Frais bancaires pour vos retraits d’argent : comment les éviter ?

/
retrait argent banque

Les retraits aux distributeurs automatiques, que ce soit en France ou dans un autre pays de la zone euro, sont facturés par la grande majorité des banques. Les retraits vous coûteront environ 1 euro et le premier retrait de chaque mois est gratuit. C’est une charge bancaire à laquelle on pense moins alors que les paiements en liquide sont de moins en moins utilisés. Cependant, cela nous coûte de plus en plus cher. Dans une étude publiée mardi, le comparateur bancaire Panorabanques note que le coût des retraits alternatifs, ceux effectués en dehors de son réseau d’agences bancaires, va augmenter de 39% cette année.

Retirer de l’espèce coûte de plus en plus cher

Pour retirer de l’espèce, la solution la plus courante consiste à retirer de l’argent à un guichet automatique bancaire (GAB) ou à un guichet automatique bancaire (GAB) par carte de crédit. L’utilisation d’une carte bancaire à un guichet automatique d’un réseau bancaire, plutôt qu’à la banque émettrice de la carte, est généralement limitée à quelques retraits gratuits par mois. Une fois ce forfait dépassé, le porteur de la carte sera débité de ces retraits hors réseau, soit 1€ la plupart du temps.

La facturation des retraits aux distributeurs est apparue dans les années 1990 et s’est généralisée dans les années 2000, surtout à partir de 2002, avec l’introduction de l’euro et l’interdiction des banques de distinguer la France des autres pays de la zone euro dans la tarification. Concrètement, pour 4 retraits déplacés par mois, le coût annuel moyen oscille entre 8,60 € en 2021 et 12 € en 2022, selon les auteurs de l’étude. Le problème est que le nombre de retraits de gratuits autorisés par les banques a chuté de façon spectaculaire.

“Plusieurs banques ont augmenté diminué les retraits gratuits de quatre à deux cette année”, a déclaré Basile Duval, porte-parole de Comparaison bancaire. Cette évolution est principalement destinée aux cartes classiques, avec plus de cartes haut de gamme qui sont épargnées. »

Le coût unitaire des retraits effectués par les institutions financières a relativement peu augmenté au fil des ans, mais le nombre de retraits mensuels gratuits a progressivement diminué. Certaines banques commencent même à facturer les retraits aux guichets automatiques d’une autre banque. Cependant, il existe encore quelques exceptions. Les banques privées et les banques 100% en ligne sans réseau de GAB, comme Bousorama, Fortuno ou Orange Bank, ne facturent pas de frais de retrait en euro.

Quelles solutions pour réduire les frais de retrait ?

Il n’existe que peu de solutions pour éviter ces frais de retrait dans les distributeurs des autres banques. La première solution, évidente, est d’éviter de retirer de l’argent à un distributeur automatique autre que celui de sa propre banque. Plus facile à dire qu’à faire lorsqu’aucune agence de sa banque n’est proche de chez soi, cependant il peut être intéressant d’y penser lorsque vous passez devant.

Ensuite, il est possible de retirer plus de liquides à chacun de vos retraits pour en limiter leur nombre. Cela vous permettra de réduire le nombre de retraits que vous faites dans les autres banques et ainsi limiter votre facture. Enfin dernière solution que nous vous proposons, souscrire à une offre de carte bancaire supérieure et plus haut de gamme, avec laquelle sera généralement inclus quelques retraits supplémentaires gratuits. En fait, dans la plupart des banques, il n’y a pas de frais pour retirer de l’argent avec une carte haut de gamme comme Gold MasterCard ou Visa Premier (ou le seuil de déclenchement d’une facture est plus élevé)

En 2020, selon les données publiées par l’Observatoire CB du Groupement des Cartes Bancaires sur son activité réseau, la France a enregistré 1 milliard de retraits (soit une baisse de près de 23%) pour un total cumulé de 108,5 milliards d’euros (soit une baisse de 13,7%) , c’est-à-dire que le montant moyen du retrait est d’environ 108 euros(soit une augmentation de 11 %).

Précédent

Après Wall Street et l’Asie, les marché européens attendus en baisse ce mercredi

Suivant

Binance annonce un burn de 1,68 millions de BNB

Derniers articles de Banques