anticipation funeraille assurance deces obseque

Assurances obsèques : est-ce obligatoire en France ?

Même si le sujet de la mort n’est pas simple à aborder de son vivant, de plus en plus de Français veulent anticiper le financement et l’organisation de leurs obsèques à la fois pour soulager leur famille, mais aussi pour avoir une certaine tranquillité d’esprit. De nombreuses personnes choisissent de se tourner vers une assurance obsèques pour s’assurer que leurs volontés seront respectées et que leur famille n’aura pas à assumer les frais liés à cette cérémonie d’adieu.

Une assurance obsèques pour anticiper le financement de vos adieux

L’assurance obsèques est une forme de prévoyance qui permet de garantir le financement des obsèques en cas de décès. Elle se matérialise par la souscription d’un contrat auprès d’un assureur, qui s’engage à verser un capital au bénéficiaire (souvent les proches) afin de couvrir tout ou partie des frais liés à l’événement.

L’assurance pour anticiper ses obsèques se distingue des autres contrats de prévoyance par son objet spécifique : il ne vise à indemniser que le coût des funérailles et non les éventuelles pertes de revenus ou autres dépenses subies par les survivants.

Diverses prestations optionnelles

En plus du volet financier, certaines assurances obsèques peuvent également offrir des prestations d’accompagnement et de soutien. Les services proposés sont généralement assez variés :

  • conseils et informations sur les démarches administratives,
  • assistance psychologique,
  • facilitation des contacts avec les différents professionnels du funéraire,
  • mise à disposition d’une plateforme en ligne pour centraliser les hommages, etc.
femme qui assiste enterrement de son mari
Assurances obsèques : est-ce obligatoire en France ?

L’assurance obsèques : entre tranquillité d’esprit et gain financier

En souscrivant à une assurance obsèques, vous pouvez prévoir le coût de votre cérémonie d’adieu sans impacter les finances de vos proches. Cela peut s’avérer très utile dans certaines situations, par exemple si vous craignez que votre épargne personnelle ne suffise pas ou que la famille ne dispose pas des moyens financiers pour faire face au coût des funérailles.

  • Soulager ses proches : Avec un contrat d’assurance obsèques, l’indemnisation est versée directement au bénéficiaire (ou aux entreprises du secteur funéraire) qui se charge d’exécuter les différentes prestations. Cette formule permet aux familles de ne pas avoir à gérer les aspects logistiques et financiers des obsèques, ce qui leur laisse un peu plus d’espace pour vivre leur deuil.
  • Éviter les conflits : En exprimant clairement vos souhaits concernant le déroulement de vos funérailles, vous réduisez les risques de désaccords entre les membres de votre entourage. Une garantie non négligeable pour conserver la paix au sein de la famille !
  • Garantir le respect de ses volontés : Même si vous avez déjà exprimé clairement vos souhaits auprès de vos proches, il est possible que ceux-ci ne soient pas respectés pour des raisons de désorganisation ou de manque d’information. En choisissant une assurance obsèques, vous pouvez vous assurer que vos volontés seront respectées à la lettre.
soutien psychologique vieille femme endeuillee mari mort
Assurances obsèques : est-ce obligatoire en France ?

Comment fonctionne une assurance obsèques ?

Pour souscrire une assurance obsèques, il faut d’abord se rapprocher d’un assureur qui propose ce type de contrats. Cette démarche peut être entreprise auprès d’une compagnie spécialisée dans les assurances ou auprès d’un constructeur funéraire.

Déterminer le montant et les modalités du capital décès

Lors de la souscription du contrat, vous serez amené à déterminer le montant du capital décès : celui-ci correspond aux frais associés à vos obsèques, par exemple le prix du cercueil, de la crémation ou de l’inhumation, les honoraires du maître de cérémonie, etc. Vous devrez donc évaluer ces coûts avec précision pour ne pas sous-estimer ou surévaluer cette somme.

