cryptomonnaies
Cryptomonnaies - ©Art Rachen, CC0 Creative Commons

Comprendre la cryptomonnaie

La cryptomonnaie est en vogue, elle passionne les Français et établit un succès de plus en plus important. Internet et les nouvelles technologies aident à faire croitre cette nouvelle façon de concevoir l’argent. En effet, pour comprendre le fonctionnement d’une cryptomonnaie plusieurs éléments sont à prendre en compte. Avant toute chose, il est nécessaire de savoir ce qu’est une monnaie basique.

La monnaie permet de convertir les efforts de chaque individu en une réserve de valeur, qui peut à nouveau être échangée contre des biens et services. La monnaie est passée par plusieurs états ; du bétail, des certificats, de l’or puis des bouts de papier très dur à dupliquer. La cryptomonnaie vient mettre un terme à la vision matérielle de nos ressources financières.

La numérisation de la monnaie

La cryptomonnaie est une monnaie développée sous forme numérique. Aussi connue sous le nom de cryptoactif, il n’est pas encore possible, de nos jours, d’acheter une baguette de pain à l’aide de cette monnaie qui n’est donc encore qu’un actif. L’objectif des cryptoactifs est de devenir une monnaie décentralisée, qui n’a pas besoin d’organisme intermédiaire régisseur et suscitant une certaine confiance (plus de banque, d’État, d’organisme central).

Un des bénéfices mis en avant par l’utilisation des cryptoactifs réside dans l’instantanéité des transactions. Les échanges sont immédiats et l’absence d’intermédiaire réduit également les frais liés aux transactions. Ce qui assure et garantit les transactions est la technologie blockchain.

Un des problèmes majeurs que peut rencontrer une monnaie réside dans la possibilité de réaliser des contrefaçons, or nous savons bien comme il est simple de dupliquer ce qui se trouve sous forme numérique (musiques, films, etc.). Grâce à la technologie de la blockchain, la monnaie numérique devient très difficilement reproductible.

Avoir confiance en un système

Pour qu’une monnaie détienne un certain succès et que nos partenaires acceptent d’être payés avec ce qu’on souhaite donner, il est nécessaire de réunir certains paramètres notamment celle de la valeur stable. La stabilité de l’euro par exemple, est garantie par la banque de France et la banque centrale Européenne entre autres, François Villeroy de Galhau et Christine Lagarde. Ces derniers garantissent la sécurité des transactions

La naissance de la cryptomonnaie

L’idée de la cryptomonnaie n’est pas nouvelle, bien avant le bitcoin, il y eu d’autres essais qui n’ont pas connus le même succès.

Le b-money de Wei Dai en 1998 : le cryptographe détient une renommée mondiale, Wei Dai est soupçonné d’être le même créateur que le Bitcoin. On appelle même le b-money l’ancêtre du Bitcoin qui n’a jamais vu le jour. Son objectif était de créer un système de paiement électronique distribué et anonyme.

Le bit Gold de Nick Szabo en 1998 : le système avait pour but de gérer la création et les échanges d’une ressource virtuelle. Nick Szabo avait souhaité mettre en place des unités électroniques de valeur sans être liées à une marchandise au préalable. Le système n’a jamais été implémenté, mais son concept fut assez intéressant pour inspirer de nombreux cryptographes. Informaticien, juriste et cryptographe, l’Américain Nick Szabo est connu pour ses travaux que l’on nomme communément les « smart contracts ».

Chaque cryptomonnaie a un but bien précis, parmi elles peuvent être définies quatre grandes familles.

Le Bitcoin

Le Bitcoin est voué à devenir la référence même de la cryptomonnaie. Son ascension a permis à tout un écosystème de voir le jour et sa valeur est un des éléments d’indication de la valeur totale du marché des cryptoactifs, que l’on nomme aussi le Market Cap.

