Quelle est la différence entre une carte Visa et MasterCard ?

cartes bancaires
Cartes bancaires : Visa, MasterCard, ... - ©AKuptsova, CC0 Creative Commons

L’ouverture d’un compte auprès d’un établissement bancaire permet généralement au titulaire du compte de choisir entre deux types de cartes bancaires pour effectuer des retraits auprès des distributeurs automatiques de billets (DAB) et faire des achats en magasin ou en ligne : Carte Visa et MasterCard. Les deux enseignes ont été fondées aux États-Unis et représentent les deux marques les plus influentes sur le marché. Ces cartes bancaires n’étant pas dépendantes des établissements bancaires, une banque peut choisir de proposer l’une, l’autre ou les deux types de cartes bancaires à ses clients.

En général, les tarifs alloués par les banques pour la possession de ses cartes sont à peu près les mêmes, qu’il s’agisse de la Visa ou de la MasterCard. À la différence des institutions bancaires, certaines banques en ligne peuvent proposer les mêmes cartes plus ou moins gratuitement aux souscripteurs. Si les coûts occasionnés par la possession de ces cartes sont relativement similaires, en quoi diffèrent-elles ?

Historique et particularités de la carte Visa

L’entreprise émettrice de la carte Visa porte actuellement le même nom que son produit. Créée en 1958 à Fresno aux États-Unis, la carte visa était un produit de la Bank of America appelée « Bankamericard » et mise en place par Dee Hock qui prit sa retraite en mai 1984. La carte bancaire fut alors utilisée dans tout l’État de la Californie et proposait aux titulaires un service de crédit. Durant l’année 1965, dans l’optique d’étendre la zone de commercialisation de son produit phare et afin de vulgariser son utilisation, la Bank of America essaie de s’arranger avec plusieurs établissements bancaires en dehors de la Californie pour trouver mettre en place un accord de licence. Dans un même temps, un groupement de banques dont la plupart sont situées dans l’Illinois et sur la côte Est des États-Unis se réunissent pour mettre en place une nouvelle carte bancaire issue de l’association des produits de ses institutions : la MasterCard.

L’existence de ces deux cartes bancaires a progressivement mis fin aux systèmes indépendants de cartes bancaires des banques locales et régionales de l’époque pour rejoindre soit la Bankamericard, soit la MasterCard. En 1970, alors que 1400 établissements bancaires proposaient l’une des deux cartes, Dee Ward Hock alors président du comité des banques, sollicite les banques licenciées à s’immiscer dans le programme de sa carte bancaire. Ensemble, ils vont créer la National Bankamericard Inc. Le paiement électronique est mis en place en 1973 avec des systèmes d’autorisation et de compensation.

Puis, en 1977, la carte prend le nouveau nom de « Visa » dans le but de vulgariser la carte bancaire à l’international tout en évitant de faire référence à une banque quelconque. En ce qui concerne Visa Europe, le groupement Carte Bleue a été créé en 1967 par le biais du partenariat entre différents établissements bancaires dont : C.I.C., la B.N.P., la Société Générale, le Crédit Lyonnais et le Crédit Agricole. L’association avec la Bank of America, concernant notamment la division « coûts », a conduit à la création de Visa en 1976.

La carte Visa fait son entrée en bourse le 18 Mars 2008 en tant que Visa Inc. à 43,5 dollars par action. Toujours en tête de liste sur le marché, La Visa détient actuellement 60,5 % des parts du marché.

Historique et particularités de la MasterCard

MasterCard est une entreprise fondée officiellement aux États-Unis en 1967 à Purchase dans le comté du Westchester, New York. La MasterCard a été initiée en 1966 par l’association de plusieurs établissements bancaires pour concurrencer le succès de la Bankamericard ou Visa. Parmi ces banques, on peut compter : United California Bank qui a été renommée First Interstate Bank avant de fusionner avec Wells Fargo, la Crocker National Bank qui fusionna également avec la Wells Fargo, la Wells Fargo elle-même et la Bank of California. Avec la Marine Midland Bank, elles créent l’interbank Card Association, puis s’associent à l’Eurocard en 1968. La coalition continue de grandir en 1969 avec l’entrée de la First National City Bank et sa « Everything Card ».

Par la suite, MasterCard conclut l’acquisition d’« Access card » en 1990 et signe une fusion avec Europay International en 2002. Et l’élargissement de son activité s’élargit avec l’acquisition d’une entreprise britannique spécialisée dans le paiement en ligne et la lutte contre la fraude : « DataCash ». La compagnie continue sur sa lancée en obtenant 92,4 % de « Vocalink » pour un montant de 920 millions de dollars en 2016 et vient d’annoncer en août 2019 son souhait d’acquérir des parts de l’activité de « Nets », une société scandinave, pour une somme s’élevant à 2,85 milliards d’euros.

