre les produits d’épargne proposés par les banques.

En tête de liste, dans la sélection banque en ligne, l’institution la plus attractive se trouve être Hello Bank avec son livret « Hello+ », le taux d’intérêt brut annuel est évolutif allant de 0,2% à 1% et en plus de cela, elle offre une prime de bienvenue de 80 euros pour toutes nouvelles souscriptions. Le livret « Hello+ » n’exige pas de plafond en termes de dépôt, mais seulement un minimum requis de 10 euros pour le versement comme pour le retrait, et sa gestion est entièrement gratuite. Le taux d’intérêt brut annuel évolue en fonction du montant du capital versé. Cependant, le livret « Hello+ » est soumis à des obligations de prélèvements sociaux et fiscaux.

Ensuite, il y a le livret « Plus » de Fortuneo Banque, sa souscription permet d’acquérir 80 euros de prime de bienvenue et le capital versé génère 0,1% d’intérêt tous les ans. L’ouverture d’un livret d’épargne exclut le paiement de frais bancaire supplémentaire. Toutes les opérations telles que le versement, le retrait et la tenue de compte sont aussi gratuites. Par contre, le dépôt minimum est de 10 euros et le plafond de dépôt de fonds s’élève à 10 millions d’euros. Les produits d’épargne sont percevables à chaque fin d’année et le livret est soumis à des obligations de prélèvement fiscal et de cotisations sociales avec un taux forfaitaire de 30% sur les produits de l’encours.

Après, il y a le livret « BforBank » de BforBank doté d’une prime de bienvenue de 80 euros et d’un produit de 0,10%. En 2017, les dossiers de l’épargne ont attribué le label d’excellence à ce livret. La rémunération de ce livret est relativement faible sur le marché, mais son ouverture permet de bénéficier d’un taux boosté de 2% durant deux mois. Contrairement aux autres livrets d’épargne, le livret « BforBank » permet de disposer d’une carte Visa Premier ou Visa Infinite si l’épargnant dispose d’un compte courant.

Il y a également le livret d’épargne « Monabanq » de Monabanq qui s’avère être peu rémunéré avec un taux d’intérêt conséquemment faible sur le marché puisqu’il est de 0 ,05%, mais sa particularité repose sur la prime de bienvenue pouvant aller jusqu’à 120 euros. Comme la plupart des banques en ligne offrant un livret d’épargne, cette banque n’impose pas de plafond, mais un montant minimum de 10 euros quant aux dépôts et retraits. En plus du livret d’épargne « Monabanq », cette banque en ligne propose un large panel de produits bancaires tarifés avec des avantages très préférentiels, mais aussi un service client fortement gratifié.

Aenean Aliquam libero. luctus ut at