Vous devrez également choisir les modalités de versement de ce capital :

  • Le chèque ou la carte : avec ce mode de paiement, le bénéficiaire reçoit directement le capital décès afin de régler les dépenses liées aux obsèques ;
  • La prestation en nature : dans cette formule, les prestations funéraires sont prises en charge par un opérateur spécifique, généralement choisi par le souscripteur lors de la signature du contrat.

Choisir les principales prestations funéraires

Au moment de l’estimation du capital décès, vous devrez également préciser vos souhaits pour les différentes étapes de vos obsèques : type de cérémonie (religieuse, civile, intime…), choix des fleurs et des ornements, mode de dispersion des cendres ou lieu d’inhumation, etc.

Certains contrats d’assurance obsèques permettent aussi de sélectionner certains services facultatifs : hommages en ligne, création d’un espace mémoire virtuel, organisation d’une réception après les funérailles…

Payer les primes

Une fois votre contrat conclu, il ne vous restera plus qu’à régler les primes d’assurance jusqu’à l’échéance. Celles-ci peuvent être versées sous forme de cotisations périodiques (mensuelles, trimestrielles, annuelles) ou sous forme de capital unique au début de la souscription.

Le montant de ces primes variera selon plusieurs critères :

  • L’âge du souscripteur : plus on souscrit jeune à une assurance obsèques, plus les primes seront faibles ;
  • Le résultat de l’évaluation médicale : certaines compagnies incluent cet élément pour déterminer le niveau de risque et ajuster ainsi le prix des primes ;
  • Le procédé de fixation des garanties : dans certains cas, il est possible de bénéficier d’une tarification préférentielle si vous optez pour une garantie « tous risques » englobant d’autres formules de prévoyance.
cercueil bois fleur rose
Assurances obsèques : est-ce obligatoire en France ?

Quel est l’âge idéal pour souscrire à une assurance obsèques ?

En moyenne, les gens optent pour un contrat d’assurance décès à l’âge de 62 ans. Toutefois, vous pouvez prendre un contrat obsèques à n’importe quel âge. Vous devez savoir que plus vous souscrivez tard, plus le montant de vos versements sera élevé.

Bon à savoir : passer un certain âge, les assureurs peuvent limiter le choix du type de versement. En général, une limite d’âge de 80, voire 85 ans est également fixée pour souscrire une assurance obsèques.

Contrat d’assurance obsèques ou assurance décès ?

Parler de la perspective de son propre décès avec sa famille n’est jamais une conversation facile. Cependant, il est crucial d’envisager les répercussions de notre disparition sur nos proches, surtout d’un point de vue financier. Le contrat d’assurance obsèques et l’assurance décès sont conçus pour fournir un soutien matériel à la famille, que ce soit pour couvrir les frais funéraires ou pour aider au quotidien après notre départ.

Bien que différents, ces deux contrats sont complémentaires. La différence majeure entre eux est la manière et le moment où le capital est versé. Le contrat d’assurance obsèques sert exclusivement au paiement des services funéraires, tandis que l’assurance décès procure une protection financière à la famille sous forme de rente ou de capital, versé à court ou à long terme au conjoint et aux enfants survivants.

Newsletter

Bonjour à tous, je suis Hugo, rédacteur pour Surf Finance depuis 2021. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse de près au domaine des cryptomonnaies et de la finance.

Retrouvez mes articles à propos des dernières actualités financières, des tendances boursières, des opportunités d'investissement, des cryptomonnaies, et bien d'autres sujets qui touchent à votre portefeuille.

Comprendre le monde de la finance peut parfois être difficile, mais je me ferais un plaisir de simplifier tout ce petit monde dans mes articles.

J'espère que vous trouverez sur Surf Finance toutes les réponses à vos questions. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou des commentaires, nous serons ravis de vous aider.

Merci de votre visite et à bientôt sur Surf Finance !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Précédent

Investir dans le whisky : une diversification intéressante pour les amateurs de spiritueux

Suivant

Vol légalisé : l’État peut se servir arbitrairement dans vos comptes bancaires inactifs

Derniers articles de Autres