homme a des difficultes financiers combien rachat credit

Difficultés financières : peut-on faire un troisième rachat de crédit ?

Dans certaines situations, il est nécessaire de regrouper ses dettes pour obtenir une meilleure maîtrise de ses finances. Pour répondre à cette question, nous étudierons les conditions dans lesquelles un troisième rachat de crédit peut être réalisé.

Avant d’entamer des démarches auprès de votre banque, faire une simulation en ligne vous permettra de faire le point sur votre situation financière actuelle :

Refinancez, regroupez vos dettes avec le rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération qui permet à un emprunteur de restructurer et de refinancer ses dettes en les regroupant au sein d’un seul prêt bancaire avec des mensualités adaptées à sa situation financière. Cette solution donne la possibilité d’avoir un meilleur contrôle sur ses remboursements et d’alléger le poids des dettes.

  • Une seule mensualité : l’emprunteur paie une unique échéance à la place de plusieurs
  • Baisse des mensualités : grâce au rallongement de la durée du prêt et à la renégociation du taux
  • La simplification de la gestion : le rachat de crédit offre un meilleur suivi de son budget.
  • Coût total plus élevé : la restructuration conduit souvent à augmenter le montant des intérêts à payer
  • Augmentation de la durée du prêt : cela peut paraître contraignant pour certains emprunteurs
  • Frais supplémentaires : frais de dossier, d’assurance et de remboursement anticipé peuvent être imposés
homme boit de l'alcool pour se soulager

Les conditions pour un troisième rachat de crédit

En principe, obtenir un troisième rachat de crédit n’est pas impossible, mais il est soumis à certaines conditions. Chaque opération bancaire doit être analysée et approuvée en fonction des critères d’éligibilité propre à chaque débiteur.

Avant d’entamer des démarches auprès de votre banque, faire une simulation en ligne vous permettra de faire le point sur votre situation financière actuelle :

La demande auprès d’une banque ou d’un établissement spécialisé

Pour solliciter un troisième rachat de crédit, l’emprunteur devra s’adresser soit à une banque, soit à un établissement spécialisé dans les rachats de crédit. Il sera alors nécessaire de faire part de sa situation financière, ses dettes et revenus actuels, ainsi que ses besoins pour pallier cette nouvelle restructuration de dette.

L’étude de la capacité de remboursement

Avant d’accorder un nouveau rachat de crédit, l’organisme prêteur étudiera la capacité de remboursement de l’emprunteur. Pour ce faire, il prendra en compte les éléments suivants :

  • Les revenus fixes de l’emprunteur et de son conjoint (salaires, pensions, loyers perçus…)
  • Les charges fixes liées au prêt (mensualité du crédit, assurances, charges locatives…)
  • Le reste à vivre, c’est-à-dire la somme disponible pour assumer les dépenses courantes.

Ces éléments permettront à l’organisme prêteur d’évaluer si un troisième rachat de crédit est envisageable et dans quelle mesure il peut alléger les mensualités pour l’emprunteur tout en garantissant le remboursement des sommes dues.

Avant d’entamer des démarches auprès de votre banque, faire une simulation en ligne vous permettra de faire le point sur votre situation financière actuelle :

L’avis favorable ou défavorable du créancier

Après étude de la demande de l’emprunteur, l’organisme prêteur donnera son avis favorable ou défavorable pour le troisième rachat de crédit. En cas de refus, il sera possible de se tourner vers d’autres organismes partenaires ou de solliciter un courtier en rachat de crédit qui aura une vision détaillée des différentes offres disponibles sur le marché, leurs conditions et leur taux.

Troisième rachat de crédit refusé, que faire ?

Si la banque ou l’établissement spécialisé refuse la demande rachat de crédit, il existe d’autres solutions à prendre en compte pour améliorer sa situation financière :

La renégociation de prêt

Dans certains cas, négocier avec son organisme prêteur actuel peut être une alternative viable. Renégocier les conditions de son prêt (durée, taux d’intérêt) peut permettre de réduire la mensualité tout en évitant une nouvelle restructuration.

Avant d’entamer des démarches auprès de votre banque, faire une simulation en ligne vous permettra de faire le point sur votre situation financière actuelle :

La consolidation des dettes

Pour ceux qui ont plusieurs crédits à la consommation et/ou immobilier, il est possible d’étudier l’option de consolidation des dettes. Cette solution consiste à regrouper l’ensemble des prêts au sein d’un unique crédit à un taux fixe plus avantageux que les taux variables actuels.

Le dépôt d’un dossier auprès de la Commission de surendettement

Devant une situation financière extrêmement tendue, il peut être nécessaire de déposer un dossier auprès de la Commission de surendettement. Celle-ci sera chargée d’établir un plan de redressement pour réduire les dettes et réorganiser les finances personnelles du débiteur. Toutefois, cette mesure intervient généralement en dernier recours et demande un niveau d’endettement très élevé justifiant une action rapide et immédiate.

Avant d’entamer des démarches auprès de votre banque, faire une simulation en ligne vous permettra de faire le point sur votre situation financière actuelle :

Ainsi, obtenir un troisième rachat de crédit peut s’avérer difficile, mais pas impossible. Il convient cependant d’étudier attentivement sa situation financière afin d’opter pour les solutions les plus adaptées et efficaces pour réguler le remboursement de ses dettes.

Après avoir suivi des études pour rejoindre le monde de la finance, j'ai finalement tout abandonné pour monter mon entreprise. J'ai vendu mon entreprise en 2016. Désormais je prends beaucoup de plaisir à accompagner les nouveaux entrants sur les marchés financiers tout en rédigeant quotidiennement sur surf-finance.com.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Construire son patrimoine immobilier SANS crédit : mode d’emploi !

Suivant

Combien aurez-vous épargné en 2030 en mettant 20 euros de côté par semaine ?

Derniers articles de Crédit