Le marché des NFTs est-il mort ?

/
nft papillovirus
CRYPTOVIRU$ : Papillovirus de El Funky Diablo via OpenSea.io

Les jetons non fongibles (NFT) perdent en popularité. Les recherches Google d’œuvres numériques créées à l’aide de la blockchain ont récemment chuté. Le marché des crypto-monnaies s’est effondré rapidement depuis mai 2022. L’effondrement de Terra (LUNA) et du stablecoin TerraUSD (UST) a entraîné une forte chute de toutes les devises numériques, dont le roi des crypto-monnaies : Bitcoin (BTC).

Après une année 2021 exceptionnelle, dure retour à la réalité en 2022

Selon les données du cabinet NonFungible.com, le marché des NFT est en proie à une volatilité massive due à l’aversion au risque. Pour rappel, un NFT (“Non Fungible Token” ou jeton non fongible) est un titre numérique émis par une blockchain (principalement Ethereum) et lié à des actifs numériques (photos, vidéos, etc.). Chaque NFT est unique et ne peut pas être reproduit. Les NFT sont utilisés dans l’art, l’industrie du luxe ou les cartes à collectionner sportives.

Comme les crypto-monnaies dont les NFT dépendent en quelque sorte, on se retrouve avec une nouvelle classe d’actifs, une nouvelle machine, victime d’un mouvement de marché très traditionnel. Si on revient aux fondamentaux : inflation, revirements de politique monétaire, l’argent gratuit c’est fini, alors si on grossit cette particularité, qui veut investir dans le titre de propriété d’une image de singe déguisé ?

Cela se voit dans les chiffres : 2021 a été marquée par une explosion des ventes de ces actifs, avec 17,6 milliards de dollars de NFT dits “qualifiés” (correspondant à des transactions qualifiées ou vérifiées, selon NonFongible.com). Ces ventes ont fait s’enrichir de nombreux investisseurs devenant même la pension de retraite de certaines stars du rap, notamment Ice Cube et Snoop Dogg.

Mais depuis 2022, la tendance s’essoufle. Au cours de la semaine du 24 janvier, les ventes hebdomadaires de NFT étaient toujours à leur apogée d’environ 1 milliard de dollars. Mais le marché a connu des moments difficiles depuis lors, à l’exception d’un pic de 1,2 milliard de dollars en volume de transactions et de 412 000 ventes le 25 avril.

Le désintérêt des internautes se manifeste également dans les recherches Google. Comme le montre Google Trends, les recherches incluant le mot-clé NFT ont chuté de 75 % entre janvier 2022 et mai 2022. En termes de transactions, le volume mensuel du marché a culminé à 16,54 milliards de dollars en janvier. En mai, le volume mensuel des transactions était tombé à seulement 4 milliards de dollars.

Malgré tout les NFTs ont un avenir

Pourtant, le marché NFT est loin d’être mort. De nombreux objets de collection continuent d’apparaître sur des marchés comme OpenSea ou Magic Eden. On peut également citer Vision China Group, le plus grand fournisseur de photo et vidéo en Chine, qui a lancé une plateforme NFT. Même Spike Lee et The Visible Project, qui sortent une série de NFT dédiés aux films.

Malgré la crise du marché, les artistes mettent régulièrement en ligne de nouvelles œuvres. Dans le même temps, de nombreuses marques bien connues entrent dans le monde des jetons non fongibles. Récemment, eBay a lancé sa propre collection de NFT.

Timothy Stokely, fondateur de la plateforme Onlyfans, a également annoncé un nouveau marché pour les artistes et les influenceurs pour vendre des cartes à collectionner numériques. Globalement, il semble que les NFT artistiques soient plus touchés que les NFT utilitaires.

On constate une réelle baisse du marché du NFT qui est en partie une des conséquences de la crise des crypto-monnaies. Cependant, comme nous l’avons vu, le marché n’est pas mort. Beaucoup ont dénoncé les NFT, et certains ont parlé d’une mode qui passera bientôt. À l’heure actuelle, malgré les véritables revers des NFT, il est trop tôt pour parler d’un marché en voie de disparition.

Précédent

Une nouvelle roadmap pour la BNB Chain

Suivant

Solana chute de 10% suite à un nouveau bug

Derniers articles de Crypto