Des titres supersubordonnés (TSS), c’est quoi ?

/

J’ai entendu dire aux informations que l’aide que l’Etat avait apportée à la BPCE dans le cadre du plan de soutien au secteur bancaire avait été réalisée par le biais d’une souscription de titres supersubordonnés, encore appelés TSS. De quoi s’agit-il, d’obligations ?

Oui, vous avez tout à fait raison. Les titres supersubordonnés sont en effet des obligations, mais revêtant un caractère un peu particulier. A la différence d’obligations classiques, foncières ou autres, les titres supersubordonnés sont des obligations qui n’ont pas de limite dans le temps. Elles ont une durée indeterminée qui a comme conséquence une rémunération permanente, raison pour laquelle elles intéressent certains investisseurs. Le revers de la médaille repose sur le fait qu’elles ne font pas l’objet d’une date de remboursement de la part du prêteur, c’est à dire de l’émetteur.

C’est l’émetteur qui décide quand leur remboursement doit avoir lieu. Leur définition de titres supersubordonnés vient du fait qu’en cas de faillite, leur remboursement ne se fait qu’après le recouvrement de toutes les autres créances, d’où le terme de « supersubordonnés ». Dans le cadre de l’aide publique, la BPCE était intéressée par cette formule, car des obligations sans échéance rentrent dans le bilan d’une banque sous forme de fonds propres. La banque ne perd donc pas d’actifs…

Default thumbnail
Précédent

La réforme du crédit consommation intègre de nouvelles mesures !

Default thumbnail
Suivant

Intérêts intercalaires : mode de calcul !

Derniers articles de News

libero Donec dapibus Nullam efficitur. velit, non