Des emprunts immobiliers plus facile à obtenir en 2023 grâce a la hausse du taux d’usure

//
credit immobilier / taux d'usure

Dans un entretien au Journal du dimanche, le gouverneur de la Banque de France a indiqué qu’à partir du 1er janvier 2023, le taux d’intérêt élevé servant de référence pour le calcul des taux d’intérêt des emprunts va augmenter. Selon lui, il devrait atteindre 3,6% ce qui facilite la distribution des crédits immobiliers par les banques.

En cette fin d`année, les banques ont du mal à proposer des taux attractifs pour l’accès au crédit immobilier, en raison d’un taux d’usure jugé trop bas. Cependant, ce seuil au-dessus duquel les banques n’ont plus le droit d’accorder un prêt devrait être relevé d’ici la fin décembre, ce qui pourrait débloquer des dossiers en attente. Actuellement, le taux d’usure pour un crédit sur 20 ans est fixé à 3,05 %. Cela signifie que, en ajoutant le taux nominal, le coût de l’assurance emprunteur et les divers frais, les banques ne peuvent pas prêter d’argent au-delà de ce seuil.

Une hausse estimée autour des 0.5%

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont continué d’augmenter ces derniers mois, atteignant environ 1,8 % selon la Banque de France. En conséquence, certains ménages qui avaient des projets immobiliers, mais un dossier financièrement un peu juste, ont vu leur projet être mis en attente.

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, n`a pas précisé de chiffre précis, mais les professionnels du secteur estiment que l’augmentation du taux d’usure sera un peu plus importante que la précédente, oscillant entre 0,5 et 0,55 %, selon Les Echos. Le taux d’usure atteindrait donc 3,6 %. Cette hausse devrait permettre aux banques de redémarrer l’octroi de crédits immobiliers à des ménages dont le dossier dépassait le taux d’usure du dernier trimestre 2022. Cependant, il faudra agir vite, car le taux d’usure évolue chaque trimestre, tandis que les taux nominaux de crédits continueront d’augmenter chaque mois.

Un bilan d’année favorable

Au milieu de novembre, les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont dépassé le seuil des 2 %. Selon Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com, ils pourraient atteindre les 3 % en 2023, comme il l’a indiqué à TF1 Info en novembre dernier. Cependant, malgré la hausse des taux, l’année 2022 a été positive en termes de crédit immobilier. Selon le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, “la production totale de crédits [immobiliers] restera historiquement haute en 2022” dans le “Journal du Dimanche”.

Précédent

De combien seras la hausse du SMIC au 1er janvier 2023 ?

Suivant

Découvrez trois cryptomonnaies sous-estimées pour 2023 : Rate That Crypto (RTC), Telcoin (TEL) et Bancor (BNT)

Derniers articles de Crédit