Les vins fins, ces actifs d’investissement qui ont la cote

/
vin crypto actifs

Depuis le choc économique de la crise du covid en mars 2020, les marchés financiers établissent de nouveaux records et les investisseurs prennent de nombreux profits. C’est un investissement dont on parle peu mais non moins rentable : le vin. En période de forte volatilité, le vin peut être un excellent placement à long terme.

Un marché particulier

Au-delà du simple plaisir des amateurs de vin, un autre problème se pose inévitablement. Comment établir la valeur d’une bouteille ? Est-il possible de vraiment gagner de l’argent, ou même de devenir riche ? Le prix d’achat, l’origine du vin, la qualité de sa conservation, la réduction des stocks, tels sont les facteurs clés qui augmentent la valeur du vin, jurent les experts du secteur.

Les vins fins sont des actifs financiers très spécifiques. Par exemple, leur importance les soumet à des frais de transport et de stockage, à des assurances, à des taxes et procédures, notamment à l’exportation, qui n’existent pas dans le cas des actifs incorporels. Ce sont aussi des objets d’expérience, c’est-à-dire des objets dont la qualité ne peut être évaluée avant l’achat.

L’asymétrie d’information (parfois stratégiquement manipulée par divers intermédiaires) et l’hétérogénéité entre les produits exposent ainsi les investisseurs à des risques spécifiques.

Néanmoins, malgré la crise économique provoquée par la crise sanitaire, la situation actuelle de taux d’intérêt négatifs, de forte volatilité des marchés financiers et de manque de vision à moyen terme incite de plus en plus de particuliers à rechercher des actifs sortant de l’ordinaire comme le vin en raison de sa décorrélation avec le marché.

Bien sûr, ce marché implique plus que de simples investisseurs. Tous, des producteurs aux distributeurs, en passant par les intermédiaires et les grossistes, sont intéressés par la prévision des prix pour leur permettre de mettre en place des stratégies judicieuses sur les marchés primaires et secondaires.

C’est donc sans surprise que l’Autorité des marchés financiers (AMF) appelle régulièrement les investisseurs et les conseillers en investissements financiers à exercer un maximum de vigilance à leur encontre.Ces actifs nécessitent des connaissances spécifiques et des stratégies adaptées.

La bouteille la plus chère du monde est française

Qui n’a jamais entendu parlé de ces vieux vins qui valent une fortune ? Ces bouteilles que l’on ne boit pas, celles que l’on achète et que l’on collectionne. C’est de France, pays du vin, que vient la bouteille la plus chère du monde, le grand cru Romanée-conti (rouge) est issu du domaine bourguignon du même nom, connu des initiés sous le sigle DRC. Plus précisément, il s’agit d’un millésime 1945 vendu 482 000 € par Sotheby’s le 14 octobre 2018.

Selon les experts, il existe aujourd’hui une vingtaine de produits d’exception justifiant des prix supérieurs à 5 000 euros la bouteille. Ces vins sont rares et exceptionnels par la qualité de chaque millésime. Ils sont surtout chers en raison de la production limitée et uniquement de la taille d’un vignoble, ils sont donc recherchés par tous les amateurs fortunés.

Comme ce fameux millésime 2009 de la Romanée-Conti vendu pour 16 578 € aux enchères au premier semestre 2020. Situé dans le village de Vosne-Romanée en Bourgogne, au cœur des splendides Côtes de Nuit, ce domaine mesure seulement 1,81 hectare. 5 000 bouteilles sont produites dans ses meilleures années. Pour en obtenir une, il faut s’inscrire sur une liste d’attente et attendre des années avant d’avoir une bouteille.

L’année 2021 aura été un grand cru pour les investisseurs. Les grandes plateformes de négoce de vin créées au début des années 2000 ont connu des niveaux d’échange record et ont même offert aux investisseurs des niveaux de rentabilité supérieurs à des investissements tels que l’or ou le Dow Jones.

Précédent

140 milliards de dépenses par l’État en soutien à l’économie depuis le début de la pandémie

Suivant

Le début d’un marché baissier marqué par l’effondrement de l’action Netflix ?

Derniers articles de Investissement