C’est le 31 octobre 2008 qu’apparait le livre blanc du Bitcoin et du fonctionnement de la blockchain, publié par Satoshi Nakamoto. Le Bitcoin fait son entrée dans le monde et en 2011, les cryptomonnaies commencent à surgir comme le Litecoin, Namecoin, Peercoin, Terracoin, etc. dont les codes ont été repris pour créer les cryptomonnaies que vous connaissez aujourd’hui.

L’Ethereum

C’est le deuxième cryptoactif qui apporte son degré d’importance au sein du marché, l’Ethereum est apparu en 2015. Plus grosse capitalisation après le Bitcoin, l’Ethereum permet aux utilisateurs de construire des séries d’applications décentralisées ; développer des concepts, services et modèles économiques grâce à la technologie qui se trouve derrière. Vitalik Buterin a créé cette monnaie virtuelle appelée l’Ether, dont la capitalisation se chiffre aujourd’hui à 92 milliards de dollars.

Les altcoins

Les alternatives coin se définissent comme étant toutes les alternatives venant concurrencer le bitcoin et l’Ether, on notera ici Cardano, Ripple, Tezos, Uniswap ou encore Binance coin. Dans le but de prendre une position dominante, se créent différentes sociétés qui souhaitent obtenir un grand succès.

Le reste du monde

Des centaines de cryptomonnaies sont créées chaque jour, certaines reposent sur un réel modèle économique porté à croitre. Le changement technologique permet à de nombreuses personnes d’investir de l’argent dans des projets qui peuvent grandir grâce aux connaissances numériques.

La cryptomonnaie : un investissement financier

Afin de réaliser des investissements dans les meilleures conditions, des conseillers financiers sont à même de vous éduquer sur le sujet. Puisque de nombreux risques en découlent, avant de se lancer dans un investissement financier, il est nécessaire et utile de connaître les tenants et aboutissants du secteur.

Parler de cryptomonnaie sous-entend des investissements financiers volatiles, diversifier son portefeuille devient un atout pour certains, une nécessité pour d’autres.

Où investir ? Choisir sa cryptomonnaie

Vous êtes investisseur avisé, prêt à prendre des risques importants, une petite partie de votre patrimoine peut être investie dans les cryptomonnaies. Le conseil à suivre est de se constituer un portefeuille de crypto avec différents blocks. Pour choisir sa cryptomonnaie, il est nécessaire de consacrer un temps premier aux différents cours de chacun des actifs et le business modèle qui s’inscrit derrière.
Les cryptos naissants doivent être inspectées avec minuties, il est important de comprendre les projets qui se trouvent derrière chacune.

La volatilité des cours signifie que le coût des actifs oscille énormément, en une journée un cours peut prendre 40 % et perdre 60 % le lendemain. De nombreuses sociétés sont en mesure de vous apporter le conseil et les informations primordiales avant de vous lancer dans ce type d’investissement.

Cardano (ADA)

Les particularités de cette cryptomonnaie résident dans l’approche scientifique de sa technologie de création. L’équipe de projet cherche à fournir une technologie évolutive, robuste, dans le but de créer des applications financières tout en offrant des transactions à faible coût et instantanées.

Ripple (XRP)

Cette cryptomonnaie a la particularité de fonctionner par mode de validation sur serveurs indépendants, ce qui nécessite moins d’énergie lorsqu’il s’agit des traitements de données. Son objectif est d’agir comme intermédiaire flexible d’une devise. En d’autres termes, Ripple cherche à associer Internet, la technologie blockchain et le XRP afin de permettre des transferts de valeur transfrontaliers rapides, rentables et fiables.

Tezos (XTZ)

C’est une blockchain française évolutive qui fonctionne par « proof of stake » ou preuve d’enjeu, qui vise à demander la preuve de la possession d’une certaine quantité de cryptomonnaie afin d’en tirer des avantages. Lorsque l’on investit dans le Tezos on obtient des jetons, utilisés pour payer des frais de transactions et récompenser les validateurs qui sécurisent le réseau.

