Activités bancaires : les produits et services bancaires

activités bancaires
Les activités bancaires : e-paiement via mobile - ©Christiann Koepke, Unsplash Creative Commons

La banque est une organisation financière à but lucratif qui propose des services et des produits (activités bancaires) bien spécifiques et répondant à des besoins concrets des personnes physiques ou morales. De la collecte de dépôt jusqu’à la distribution de crédits en passant par la gestion de compte et de moyens de paiements, la banque est un établissement financier devenu incontournable. Souvent organisées en réseaux, les banques de détail disposent d’agences sur l’ensemble du territoire. La banque connait également une transformation digitale qui entraine de grands changements d’activités et de métiers. Pour mieux comprendre cette institution, nous allons découvrir les services traditionnels de la banque, les nouvelles prestations en ligne et les produits bancaires.

Les activités relatives à la gestion de fonds

La banque a des missions traditionnelles auprès des clients. Elle doit en effet leur fournir des solutions pour mieux sécuriser et épargner leurs revenus. La gestion de fonds est une prestation de service classique assurée par cet établissement en contrepartie d’une rémunération stipulée dans un contrat.

La gestion de compte bancaire

L’automatisation de la plupart de transactions rend la banque indispensable. Il est devenu obligatoire de posséder un compte bancaire dans la plupart des pays. La banque s’occupe de l’ouverture ainsi que de la fermeture du compte impliquant la signature d’une convention régissant les relations entre le particulier et sa banque. On peut donc souscrire à un compte individuel, un compte joint ou un compte indivis.

L’ouverture d’un compte en banque exige quelques formalités :

  • Présentation d’un état civil (acte de naissance) afin de vérifier l’identité et la nationalité du demandeur
  • Une pièce d’identité (carte d’identité nationale ou passeport ou permis de conduire)
  • Justificatif de domicile (quittances de loyer, facture d’eau ou d’électricité de moins de 3 mois)
  • La capacité civile (un mineur doit présenter un accord de l’autorité parentale ou du juge de tutelles ou obtenir l’émancipation).
  • La capacité bancaire (il s’agit de vérifier que le demandeur n’est pas interdit bancaire ou n’est pas fiché au FCC/FCIP

Le gestionnaire de back-office est celui qui va apporter les mises à jour nécessaires à votre compte en banque. Cette gestion de comptes bancaires au jour le jour consiste donc à gérer les flux entrants et sortants dont la domiciliation des salaires et des prestations familiales. Il s’agit aussi d’appliquer les conditions tarifaires de la banque telles que les agios et les commissions bancaires. Le spécialiste des opérations bancaires s’occupe de vérifier et de contrôle la bonne et due forme des transactions intra-bancaires ou intra-comptes : virement bancaire national ou international, ….

Gestion de moyens de paiement

Le premier rôle de la banque est de fournir une batterie de moyens de paiement à sa clientèle :

  • La carte de crédit ou de débit,
  • Le chéquier,
  • Les opérations en espèces
  • Le virement bancaire,
  • Les autorisations de prélèvements
  • Le titre interbancaire de paiement
  • La lettre de change relevé
  • Le porte-monnaie électronique
  • Le paiement par Internet

Le banquier a le devoir de contrôler l’émission de chèque. Étant donné le coût du traitement trop cher des chèques, il est recommandé de ne pas trop en émettre de petits montants et de préférer les paiements par carte.

La banque est également l’organe de contrôle des chèques émis. Elle est obligée de notifier un « avoir » insuffisant sur le compte en banque d’un client. L’émission de « chèque sans provision » est considérée comme un délit sanctionné par des peines pénales et judiciaires allant jusqu’à 5 ans de prison et 375 0000 euros d’amende.

L’utilisation de la carte est aussi étroitement surveillée notamment avec la carte à débit différé. Certaines cartes ont un débit et un retrait plafonné. Par contre, la « Gold Card » ou encore « la Black Card » sont des cartes haut de gamme destinées à des comptes bancaires de clients fortunés avec un plafond illimité. Un usage abusif de cet outil de paiement peut entraîner des sanctions.

La banque s’occupe de la délivrance et du retrait de ces moyens de paiement en cas de besoin. Elle contrôle l’importance des montants et la provenance des dépôts d’argent afin de sensibiliser les clients sur les risques fiscaux.

Le « conseiller client » de la banque est l’expert qui informe et conseille le client sur les mouvements de son compte et les tensions de trésorerie. Il observe et analyse la situation financière du client afin de lui proposer des solutions qui l’aideront à franchir au mieux cette délicate période.

Les produits bancaires

Épargne, prêts bancaires, assurances sont des produits qui peuvent être des offres sur mesure répondant aux besoins spécifiques de chaque client. La banque dispose des agrégations nécessaires pour garantir la sécurité et la rémunération des dépôts de fonds.

