homme heureux d'avoir une bonne idée

Finalement, et si c’était le meilleur moment pour investir ?

/

Le marché du logement neuf traverse une période difficile, avec une baisse importante des réservations, des annulations croissantes et un stock d’invendus conséquent. Certains acheteurs rencontrent des problèmes de financement et les promoteurs immobiliers cherchent des solutions pour relancer le secteur. Serait-ce le meilleur moment pour investir ?

Baisse des réservations, augmentation des annulations

La tendance à la baisse sur le marché du logement neuf se poursuit depuis plusieurs mois. Par rapport à la même période en 2022, les réservations ont diminué d’environ 40% au troisième trimestre de cette année. Selon des chiffres du Ministère de la Transition écologique, le marché immobilier neuf s’effondre avec une chute de près de 35% de logements neufs vendus sur un an.

Cette inflation entrave la fluidité du marché immobilier neuf, notamment parce que les acheteurs ont du mal à trouver un financement pour leurs projets en raison de la montée des taux d’intérêt et des exigences accrues des banques, l’apport personnel moyen qui explose. Un certain nombre d’acheteurs choisissent d’abandonner leur projet faute de pouvoir accéder à un financement.

Actuellement, les promoteurs ont un stock de 131 414 biens invendus. Au troisième trimestre, 24,5% des réservations ont été annulées et les professionnels assistent à une baisse du nombre de réservations dans tout le pays par rapport à la même période en 2022. Sur un an, la baisse atteint 46% dans les grandes métropoles classées en zone B1 et dans les départements d’outre-mer.

Les solutions pour les acheteurs face aux problèmes de financement

Pour aider les acheteurs à trouver un financement malgré les taux d’intérêt élevés et les conditions bancaires plus strictes, ils peuvent :

  • Comparer les taux d’emprunt gratuitement en 5 minutes à partir de 0,80%* (*Taux Annuel Effectif Global fixe minimum pour un prêt de 13 000 € sur 12 mois, hors assurance. Mensualités de 1089,15 €, coût total de 13 069,80 €).
  • Opter pour un rachat ou regroupement de crédit, qui permet de réduire jusqu’à 60% des mensualités* (*La réduction du montant des mensualités entraîne un allongement de la durée de remboursement et une augmentation du coût total d’un ou plusieurs crédits compris dans la consolidation).
  • Rechercher les meilleures assurances de prêt avec des économies pouvant aller jusqu’à 70% grâce à meilleurtaux.

L’État veut accompagner les promoteurs immobiliers

Face à cette grave crise touchant le marché immobilier neuf, l’État a pris l’initiative de soutenir les promoteurs immobiliers. La Fédération des Promoteurs Immobiliers constate une baisse de 30,8% des ventes dans le secteur au premier semestre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, avec 46 448 logements vendus.

Depuis le début de l’année, les banques ont arrêté d’accorder des crédits pour des achats dans des développements neufs : plus de la moitié des réservations ont été annulées en raison de refus de prêt explique Franck Vignaud, directeur du Laboratoire de l’Immobilier.

« Il est vrai qu’il peut parfois y avoir de longs délais entre la réservation et l’acte notarié : ils varient souvent de six à neuf mois pendant lesquels les taux d’intérêt peuvent augmenter considérablement et compromettre les plans de financement« , ajoute Ludovic Huzieux, co-fondateur d’Artemis Courtage.

Comment va évoluer le marché dans les prochains mois ?

Malgré les difficultés actuelles, les professionnels du marché immobilier neuf espèrent que les mesures prises par le gouvernement et les solutions proposées aux acheteurs permettront de relancer le secteur.

Les taux d’intérêt devront cependant se stabiliser et les conditions d’octroi de crédit s’assouplir pour faciliter l’accès au financement et favoriser la reprise des réservations. L’occasion pour les investisseurs de de réaliser de bonnes affaires ? Comme le veut le célèbre adage, « c’est en temps de crise que se construisent les fortunes« .

Newsletter

Après avoir suivi des études pour rejoindre le monde de la finance, j'ai finalement tout abandonné pour monter mon entreprise. J'ai vendu mon entreprise en 2016. Désormais je prends beaucoup de plaisir à accompagner les nouveaux entrants sur les marchés financiers tout en rédigeant quotidiennement sur surf-finance.com.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Cette entreprise, qui gérait 27 milliards d’euros d’actifs, vient d’annoncer sa faillite !

Suivant

Vuitton Champs-Elysées : chiffre d’affaires record de 150 millions d’€ en 2009 !

Derniers articles de Immobilier