SG sera le nouveau nom de la Société Générale à partir de 2023

//
société générale

Dans le cadre de la fusion de ses deux réseaux d’agences (Société Générale et Crédit Nord), le groupe bancaire a décidé d’unifier le nouveau réseau sous une marque unique « SG » à partir de 2023, déclinée selon les régions ou avec le Crédit les marques du Groupe du Nord sont associées. Au total, dix marques sécurisent le maillage du territoire, avec un logo et une identité visuelle commune. La fusion du réseau devrait être opérationnelle au 1er janvier 2023.

Fusion de deux géants bancaires

Le géant bancaire Société Générale a dévoilé mardi une nouvelle marque pour son réseau de banque de détail, qui s’appellera “SG” à partir de 2023 une fois la fusion avec le Crédit du Nord effective.

Officiellement annoncé dès ce matin : d’ici 2023, la Société Générale s’appellera très sobrement : SG. Comme le Crédit Lyonnais l’a fait avec LCL il y a 17 ans, SG sera le nom officiel du groupe bancaire et de son réseau de banque de détail. Ce changement interviendra dans le futur après la constitution officielle du groupe avec le Crédit du Nord. Le logo de la banque sera également changé en “un carré ouvert”.

Il s’agit d’une étape importante dans le processus de rapprochement des deux réseaux d’agences du groupe bancaire, Société Générale d’une part, Crédit du Nord et ses enseignes régionales d’autre part. Sans surprise, Société Générale a donc décidé d’unifier les deux réseaux sous une même marque nationale à partir de 2023 jusqu’à la réalisation de la fusion juridique.

Toutefois, cette nouvelle marque « SG » sera associée à 10 marques régionales, « représentatives de la proximité », reprenant notamment les noms de banques régionales à forte implantation locale, à savoir SG Crédit du Nord (Lille), SG Laydernier (Annecy), SG Auvergne Rhône Alpes (Lyon), SG SMC (Marseille), SG Courtois (Toulouse) et SG Tarneaud (Limoges).

“Nous avançons dans cette fusion conformément au calendrier prévu et dans le respect de l’ensemble des engagements que nous avons pris vis-à-vis de nos clients et de nos collaborateurs”, a affirmé Sébastien Proto, directeur général adjoint, cité dans le communiqué.

Une fusion sans départ contraint ?

Comme souvent, il y a un revers de la médaille. La fusion de Société Générale et du Réseau Crédit Nord devrait avoir lieu le 1er janvier 2023, et supprimera 3 700 emplois d’ici 2025. Cependant les dirigeants promettent qu’aucun départ ne sera forcé.

Le nouveau maillage régional passera également à 1 450 agences (2 100 fin 2020), avec pas moins de 100 millions d’euros sur 3 ans pour former et accompagner les salariés dont les métiers seront cette fois consolidés.

La banque doit également nommer des responsables de ces dix groupes régionaux, en veillant à assurer un équilibre entre les deux équipes des réseaux.

Parallèlement à ce projet, Société Générale met en œuvre sa stratégie de croissance dans la banque de détail et les services financiers, avec l’acquisition de LeasePlan, leader mondial de la location longue durée automobile, et l’acquisition partielle de l’activité clientèle de détail d’ING France par Boursorama, au travers d’un contrat de référence.

En revanche, avec l’annonce de la cession de sa filiale russe Rosbank à un groupe russe, le groupe a été contraint de revoir ses ambitions de banque de détail à l’international. Une opération qui devrait se traduire par une perte comptable d’environ 3 milliards d’euros.

Cependant, il a toujours deux fortes présences en République tchèque et en Roumanie. C’est pourquoi la réussite du projet de fusion des réseaux est d’autant plus stratégique pour le groupe.

Au passage, le logo rouge et noir historique a également évolué vers un carré ouvert “symbole d’équilibre et de symétrie entre les marques nationales et régionales”, toujours aux couleurs de Société Générale, la nouvelle identité visuelle de l’ensemble du groupe. Fini donc pour l’étoile et le bleu du Crédit du Nord.

Le nouveau logo se veut aussi plus moderne, et certainement plein de promesses d’une nouvelle réorganisation plus décentralisée de la banque de détail. Notez que les logos liés à la marque sont désormais promus dans le secteur bancaire.

Précédent

Le prix du Bitcoin et Ethereum en dents de scie : que peut-on espérer pour la suite ?

Suivant

L’UST de Terra devient le 3ème plus gros stablecoin

Derniers articles de Banques