Immobilier Portugal : l’achat de biens immo par les étrangers a doublé en 10 ans

/
immobilier Portugal
L'achat de biens immobiliers au Portugal par les étrangers a doublé en 10 ans (ici Porto) - ©Nick Karvounis, CC0 Creative Commons

Le marché immobilier au Portugal se porte plutôt bien. Pourtant, ce sont les acheteurs étrangers qui sont les plus intéressés par l’achat immobilier dans ce pays. Ce fait a été publié par le rapport « Living Destination » mis en public par la société JJL. Les Français sont spécialement connus pour contribuer davantage à l’acquisition de l’immobilier au Portugal.

Les étrangers sont intéressés

Selon le rapport « Living Destination » qui a été publié par l’enseigne JJL, le logement au Portugal intéresse de plus en plus les étrangers. D’après les données, 11% des immobiliers mis en vente sont achetés par les étrangers contre 89% des biens en vente par des natifs du Portugal. Ce pourcentage est le double qu’en 2012 où les acheteurs étrangers n’étaient que 4,8%.

De prix élevés de biens immobiliers

Une différence de pourcentage existe sur différentes régions. En prenant par exemple en Algarve qui se trouve au sud du pays, les acheteurs étrangers représentent l’un tiers. Dans le même contexte, sachez que le parc de logement portugais n’a pas connu une évolution. Ce phénomène est sans doute dû à l’augmentation des prix de l’immobilier. Une élévation de 25% a été discernée dans le pays.

De cette manière, il est difficile aux Portugais d’acheter un bien immobilier, surtout  dans le centre des grandes villes. De plus, les pouvoirs d’achat des particuliers ont diminué. Avec le coût de l’immobilier qui ne cesse de monter, les acheteurs ont tendance à s’éloigner de la grande ville. À savoir que les villes de Porto et Lisbonne proposent des logements aux prix attractifs.

Une différence pour chaque ville et région

En  fin septembre, d’après le Jornal de Negocios, ce sont les Français qui sont les premiers investisseurs de l’immobilier portugais. Ceux-ci représentent les 18%. Après les Français, il y a les Britanniques avec un pourcentage de 17%. Les Brésiliens se trouvent en 3e place des acheteurs de l’immobilier portugais.

Une variation des chiffres est discernée pour chaque ville et région. En prenant par exemple Lisbonne, les acheteurs français ne sont que 8% alors que les Chinois sont à 18%. Par contre, à Porto, les premiers sont 24%.

Source Courrierinternational

Précédent

Adobe et Rarible s’associent pour améliorer l’attribution de contenu NFT

Suivant

Réduire le coût de son crédit ? Faites appel à la délégation d’assurance

Derniers articles de Immobilier