banque argent

Au tour du Crédit Agricole et de la Société Générale d’annoncer leurs résultats

/

Cette semaine les banques françaises s’illustrent par l’annonce de leurs résultats. Si la BNP Paribas a annoncé des résultats records sur la même lancée que l’année dernière, les résultats en baisse sur un an du Crédit Agricole et de la Société Générale sont plus mitigés.

Crédit Agricole : des résultats en baisse mais qui confirment les objectifs

Un résultat en baisse qui ravirait de nombreuses autres banques. Le Crédit Agricole (CASA) a annoncé jeudi que le résultat net part du groupe reculait de 7% à 5,4 milliards d’euros.

Mais c’est un chiffre bien au-dessus du consensus et la deuxième meilleure performance de l’histoire de CASA. Aux yeux des dirigeants du groupe bancaire, il s’agirait même d’un record, tant les résultats 2021 ont eu un impact positif extraordinaire qui ne saurait se répéter d’une année sur l’autre.

« Avec ces résultats-là, nous confirmons tous nos objectifs pour 2025 et nous sommes (…) confiants de la capacité de notre groupe à délivrer cette performance dans l’utilité à l’économie », a déclaré Philippe Brassac, directeur général de Crédit agricole SA, lors d’une conférence de presse.

Pour l’ensemble du groupe (39 caisses régionales de CASA et Crédit Agricole), le résultat net part a baissé de 10,5 % en un an, mais a dépassé les 8 milliards d’euros.

« Tous les objectifs de rentabilité prévus pour 2022 ont été dépassés », s’est félicité le groupe dans un communiqué, soulignant son retour sur fonds propres tangibles (« ROTE ») de 12,6%.

Crédit Agricole SA, deuxième banque française par capitalisation boursière, a publié jeudi des résultats du quatrième trimestre supérieurs aux attentes du marché. Ses revenus ont augmenté de 2,7 % au cours de la période octobre-décembre, tandis que les dépenses d’exploitation axées sur le marché ont chuté de 4,3 %.

Le groupe Crédit Agricole coté en bourse a déclaré que son bénéfice net avait augmenté de 9% à 1,56 milliard d’euros au cours du dernier trimestre, contre une estimation moyenne des analystes de 1,14 milliard d’euros, selon les données de Refinitiv.

Comme ses concurrents français BNP Paribas et Société Générale, Crédit Agricole SA (CASA) a bénéficié du dynamisme de ses activités taux, change et matières premières, avec un chiffre d’affaires en hausse de 23 %. Ce dernier a augmenté de près de 45 % chez BNP Paribas et de près de 56 % chez Société Générale. Au total, les revenus de la banque de financement et d’investissement progressent de 14,8 %.

Des crises qui plombent la Société Générale

Chiffre d’affaires record, mais bénéfices plombés par les événements en Russie. Les résultats de Société Générale mercredi illustrent le caractère atypique de l’année 2022, marqué par des crises mais avec une activité économique soutenue.

Les revenus de la banque française ont augmenté de 8,8% l’an dernier pour atteindre un record de 28,1 milliards d’euros. Dans le même temps, le résultat net part du groupe a été divisé par près des deux tiers, atteignant 2 milliards.

Cela comprend la charge de 3,3 milliards d’euros suite à la vente au printemps de sa filiale russe Rosbank. Sans cet épisode, le groupe aurait pu répéter sa performance de 2021 avec un bénéfice net record de 5,6 milliards d’euros, a déclaré le groupe dans un communiqué.

Mais de manière rassurante, le bénéfice net déclaré pour 2022 a dépassé les prévisions du consensus des analystes compilées par Factset, qui devaient être légèrement inférieures à 1,5 milliard d’euros.

Une année dynamique pour SG

L’activité de Société Générale est restée dynamique en 2022 avec des comptes en hausse. Le produit net bancaire (PNB) – l’équivalent du chiffre d’affaires d’une banque – a augmenté de 8,8% en un an à 28,06 milliards d’euros.

La Banque de financement et d’investissement tire les revenus de Société Générale. Ses revenus ont augmenté de 14,3% à 10,08 milliards d’euros en raison de la forte volatilité des marchés actions et obligataires.

La banque de détail en France réalise également une belle performance avec un PNB en hausse de 4,1% à 8,84 milliards d’euros. Depuis le 1er janvier, le groupe a fusionné ses deux réseaux de banque de détail, Société Générale et Crédit Nord.

Société Générale peut également compter sur sa banque en ligne, Boursorama, qui a également connu une croissance annuelle record du nombre de clients (+1,4 million) pour atteindre une base totale de 4,7 millions.

Pour 2023, la banque se montre plus prudente, voyant cette année comme une « année de transition ». Elle s’attend à une baisse de ses revenus en raison « des spécificités du fonctionnement du marché français, et en particulier la production de crédit reste contrainte par des taux d’attrition cohérents avec 2022 et la poursuite de la hausse des taux d’épargne réglementés ».

À la Bourse de Paris, les actions de la Société Générale ont légèrement augmenté de 0,2% après avoir augmenté de 2,6% lors des premiers échanges.

Newsletter

Bonjour à tous, je suis Hugo, rédacteur pour Surf Finance depuis 2021. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse de près au domaine des cryptomonnaies et de la finance.

Retrouvez mes articles à propos des dernières actualités financières, des tendances boursières, des opportunités d'investissement, des cryptomonnaies, et bien d'autres sujets qui touchent à votre portefeuille.

Comprendre le monde de la finance peut parfois être difficile, mais je me ferais un plaisir de simplifier tout ce petit monde dans mes articles.

J'espère que vous trouverez sur Surf Finance toutes les réponses à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou des commentaires, nous serons ravis de vous aider.

Merci de votre visite et à bientôt sur Surf Finance !

Précédent

SuperBowl 2023 : ce sera sans publicité crypto !

Suivant

La nouvelle mode crypto en 2023 : les centres de désintox pour les traders accrocs

Derniers articles de Banques