Immobilier : Masteos lève 40 millions d’euros pour faciliter l’investissement locatif

//
masteos immobilier locatif

Née en 2019, cette proptech permet d’investir dans l’immobilier avec un accompagnement de A à Z. Elle a levé 40 millions d’euros (dont 10 millions non dilutifs) auprès de DST Global, Daphni et leurs salariés.

Les startups surfent sur le succès de l’investissement locatif

De plus en plus de Français s’intéressent à l’investissement locatif. La crise sanitaire, les petites retraites et l’inflation ont contribué à un besoin général de sécurité financière. L’épargne et le patrimoine sont devenus le meilleur moyen pour les ménages de subvenir à leurs besoins et à s’assurer une retraite paisible.

Loin d’être réservé aux plus aisés, l’investissement locatif est accessible à tous grâce à des dispositifs tels que la Loi Pinel. Le marché immobilier est perçu par les Français comme le moyen idéal pour se construire une épargne solide et assurer l’avenir de ses enfants.

L’investissement locatif est le seul placement permettant de se constituer un patrimoine financé à crédit et dont la majeure partie est réglée par le locataire. Le solde à régler par les propriétaires bénéficie par ailleurs d’une réduction d’impôt.

L’immobilier n’est cependant pas la seule façon de se créer une épargne. Des conseillers en gestion de patrimoine, présents notamment sur ce site internet, permettent aux propriétaires d’obtenir un accompagnement personnalisé et d’opter pour les meilleurs investissements.

Cet engouement pour le locatif, les startups comme Masteos l’ont bien compris. Elles ne sont donc pas soumis à une grande anxiété lorsqu’il s’agit de lever des fonds considérables pour déployer leur activité.

Lever des fonds pour s’ouvrir à l’étranger

Quelques mois après avoir levé pour la première fois 15 M€ (dont 5 M non dilutifs), Masteos a de nouveau levé 40 M d’euros, dont un quart non dilutif, auprès de ses investisseurs historiques Daphni et DST Global. Le fonds de Yuri Milner a déjà investi dans plusieurs start-up françaises, comme l’assurance maladie Alan ou la nouvelle banque pour PME Qonto.

“Nous voulons profiter de l’environnement technologique favorable pour accélérer le développement au plus vite”, a expliqué Thierry Wignard, co-fondateur de la startup, qui a bouclé un tour de financement partiel début 2022, avant que les financements ne ralentissent. L’entrepreneur souhaite alors ajouter une centaine de salariés, soit 10% du total levé directement au capital.

Cette enveloppe permettra à proptech, lancée il y a 3 ans, de permettre aux particuliers de réaliser des investissements locatifs à distance, accélérant son développement technologique et poursuivant son expansion en France et en Europe.

La Prop Tech souhaite poursuivre la digitalisation de l’ensemble du processus d’investissement locatif sur son application. Par conséquent, avec cette nouvelle campagne de financement, Masteos entend améliorer sa solution, la rendre plus fluide et transparente à chaque étape du projet.
D’ici à 2023, l’entreprise veut élargir ses opérations aux 50 plus grandes villes de France, mais également s’étendre au Royaume-Uni et Allemagne à partir de fin 2022, avec des ouvertures en Italie, aux Pays-Bas et au Portugal.

Pour l’aider, elle prévoit d’embaucher 300 personnes cette année et 500 autres en 2023. Aujourd’hui, la startup compte 370 salariés dont 60 freelances. Masteos affirme avoir exécuté plus de 900 projets sur trois ans, 150 par mois.

Sélection de biens, visites virtuelles, modélisation de la performance financière, devis d’achat, rénovations, mobilier, locations… Masteaos a développé une application pour accompagner les particuliers à chaque étape de leur investissement locatif.

Les Proptechs veulent rajeunir l’immobilier

La startup, fondée en 2019, se positionne comme un guichet unique visant à rationaliser les opérations. “Notre objectif est de permettre aux Français et aux Européens de réaliser des investissements locatifs depuis leur smartphone : accéder aux biens en 3D, suivre les chantiers et la gestion des locataires, ou remplir tous les documents nécessaires en quelques clics sur l’application”, indique Thierry Vignal, le président et co-fondateur de Masteos.

Masteos a expliqué avoir développé des métriques et des modèles statistiques rigoureux pour évaluer la qualité des biens proposés aux particuliers et le retour sur investissement locatif. La Prop Tech réduit la difficulté de trouver des propriétés et la durée des opérations, facilitant la gestion des chantiers.
Alors que la PropTech suscite l’engouement du public, Masteos s’impose comme un acteur incontournable de l’investissement locatif.

Ce succès confirme l’intérêt de l’investisseur pour le secret de la start-up : une solution d’investissement simple, basée sur la technologie et permettant de surmonter les principales barrières à l’investissement locatif. Cela est principalement dû à la durée de l’opération, à la difficulté de trouver des biens intéressants ou à la complexité de la gestion d’un site internet.

Outre la simplicité pour les utilisateurs, la qualité des biens sélectionnés pour les investisseurs joue également un rôle important, grâce à l’utilisation prudente de métriques générées en interne pour juger de la qualité des biens proposés aux particuliers.

L’immobilier est l’un des secteurs les plus dynamiques de l’économie pour les startups en ce moment, visant à digitaliser et moderniser une industrie considérée comme en retard.

Selon un recensement réalisé par le courtier d’assurances Unissu, PropTech compte aujourd’hui plus de 6 000 start-ups à travers le monde dans des domaines allant des transactions immobilières, de la gestion, de la construction et même des sujets liés à la ville intelligente.

Précédent

Lacoste se lance dans les NFTs

Suivant

Crypto : un nouveau krach fait craindre le pire

Derniers articles de Immobilier