Uniswap (UNI)

On l’appelle aussi la licorne de la monnaie décentralisée, Uniswap est un protocole qui permet d’échanger tout type de token ERC-20 sur Ethereum. L’Uni est introduit par la fonctionnalité « concentrated liquidity » (concentrée de liquidité), qui permet de remédier au problème majeur que rencontrent la plupart des cryptomonnaies. Les échanges, avec Uniswap, sont réalisés sans intermédiaire, enfin, la part importante de « smart-contracts » (protocoles informatiques) permet d’échanger des Ethers et des tokens ERC-20.

Binance coin (BNB)

C’est une monnaie de paiement pour divers vendeurs, c’est le jeton ERC-20 issue de la plateforme Binance. Les jetons ont été créés afin d’assurer la durabilité de la plateforme d’échange, un outil qui permet d’acheter des cryptomonnaies par virement bancaire. L’objectif principal de Binance coin est donc d’alimenter les opérations de trading sur la plateforme Binance. Le jeton BNB peut également servir pour acheter des services ou des biens, notamment dans le monde du voyage.

Les erreurs à éviter lorsque l’on souhaite investir dans les cryptomonnaies

Sécuriser son argent : 2FA

Un simple mot de passe ne suffit pas à sécuriser votre argent sur internet, dans un premier temps il est primordial que celui-ci soit long de 16 caractères contenant des caractères spéciaux, mais il est également crucial d’activer la double identification ; 2FA ou authentification à deux facteurs. Avec une application qui permet de générer un code supplémentaire, vous ajoutez une sécurité à votre compte et vous vous évitez les vols qui peuvent être fatales.

Les IN et les OUT

Il est important de suivre ses investissements en ayant un carnet de tenue qui vous permet de faire le bilan en fin d’année, de chaque entrée et sortie effectuée. En outre, cela vous permet de définir vos stratégies à l’avance, une bonne organisation est primordiale dans ce type d’investissement. En effet, vous vous évitez de devoir prendre des décisions dans la précipitation lorsque cela est nécessaire.

Éviter les cascades d’engagement

Une décision prise dans la peur ou la confiance résulte rarement d’un aboutissement satisfaisant. Les investisseurs ont tendance à perdre davantage lorsque les décisions s’enchainent dans le mouvement. Raison pour laquelle une stratégie est efficace lorsqu’elle est réfléchie en amont.

Les ratios de risque

Il faut garder en tête que lorsqu’un cours est très volatile, il l’est dans les deux sens ; si vous pouvez gagner 60 % dans une journée, c’est parce que vous pouvez aussi les perdre dans un temps restreint. Dans le monde de la cryptomonnaie, conclure 5 % de rendement par jour sans risque est impossible.

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Cryptomonnaie Bitcoin
Cryptomonnaie Bitcoin – ©MichaelWuensch, CC0 Creative Commons

Première monnaie électronique décentralisée, le Bitcoin est une unité monétaire virtuelle qui peut être échangée sur internet. Il se transmet de particuliers à particuliers, les frais d’échanges sont donc moindres, en outre, il n’existe pas de condition arbitraire à son usage. Le Bitcoin est généré à travers les réseaux par toute personne faisant tourner un logiciel nommé le « mineur de Bitcoin ».

En quelques minutes votre transaction est vérifiée par un mineur qui s’assure de la sécurité des portefeuilles, ensuite, l’échange est stocké de façon anonyme et permanente sur le réseau Bitcoin. Derrière le Bitcoin se trouve un programme informatique open source gratuit. Le logiciel libre détient un code source qui peut être inspecté par tout un chacun. Les failles critiques de sécurité peuvent être anticipées, c’est ainsi qu’une confiance en la pérennité de l’expérience est soulevée.