L’épargne

La collecte de dépôts est l’activité principale des banques. Elle permet aux clients de domicilier leur salaire ou encore leurs multiples rentrées d’argent. Toutefois, elle permet aussi de proposer des produits d’épargne tels que le livret A, le livret jeune, le livret bleu. Ces produits bancaires produisent des avantages fiscaux indéniables et proposent des rémunérations intéressantes.

Cette activité exige de la banque qu’elle engage et forme des « conseillers en patrimoine » ou des « chargés de clientèle » pour prendre en charge des portefeuilles clientèle entreprise ou clientèle particuliers.

Le chargé d’accueil et services à la clientèle se voit confier la création de comptes bancaires ou encore la délivrance des moyens de paiement. Il est chargé également des opérations de caisse (dépôts ou retraits d’espèces au guichet).

Les prêts bancaires

La banque est une institution financière qui a le pouvoir de proposer des prêts à la consommation ou encore des crédits immobiliers. Ces financements accordés aux personnes physiques et aux personnes morales comprennent des prises de risques pour la banque.

En guise de garantie, la banque exige une « caution » ou une « hypothèque ». Pour couvrir les risques d’impayés, elle exige aussi la souscription à une assurance emprunteur. Sans oublier, la rémunération du risque qui est représentée par le taux d’intérêt. Ce taux est actuellement très bas (inférieur à 1%) en France.

L’analyste de risques au sein de la banque peut aider et accompagner l’emprunteur tout au long de son projet. Il aborde les généralités du crédit, le problème du surendettement ou encore les garanties liés au crédit.

Les assurances

Les ménages français accordent une grande importance aux situations qui peuvent affecter leur pouvoir d’achat ou encore leur situation financière. Pas surprenant donc que l’assurance-vie arrive en première place des produits bancaires les plus demandés par les particuliers.

L’assurance-vie est un placement à long terme qui permet aux Français d’épargner tout en garantissant un capital en cas de décès du souscripteur. Le dépôt à vue est une autre forme de placements sans risques qui séduit les ménages.

Les services bancaires traditionnels

Les services bancaires suivants sont assez courants et parfaitement personnalisables. Les clients peuvent en bénéficier sur simple demande et sans justification nécessaire. Le tarif de chaque prestation sera débité suivant les règles de la convention.

Opérations de change

La banque est l’intermédiaire de choix pour l’achat ou la vente de devises. Elle peut recevoir les ordres d’achat ou de vente par téléphone ou par internet. Une opération de change peut être sous forme de monnaies papier ou alors de chèques de voyage. La banque a obligation de livrer les devises en 2 jours ouvrés après la date de négociation.

Location de coffre

Les banques proposent la location de coffre au mois ou à l’année. Les clients peuvent donc en disposer pour y déposer des objets personnels ou des objets de valeurs. Un contrat de location renouvelable tacitement, se chargera de déterminer les relations entre la banque et le locataire. Il est possible également de trouver des offres de coffres virtuelles notamment chez les néo-banques pour protéger et sécuriser des documents numériques.

Assistance

La banque offre des services « extra-bancaires » comme les offres d’abonnement de téléphonie mobile, les systèmes de protection du domicile ou encore l’offre d’assistance en cas de panne.

paiement banque en ligne par mobile
Paiement par mobile, banque en ligne – ©Clay Banks, Unsplash Creative Commons

Les offres via les nouveaux canaux de distribution

Les nouvelles technologies de communication ont radicalement changé l’image et le mode de fonctionnement de la banque. Désormais plus accessible et moins chère, la banque en ligne ou néo-banque propose une multitude d’options.

Téléphonie

Pour les réclamations et les renseignements, la ligne téléphonique reste un moyen de communication rapide et clair. Toutefois, de nombreuses banques disposent désormais d’un centre d’appel pour prospecter à distance, pour distribuer et vendre des services et des produits bancaires.

Internet

Récemment, les banques traditionnelles ont commencé à proposer de nouveaux services en ligne. Il est désormais possible de créer son compte en ligne ou de faire des paiements sécurisés par le biais d’internet. Les néo-banques proposent en général les mêmes services que les banques traditionnelles, mais avec des avantages en plus.

Internet offre aux clients la possibilité de faire plusieurs opérations à distance : consultation de solde, réalisation de virements … Avec les nouvelles technologies, les clients peuvent se connecter n’importe quand et n’importe où avec un gain de temps important. Les mises à jour peuvent être faites en temps réel. La banque peut réduire le coût de certaines opérations.

A lire aussi :

mi, commodo id Donec massa et, libero