Les banques développent de nouveaux produits et services clients

/
carte bancaire

La crise sanitaire n’a pas été vécue de la même façon par tous les Français, certains vivant cette période mieux que d’autres. Toutefois, concernant leur épargne, la majeure partie des Français a profité de cette période pour accroître leurs économies. Aujourd’hui la crise sanitaire n’est pas encore tout à fait derrière nous, cependant nos économies sont toujours là. Alors les banques mettent en place des stratégies pour récupérer un maximum de clients, surtout les ménages disposant d’un bon matelas financier.

L’épargne des Français ne laisse pas les banques indifférentes

Depuis le début des remous de la crise sanitaire, les ménages français auraient épargné à hauteur de 160 milliards d’euros. En effet, le pays étant confiné et tous les lieux de loisirs fermés, les sources de dépenses étaient très réduites. Selon les dernières estimations de la Banque de France, cette épargne pourrait s’élever à 40 milliards d’euros d’ici la fin de l’année 2021.

Une aubaine donc pour les banques friantes de cet argent prêt à être investi. Pour attirer les clients disposant d’un matelas financier bien garni, de nouvelles stratégies et produits d’épargne plus complexes que les livrets sont actuellement proposés ou sont en cours de développement.

De nouvelles offres promotionnelles dès 2022

Des nombreux groupes mutualistes ou publics mettent du cœur à l’ouvrage pour répondre aux besoins et attentes des Français qui ont réalisé des économies au cours de cette période compliquée. Le Crédit Agricole, par exemple, a présenté récemment diverses initiatives vertes. Dès l’année 2022, les clients pourront prendre connaissance de projets financés sur le sol national par le biais de livrets thématiques.

À partir de 2023, d’autres nouveautés sont notamment prévues telles qu’un plan épargne dans le cadre d’un projet de transition. En parallèle, des solutions d’investissement responsable sont en cours de développement chez la Banque Postale. Depuis l’an dernier, des fonds 100 ISR sont notamment proposés. Les ambitions de l’établissement bancaire s’étendant aussi sur le marché de l’assurance-vie.

De leur côté, plusieurs établissements bancaires, comme la Société Générale, la BNP Paribas ou encore LCL, envisagent d’attirer une clientèle plus citadine et plus aisée. Ainsi, BNP Paribas a souhaité optimiser la coopération des métiers de sa branche “Investment & Protection Services (IPS)”, en proposant par exemple :

  • La banque privée,
  • L’assurance,
  • L’immobilier,
  • La gestion d’actifs.

Globalement ces changements sont en cours d’élaboration, notamment par le biais d’une plateforme de préparation à l’épargne retraite, « Mondemain », en cours de création.

Des stratégies complémentaires sont aussi mises en place

En outre, il existe d’autres manières pour les banques d’attirer de nouveaux clients. L’une des offres les plus fréquemment utilisée consiste à offrir une prime d’inscription. Par exemple, une banque peut offrir un bonus de 50€ à chaque nouveau client qui ouvre un compte chèque. Une autre technique est de proposer des taux d’intérêts inférieurs pour un prêt ou une hypothèque aux nouveaux clients.

Une banque peut également offrir des produits ou des services gratuits à ses nouveaux clients, comme un compte courant gratuit ou un rapport de crédit gratuit. Certaines banques offrent même des récompenses en espèces aux nouveaux clients qui ouvrent un compte d’épargne ou qui recommandent la banque à des amis ou à des membres de leur famille.

Quelle que soit l’incitation, les banques sont toujours à la recherche de nouveaux moyens d’attirer davantage de clients. Par conséquent, si vous cherchez une nouvelle banque, veillez à comparer les primes offertes par les différentes banques. Vous pourriez même trouver un bonus auquel vous ne vous attendiez pas ! Ou si vous envisagez de demander un prêt, comparez les taux d’intérêt des prêts proposés par différentes banques.

Mais avant de proposer une offre, les banques dressent un profil bien précis de leurs prospects pour établir une relation de confiance en amont.

Plusieurs critères dans le viseur des banques

“Vous n’avez qu’une seule chance de faire une bonne première impression.” Les banquiers cherchent à faire attention à chaque contact avec le client pour instaurer une relation basée sur la confiance et la bienveillance. L’argent est un outil que les gens utilisent pour obtenir les résultats qu’ils souhaitent. Qu’il s’agisse d’acheter la maison de leurs rêves ou d’envoyer leurs enfants à l’université.

Il sera plus simple de s’adresser à son banquier si l’on a confiance en lui, qu’il est disponible, et nous aide à simplifier les processus et éliminer les points de frictions. Par conséquent, il est très important pour les banques de nous identifier de manière à nous proposer des produits qui nous correspondent. Souvent, les informations collectées sont :

  • Notre situation. Célibataire, marié, divorcé, veuf-à différentes étapes de la vie d’une personne, les besoins sont différents.
  • Propriétaires ou locataires, avez-vous besoin d’un prêt hypothécaire et comment la banque peut vous aider à faire la transition entre les différentes étapes de votre vie ?
  • Avez-vous des enfants ? Si oui, les besoins des nouveaux parents sont différents de ceux des personnes sans enfant ou dont les enfants ont quitté le foyer.

Les services banquiers se digitalisent davantage

Lorsqu’il s’agit d’attirer et de fidéliser les clients bancaires, l’ère du numérique est une arme redoutable. En fonction de vos recherches et de votre navigation, la publicité permet de cibler précisément des clients potentiels en fonction de leurs centres d’intérêts. Un nouveau client potentiel souhaite ouvrir un compte d’épargne. Il fait ses recherches en ligne pour trouver ce qui leur convient le mieux.

Les clients choisissent très souvent le meilleur tarif, mais ils choisiront également une banque qui leur facilitera la tâche. La vitesse de réponse est aussi importante que le contenu de la réponse. et ça les banques l’ont bien compris. Même s’il ne s’agit que d’une demande de confirmation automatique ou d’une demande de réception, la rapidité permet d’instaurer la confiance par la promesse d’appels ultérieurs.

 

Précédent

Hedera Hashgraph (HBAR) : faut-il miser sur ce token à l’heure actuelle ?

Suivant

Marchés boursiers : les banques occupent le devant de la scène

Derniers articles de Banques