pret relai aide financiere ou gain pour les banques

Véritable aide ou piège pour les propriétaires ? Comment utiliser au mieux un prêt-relai ?

De plus en plus de particuliers se tournent vers des solutions comme le prêt-relais pour faciliter leur projet d’achat-revente. Ce type de crédit, bien que parfois controversé, reste une option viable pour certaines situations.

Un Prêt-relais : pour acheter avant d’avoir vendu

Le prêt-relais est un crédit accessible uniquement aux emprunteurs étant déjà propriétaires d’un bien immobilier. Il permet de financer l’achat d’une nouvelle résidence principale avant la vente de la précédente.

L’hypothèque consiste à accorder au prêteur le droit de saisir un bien immobilier en cas de défaut de remboursement, offrant ainsi une garantie supplémentaire pour récupérer le capital prêté. Pour bénéficier d’un prêt-relais, il est nécessaire d’être un résident fiscal français et de détenir un bien immobilier en France.

Les différents types de prêt-relais

Il existe deux types de prêt-relais :

  • Le prêt-relais simple : Il correspond à un pourcentage (généralement entre 50% et 80%) de la valeur estimée du bien immobilier à vendre. Le montant emprunté sera intégralement remboursé au moment de la vente du bien.
  • Le prêt-relais avec franchise totale : L’emprunteur ne paie ni capital ni intérêts pendant une période déterminée (habituellement de 12 à 24 mois). Les intérêts sont alors capitalisés et remboursés en totalité lors de la vente du bien.

À chaque situation et profil ses avantages ou inconvénients

Le prêt-relais présente plusieurs avantages :

  • La flexibilité : Il permet aux emprunteurs de ne pas avoir à attendre la vente de leur bien actuel pour acquérir un nouveau logement, offrant ainsi plus de souplesse pour réaliser leur projet immobilier.
  • La durée limitée : Ce type de crédit est généralement accordé sur une courte période (12 à 24 mois), ce qui peut rassurer les emprunteurs quant au risque d’endettement.
  • L’évitement du « solde restant dû » : En cas de vente du premier bien à un prix inférieur à celui anticipé, le prêt-relais permet de couvrir la différence afin d’éviter un solde restant dû auprès du prêteur.

Les inconvénients du prêt-relais

Si le prêt-relais présente des atouts indéniables, il comporte également des points négatifs :

  • Le coût : Les taux d’emprunt pour les prêts-relais ont fortement augmenté ces dernières années. Le coût de ce type de crédit a ainsi presque doublé, rendant l’opération plus onéreuse pour les emprunteurs.
  • La pression sur la vente : L’obtention d’un prêt-relais peut mettre une pression supplémentaire sur la vente du bien, obligeant parfois les propriétaires à accepter des offres moins avantageuses pour éviter le défaut de remboursement.
  • Les conditions d’octroi : Les banques sont devenues plus exigeantes dans l’octroi des prêts-relais, privilégiant les emprunteurs ayant déjà un compromis de vente en cours.

Comment sécuriser son investissement avec un prêt-relais ?

Pour éviter les écueils liés au prêt-relais, voici quelques précautions à prendre :

  1. Comparer les offres : Il est important de solliciter plusieurs organismes prêteurs, notamment chez les banques en ligne, afin d’obtenir les meilleures conditions possibles (taux, durée, garanties…).
  2. Faire appel à un courtier immobilier : Ce professionnel pourra vous accompagner dans la recherche du meilleur prêt-relais et négocier pour vous les conditions auprès des banques.
  3. Estimer correctement son bien : Une estimation réaliste de la valeur de votre bien facilitera la vente et limitera les risques liés à un solde restant dû.
  4. Anticiper la vente : Mettez en place un plan de communication efficace pour vendre votre bien rapidement et au meilleur prix possible.
  5. Privilégier la vente avant l’achat : Si le contexte du marché immobilier est incertain, il peut être préférable de procéder à la vente de son bien avant de se lancer dans un prêt-relais.

Le prêt-relais peut s’avérer être une solution intéressante pour faciliter la transition entre deux biens immobiliers. Toutefois, il convient de prendre en compte ses inconvénients et de mettre en place des stratégies adaptées pour minimiser les risques et sécuriser son investissement.

Newsletter

Bonjour à tous, je suis Hugo, rédacteur pour Surf Finance depuis 2021. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse de près au domaine des cryptomonnaies et de la finance.

Retrouvez mes articles à propos des dernières actualités financières, des tendances boursières, des opportunités d'investissement, des cryptomonnaies, et bien d'autres sujets qui touchent à votre portefeuille.

Comprendre le monde de la finance peut parfois être difficile, mais je me ferais un plaisir de simplifier tout ce petit monde dans mes articles.

J'espère que vous trouverez sur Surf Finance toutes les réponses à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou des commentaires, nous serons ravis de vous aider.

Merci de votre visite et à bientôt sur Surf Finance !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Sera-t-il toujours possible de faire construire sa maison dans quelques années ?

Suivant

Investir dans le whisky : une diversification intéressante pour les amateurs de spiritueux

Derniers articles de Crédit