Le Bitcoin cherche à révolutionner le monde de la finance tout comme le web transforme la représentation des médias. En effet, quelques commerçants utilisent le Bitcoin bien qu’il ne fasse pas l’unanimité. Des plateformes permettent d’échanger les Bitcoins contre des Euros, c’est le cas de PayPal par exemple. Finalement, le Bitcoin est un excellent moyen pour les entrepreneurs, start-up et diverses entreprises de se faire remarquer.

Suivre le cours du Bitcoin

Il est celui qui séduit les investisseurs depuis quelques années déjà, le Bitcoin est le cryptoactif le plus connu de tous. Un regain d’intérêt de la part des particuliers se fait ressentir dû à l’accessibilité des plateformes de transaction. Son cours est très instable, sa volatilité réagit à plusieurs facteurs, notamment les annonces des commerçants réputés faisant confiance en cet actif. En raison des gains qui peuvent être dégagés dans les secteurs financiers ou banques centrales, sont mis en place les faits suivants :

  • Des fonds d’investissement qui comptent s’exposer partiellement aux cryptomonnaies,
  • Des grands du commerce qui désirent créer des comptoirs spécialisés dédiés à l’investissement.

Le secteur de la cryptomonnaies s’étend, l’Europe amorce des mesures règlementaires et développe des normes. Se régulant le secteur commence à faire preuve d’une respectabilité notable. En revanche, l’objectif final de nombreux particuliers et professionnels est de faire de la spéculation, davantage que de songer à utiliser la monnaie pour des transactions de tous les jours.

Est-ce sain qu’une monnaie prenne de la valeur aussi rapidement ? Finalement si une monnaie à beaucoup de valeur, nous pouvons avoir tendance à désirer la garder, pour que celle-ci vaille davantage le lendemain et ainsi de suite. C’est ainsi que l’on peut qualifier le Bitcoin d’actif.

Néanmoins, il y a de moins en moins de Bitcoins sur le marché et la demande continue d’augmenter. Investir dans cet actif est relativement dangereux du fait de sa volatilité, mais on peut remarquer que c’est précisément ce que recherchent de nombreuses personnes ; les boursicoteurs. Aujourd’hui, la caractéristique unique de l’actif numérique est qu’il est facilement divisible, en quelques milliardièmes de parties.

Particularité du Bitcoin

Il est possible de déterminer la valeur d’une action, sur sa valeur nette comptable, la somme des bénéfices futurs seront engrangés selon le marché, or derrière le Bitcoin se trouve majoritairement une confiance collective. Les personnes qui utilisent le Bitcoin ont confiance en cet actif, car sa valeur repose sur les critères de rareté ;

  • il est difficile à trouver,
  • sa production dénote d’un certain coût,
  • la contrefaçon ne peut avoir lieu.

Plus la confiance est présente plus la valeur du Bitcoin monte, moins les gens ont confiance plus sa valeur baisse. Si le Bitcoin a été créé quelque temps après la crise financière, c’est en raison d’une baisse de confiance envers les banques que l’intérêt a pu être suscité. En effet, le succès du Bitcoin a peut-être été créé par la crise de 2008.

Bitcoin : une monnaie courante au Salvador ?

Le Bitcoin devient pour la première fois la monnaie légale d’un pays, le président Nayib Bukele déclare son adoption qui entre en vigueur le 7 septembre 2021. Le plus petit pays d’Amérique centrale et premier État souverain à apporter une telle importance à ce cryptoactif ce qui signifie que dans la vie quotidienne, l’acceptation du Bitcoin par les commerçants (boulangers, marchés, etc.) sera obligatoire.

Tous les avantages du Bitcoin sont mis en avant ; pas de frais et des transactions instantanées, le pouvoir d’achat généré peut être un bénéfice sans précédent pour les utilisateurs. Le Salvador n’a jamais obtenu de monnaie stable au cours de son évolution. Le Bitcoin peut permettre au pays d’être réinjecté au sein d’une économie stable. Alors que les deux tiers des Salvadoriens ne détiennent pas de compte en banque ni de carte de crédit, mais la majorité des échanges se fait en liquide.