L’entreprise MasterCard a fait son entrée en bourse en 2006 et a développé un projet d’authentification par selfie concernant les paiements en ligne. À la date du 15 février 2020, les principaux actionnaires de MasterCard sont : The Mastercard Foundation à 11,2 %, The Vanguard Group à 7,02 %, Hotchkis & Wiley Capital Management à 4,83 %, Fidelity Management Research à 4,02 %, SSgA Funds Management à 3,69 %, T.Rowe Price Associates -IM- à 3,02 %, BlackRock Fund Advisors à 2,31 %, Capital Research Management -XI- à 2,13 %, Capital Research Management -GI- à 1,78 % et Third Point à 1,50 %. Actuellement, la MasterCard détient 26,9 % des parts de marché. La carte se décline en plusieurs variantes incluant les cartes de crédit ou de débit (prepay, argent, gold, platinum, maestro, etc.). La Maestro est une carte de débit à autorisation systématique qui compte 300 millions de titulaires en Europe pour 695 millions dans le monde.

Quelles différences peut-on observer en comparant la Visa à la MasterCard ?

Ce n’est pas évident d’observer les différences entre les deux types de cartes bancaires, car les deux produits présentent des caractéristiques très similaires d’où la concurrence accrue entre les deux firmes. Pour cela, il faut procéder par étape :

Tarification

En ce qui concerne les tarifs de la carte Visa et de la MasterCard, ce sont les établissements bancaires qui fixent les prix et non la marque. Les banques ont ainsi le choix quant à la proposition d’une carte Visa, MasterCard ou des deux. Les frais liés à l’utilisation des deux cartes sont à peu près les mêmes pour les produits de gammes équivalents. Dans la majorité des cas, les coûts annuels alloués à l’une ou l’autre des deux types de cartes bancaires varient actuellement entre 40 € et 45 €. Les principales gammes de cartes bancaires des deux entreprises présentes sur le marché sont :

  • La carte à autorisation systématique : Visa Electron (visa) et Carte Maestro (MasterCard)
  • La carte classique : Visa Classic (visa) et Mastercard Standard (MasterCard)
  • La carte haut de gamme : Visa Premier (visa) et Gold Mastercard (MasterCard)
  • La carte prestige : Visa Infinite (visa) et World Elite Mastercard (MasterCard)

La plupart des cartes de gamme présentent des conditions de revenus nets mensuels ou d’épargne selon la variante. On peut observer des « conditions de dépenses » pour certaines gammes, impliquant un nombre d’opérations minimum par mois au risque d’une facturation supplémentaire le cas échéant.

Le positionnement

Si les deux concurrents sont présents dans presque tous les pays du monde, que ce soit auprès des commerçants ou des distributeurs automatiques, on peut tout de même observer quelques différences. En effet, la MasterCard est présente dans plus de pays que la Visa avec respectivement 210 pays pour la première et 200 pour la deuxième. D’un autre côté, la carte visa conserve des parts de marchés plus conséquents en termes de points d’acceptation avec 38 millions de points face aux 35,9 millions de points d’acceptation pour la MasterCard. La carte Visa émet environ 43,5 millions de cartes sur les 70 millions de cartes que possèdent les Français.

Les destinations des commissions

Pour l’une comme pour l’autre, une commission est perçue sur les transactions effectuées par les titulaires de cartes auprès des commerçants physiques ou en ligne. Ces sommes sont alors reversées à différents intervenants dont : l’établissement bancaire qui a proposé la carte, la banque de destination de la transaction et le réseau de distribution de la carte qui est en charge de la liaison des deux institutions financières.

Dans son ensemble, les deux types de cartes bancaires proposent des possibilités très similaires, mais dépendantes des établissements bancaires émetteurs. En France, il existe moins de banques en ligne proposant une MasterCard en comparaison avec celles qui proposent une carte Visa. Il est donc plus judicieux de bien choisir la banque à laquelle souscrire plutôt que d’opter pour une carte ou l’autre. Pour les personnes qui voyagent beaucoup, il est important de prendre connaissance à l’avance du type de carte la plus accessible dans plusieurs pays du monde ainsi que la banque la plus adaptée à une telle utilisation de sa carte bancaire.

Pour conclure, même si la carte visa garde une petite avance quant à son accessibilité et son réseau de par le monde, les deux cartes restent très similaires quant aux conditions d’utilisation, la tarification et les possibilités offertes (assurances, garanties, etc.)

risus. velit, sem, id Sed elit. facilisis