Le Bitcoin ne fait pas l’unanimité au sein de la population, les nombreux manifestants le prouvent. Selon les économistes, l’actif est capable de protéger le pays des chocs auxquels les monnaies traditionnelles peuvent être soumises. Cette initiative pourrait très bien donner des idées au reste du monde.

Pourquoi le prix des cryptomonnaies est en constant mouvement ?

La volatilité de l’actif existe en raison de la présence de l’offre et la demande. Les prix varient en fonction du marché comme tous les actifs. De plus, lorsque le Bitcoin prend de la valeur – nous avons dit plus haut que ce cryptoactif fait œuvre de référence au sein du Market Cap – cela signifie que les capitaux qui font partie du monde de la finance centralisée, se déversent vers cette finance décentralisée.

La régulation de la cryptomonnaie

La particularité de la cryptomonnaie réside dans le fait que les données sont traitées par des machines qui s’enclenchent les unes derrière les autres. Le fondement même réside dans l’absence de régulation, c’est l’ensemble des utilisateurs du système qui valident les transactions. Une banque centrale n’est pas garante de la monnaie, or celle-ci est utilisée parce que c’est une communauté. À partir du moment où des règles sont mises en place, une personne a la possibilité d’approuver ou non certaines actions.

D’un point de vue économique, les paradoxes, coquilles du monde de la cryptomonnaie, nous prouvent que nous sommes encore à l’aube d’une éventuelle révolution.

Les cryptomonnaies peuvent-elles devenir l’équivalent de l’or ?

L’or, qui fut notre monnaie durant des millénaires, n’est plus pour autant capable de nos jours de faire acte d’échange lors des transactions. La thésaurisation de l’actif qui prend énormément de valeur, est un atout pour sa pérennité. Les investisseurs institutionnels se dirigent de plus en plus vers la cryptomonnaie, c’est le principe de rareté qui apporte sa valeur que l’on compare à celle de l’or. C’est le même principe pour le Bitcoin par exemple qui ne peut être créé à l’infini.

Pourquoi y a-t-il autant de cryptomonnaies sur le marché ?

Les tutoriels sur internet permettent aux as de l’informatique de créer leur propre cryptomonnaie par le biais de token-ERC20, à la portée de tous. De nos jours, nous en comptons plus de 5 023, un chiffre en constante évolution.

Quel avenir pour la cryptomonnaie ?

Est-ce que Bitcoin ou la cryptomonnaie en général peut rester à l’état de mode ou pourrait-ce être tenable dans le temps ? C’est la question que se posent aujourd’hui les économistes, qui tendent à comparer le Bitcoin à l’or. L’or détient la valeur que l’on est prêt à lui donner, prenant pour exemple l’aluminium qui est un matériau rare, mais dont on consacre que peu d’importance. Il n’est pas si aisé d’expliquer pourquoi l’or est une valeur refuge, autre que le fait d’approuver que « tout le monde » y croit, c’est un matériau qui nous attire.

Pour le Bitcoin le point de vue est similaire, il détient la valeur que nous lui accordons tous et sa valeur est soutenue aujourd’hui par les achats. Il fut établi que les 20 000 dollars du fameux cours de 2017 avec sa progression de plus de 1800 %, ne seront plus dépassés, or le point de vue peut être rapidement changé si l’actif revient en force. Au sein de cette ère numérique, il n’est pas improbable qu’un actif décorrélé devienne une nouvelle valeur refuge, tout comme l’or décorrélé de l’économie est une valeur refuge.

Basé sur la même technologie que le cryptoactif, l’e-euro pourrait bientôt venir concurrencer le Bitcoin et les autres. La monnaie numérique de banque centrale serait vaillamment contrôlée et garantie par les banques centrales, tout en utilisant la blockchain, une technologie très intéressante. L’objectif étant de lier deux mondes en prenant la bonne technologie des cryptoactifs avec la sécurité de l’euro émis par les banques centrales.